Vous n'êtes pas identifié(e).

#126 2961-08-17 13:13:51

Dona Ticott
[Maître de Jeu]

Re : Les jardins de la Secte du Schnibble

TicottTicott est ravie de se retrouver dans les bras de Galbatorix. Elle profite de la balade pour examiner la tenue du disciple et comment est confectionnée sa soutane, pour prendre exemple quand elle sera en âge ou en droit d'en porter une.

Puis Galbatorix arrête de marcher -ou ralentit, ou pas...-, à la demande de Light. TicottTicott apprécie énormément Light, mais il lui arrive de trop parler certaines fois et ça a le don d'endormir la bouzoukette. Alors, instinctivement, son premier réflexe est de bâiller. Et comme le discours ne la concerne pas, elle recommence à regarder autour d'elle. Schnibble! Il est toujours là bas!

TicottTicott pointe du doigt la barrière.

Schibbe! Touseul! An-No pati é schibbe touseul mainnenan. Fo serser Schibbe!

Déconnecté

#127 2961-08-17 17:38:57

dedel
Pause

Re : Les jardins de la Secte du Schnibble

Attiré par la sainte odeur schnibblique, dedel apparaît derrière un buisson des jardins de la Secte.

Mmmmh, un Schnibble, tout seul, à personne... Il sent si booonnn.....

Dedel inspire l'air goulument à travers son masque. Ça ressemble à Dark Blazord qui fait de la plongée. Il sort sa ventoline pour se calmer.
Il zieute à droite, à gauche.... Trop tard ! Le mioche a reporté son attention dessus pile au moment où il allait le choper.
Mais trop de tentation, trop de frustration, il trouve une solution et se met à courir les bras sur la tête en criant :

AAAHHHHHH ! UN FUMSECK GEANT NOUS ATTAAAAAAAAQUUUEEEE !!!

Espérant que tout le monde regarde en l'air ou s'enfuit en courant, il fait une roulade avant, prend le Schnibble, et continue sa course sans se retourner.

Déconnecté

#128 2961-08-17 19:26:36

Dona Ticott
[Maître de Jeu]

Re : Les jardins de la Secte du Schnibble

Tout se passe au ralenti. D'abord une silhouette, puis des cris d'horreur et enfin, un voleur trop rapide pour que TicottTicott puisse l'identifier. Elle ne sait pas si les autres ont eu ne serait-ce que le temps de s'intéresser à Schnibble qu'elle leur pointait du doigt, alors avaient-ils pu voir cette nouvelle tragédie?

Le dit doigt désignant toujours la barrière et l'emplacement du Schnibble, elle commence à hurler:

Schiiiiiiiibbe! Schiiiibbe a pati! Fucéc zéan a pi schiiiib...

...quand un énorme éclat de "boue" en provenance du lieu du délit et sûrement envoyé par la roulade et la course du voleur, lui atterrit en plein visage et la fait taire.

*Pouf*



DxgN8.png




TicottTicott adulte laisse échapper un Ooooh! de surprise en apparaissant dans les bras de Galbatorix qui se transforme en Ooooh! de contentement quand elle découvre dans les bras de qui elle se trouve. Sans penser une seconde qu'elle devrait expliquer sa présence ou saluer le bouzouk, elle enroule ses bras autour du cou de Galbatorix et l'embrasse langoureusement. 

Déconnecté

#129 2961-08-17 21:37:00

Karambo
Chef du CDBM

Re : Les jardins de la Secte du Schnibble

Les n'oeils de Karambo se plissèrent légèrement, et kah sourire fin apparut sur ses lèvres, aux mots soudain plus doux de Galbatorix.

" Tu pourrais presque me faire rougir avec de telles déclarations. Mais la stoième position n'est pas faite pour moi. Souviens-t'en si tu as kah jour besoin de me flatter. "

A peine eut-elle pu s'exprimer que Light se lança dans kah grand discours dont il avait le secret. Karambo écouta avec attention ses kahiers mots. Elle le gratifia même de kah sourire satisfait lorsqu'il lui présenta ses excuses. Cela avait presque été trop facile. En zig zig, elle avait obtenu des "flatteries" de la part de Galbatorix et de plates excuses de la part de Light. Soit son pouvoir de persuasion avait été grandement optimisé par des années de Quête, soit les zouks se ramollissaient kah peu à Vlurx. Mais Karambo n'allait certainement cracher sur kah victoire facile. Ces pensées l'avaient cependant totalement éloignées de la suite de la tirade de Light. Ses n'oeils tombèrent sur Ticott, pile au moment où cette dernière bailla. Et Karambo ne put retenir kah bâillement à son tour.

A partir de là, les choses s'enchainèrent très vite. Ticott désigna quelque chose, l'air soucieux. Karambo eut à peine le temps de tourner son regard dans cette direction et de distinguer kah grosse trompe. Puis on cria à l'attaque de kah Fumseck géant. Et la brunette avait beau avoir beaucoup travaillé sa peur panique des trukaplum, Fumseck restait LE trukaplum ultime. Dans la cacophonie ambiante, les jambes de Karambo l'emportèrent dans la kahière direction venue. Elle ne pensait qu'à kah chose : la fuite !

* BOUM *

Karambo se prit de plein fouet dedel et son Schnibble.


Struleone convaincue et convaincante dans une réalité alternative
Patronne du Domaine Struleone
Fondatrice de La Flèche de Cupid'On, Numéro KAH de la rencontre à Vlurx.

Déconnecté

#130 2961-08-17 23:10:12

Un pochtron
Invité
Anciennement : Galbatorix

Re : Les jardins de la Secte du Schnibble

Galbatorix écouta Light mais par la suite tout se passa très vite. Au moment où il allait se retourner pour regarder le Schnibble seul montré par Ticott. Quand d'un coup il se retrouva avec Kah zoukette qui l'embrassait. Mais une zoukette, c'est pas un bébé. Galbatorix se mit aussi lentement que possible à genoux pour ne pas faire la zoukette et s'écarta. C'est la zoukette qui avait appelé Light "Son éminence".

*BOUM*

Pas moyen d'être tranquille ici. Il regarda par dessus son épaule et vit karambo qui faisait des pirouettes avec dedel. STO zouks en une soirée. dont ZIG devant Light. Bah dis donc. Entreprenante la petite. C'est alors qu'il vit le petit morceau de Schnibble vert au milieu de tout ça. Partagé. Galbatorix regarda le Schnibble puis karambo. Puis Light. Ils étaient certes en différent mais ça serait kaah test utile. Voyons ce que fait Light se dit-il. Et il reporta son attention sur la zoukette devant ces yeux. Car ça aussi c'était kah signe Schnibblique.

Un nom peut-être ?

#131 2961-08-18 00:31:50

Dona Ticott
[Maître de Jeu]

Re : Les jardins de la Secte du Schnibble

DxgN8.png



Une fois au sol, TicottTicott enfonce ses mains dans l'herbe derrière elle et prend quelques secondes pour juger de son environnement et de la situation. La surprise et la question de Galbatorix lui assurent immédiatement qu'elle n'est pas dans son époque. Mais quand est-elle, encore?
Un soupir plus tard, elle se redresse vers l'avant pour tendre la main au bouzouk et se présenter de manière plus officielle et moins personnelle.

Ticott.

Puis elle se penche vers Galbatorix pour lui dire à voix basse:

Je suis désolée pour cette confusion. Avant d'apparaître ici, j'étais... ...nous étions en train de...

TicottTicott effectue une grimace gênée et agite doucement la tête en espérant que ses mimiques suffiront à faire comprendre à Galbatorix ce qu'elle essaie de lui expliquer.
Puis tout à coup, elle écarquille les yeux et met ses deux mains sur sa propre bouche pour étouffer un cri avant de murmurer encore plus doucement:

Ta zoukette n'est pas là, j'espère?

Dernière modification par Dona Ticott (2961-08-18 00:32:32)

Déconnecté

#132 2961-08-18 09:45:15

Un pochtron
Invité
Anciennement : Light

Re : Les jardins de la Secte du Schnibble

Light, après son discours et ses excuses n'eut pas beaucoup de répit après ses excuses.  Tout s'enchaîna très vite.  Ticott qui pointait en direction du Saint Roc... On annonça une attaque de Fumseck Géant...  Fumseck, comme ce phoenix lui manquait.  D'ailleurs c'était étrange qu'il ne l'ait pas vu sur la colline depuis son retour.  D'autant plus que lui et le phoenix étaient amis.  Il ne vit d'ailleurs le bel oiseau nul part.  Toutefois, en cherchant autour, il distingua nettement l'apparition qui lui avait dit Votre Éminence dans les bras de Galbatorix.  Cette fois, sa surprise passa plus rapidement que la première fois, notamment en raison de toute cette action qui se passait autour.  Il n'en demeura pas moins choqué lorsqu'il vit celle-ci embrasser Galbatorix.  Mais qu'est-ce qu'ils lui trouvaient toutes à Galbatorix?!  Si seulement il avait eut le temps de s'attarder à la question.

Mais non!  Un BOUM le sorti vite de ses pensées.  Un voleur de Schnibble accoutré d'un drôle de costume et Karambo en train de batifoler dans l'herbe avec le Schnibble...  D'ailleurs il ignorait que Karambo vouait un tel amour pour le Schnibble.  Mais bon sang!  Qu'est-ce qu'il avait fait au Schnibble pour mériter ça...  Ce devait être de nombreux signes qu'il l'avait déçu...   Ce n'était pas possible autrement.  Pourtant il croyait s'être rattrapé avec ses excuses.  Il s'était excusé quoi...  Si c'était à cela que menait des excuses, il se demandait s'il s'excuserait de nouveau...  Il secoua la tête.  L'heure n'était pas à penser à lui.  Il attrapa son sabre et se dit que le plus important était d'arrêter le voleur.  Si ça se trouvait il était l'auteur de toute cette mascarade.  Le masque qu'il portait n'en était-il d'ailleurs pas la preuve?  Oubliant complètement Galbatorix et Ticott Light alla rejoindre le zouk mystérieux à la grosse trompe et Karambo.

On ne bouge plus!  Vous êtes en état d'arrestation pour crimes envers l'Alliance Rebelle... Light secoua la tête...  Quelle idée d'avoir regardé Star Zouk hier.  En plus avec son sabre à la main il n'avait pu penser qu'à ça.  Il se rectifia donc...  Je veux dire, vous êtes en état d'arrestation pour crime Schnibblique, tentative de trafficotement d'images vidéos pour semer la zizanie au sein de la Secte, tentative de vol d'un Schnibble, machination, tentative d'extorsion, tentative de manipulation de membres de la Secte, tentative d'acheter un membre de la Secte par exhibition de cette grosse trompe, qui est toutefois bien agréable à regarder...  Mais là n'est pas la question...  Mensonge envers un ou plusieurs membres de la Secte, Mercurochroute, Médicazouks, Bestouf Beurkeur, Kahuètes...  Erm...  pardon la fin c'est ma liste de courses...   Bref!  Vous aurez compris que vous êtes dans une bien mauvaise posture monzouk, madezoukette, mazoukette?  Il, elle, Ièl?  Un censeur pourra éventuellement assister à votre procès et émettre une opinion et ça tombe bien, il y a bien une Censeuz' sur vous à l'instant!

Light dans sa jubilation d'avoir attrapé un hérétique, bon c'était surtout grâce à Karambo, mais il n'en jubilait pas moins, avait complètement perdu les pédales sur son esprit qui tournait à toute vitesse.

#133 2961-08-18 12:23:57

dedel
Pause

Re : Les jardins de la Secte du Schnibble

Un pioupiouk sauvage qui regardait la scène écarquilla les z'yeux.
"Ils sont vraiment chelous ces bouzouks" pensa-t-il.
Le pioupiouk lui, avait bien vu dedel partir en courant, mais apparemment pas ce bouzouk.
Il observa attentivement Light s'adresser à un buisson poussant sur un caillou.
"Très intéressant" pensa-t-il encore.

Déconnecté

#134 2961-08-18 12:37:40

Un pochtron
Invité
Anciennement : Light

Re : Les jardins de la Secte du Schnibble

Light secoua la tête en se rendant compte qu'il s'adressait à une buisson qui avait étrangement la forme du voleur à grosse trompe.  Il se gratta la tête...  Ce jardin était définitivement mal entretenu.  Ou alors le jardinier était vraiment de mauvais goût.  Il soupira.  Les choses ne se passaient vraiment pas comme prévu.  Comment avait-il seulement se retrouver dans une pareil situation simplement en répondant à un appel de Ticott?  Il semblait loin ce moment où elle l'avait appelé Votre Éminence.  Il se tourna vers Ticott et Galbatorix...  Ce ne pouvait pas être totalement une hallucination, Ticott avait bien embrassé Galbatorix quand même...  Qu'est-ce qui avait pu lui faire perdre la tête comme ça?  Le parfum de Ticott? 

Au fond peu importait, le voleur lui courrait toujours...  Il fallait le retrouver.

#135 2961-08-19 14:00:42

Un pochtron
Invité
Anciennement : Galbatorix

Re : Les jardins de la Secte du Schnibble

Galbatorix entendait du tumulte derrière mais n'y prêta aucune attention. Il avait d'autres occupations plus urgentes.Au vu des mouvements et du discours de Ticott. Ils avaient quelques relations privilégiés. Pourtant il n'en avait aucun souvenir. Et SA zoukette ? Parlait-elle de Pincemi ? D'une autre ? Serait-il encore déçu dans le futur ou était-ce prévu dans Kah contrat ? Comment ce bébé zouk pouvait-il se transformer en zoukette avec qui il avait des relations dont il n'avait pas souvenir. C'était forcément kah signe Schnibblique. Réel ou pas, cette apparition semblait savoir des choses qui ne ceux sont pas encore passées. Il avait beaucoup de questions à poser. Mais il fallait aller au plus urgent.

Non ma zoukette n'est pas là. Enfin je ne pense pas. Peut-être est-elle là sans que je le sache. Les voies de Schnibble sont impénétrable.
Oui, oui je vois parfaitement ce que nous étions en train de faire et cela se produira ou se reproduira si cela doit se produire ou se reproduire. Tout n'est histoire que de temps et de potentielle reproduction.

Vos allées et venues sont si soudaines. Comme Kah ange Schnibblique. En tant qu'Elue de la bonne parole Schnibblique, pourriez-vous, si Schnibble m'accorde ce savoir, la réponse à une autre question. J'ai entendu, lors de votre denière apparition que vous aviez appelé Light, je vous cite : "Mon Eminence". Bien qu'il soit évidemment moins éminent que moi..

Galbatorix appuya du regard ces paroles dans les n'oeils de la zoukette

...il se trouve que nous avons quelques différents en ce moment. Il semblerait que Light veuille m'accuser à tort avec de fausses preuves, vous impliquant vous sous une forme plus...hmmm...petite. Tout ceci, je soupçonne afin de ralentir mon éminente progression Schnibblique. Light, je vous le demande, est-il donc kah zouk assurément dédié à Schnibble, le respectant et respectant ma personne ? Ou faudra-t-il que je l'évince pour le bien de Vlurx ?

le ton de Galbatorix était devenu quelque peu froid et dur sur les derniers mots. On sentait que cela ne l'enchantait pas forcément mais que, et avant tout, Schnibble et par la suite lui comptait. Il ferait ce qui devrait être fait si cela devait être fait dans une production ou reproduction future.

#136 2961-08-19 16:03:41

Dona Ticott
[Maître de Jeu]

Re : Les jardins de la Secte du Schnibble

DxgN8.png





TicottTicott se détend un peu aux premiers mots de Galbatorix et expulse une grande quantité d'air de soulagement. Puis elle sourcille un peu. Comment ça, "sans qu'il le sache"? Instinctivement, elle regarde autour et derrière elle, mais ne voyant aucun jupon -avec toutes hautes herbes, elle ne voit même rien du tout- reporte son intérêt sur le disciple.
Au fur et à mesure, TicottTicott se raidit. Ange Schnibblique? Élue de la Sainte parole? Elle agite ses mains devant elle pour essayer de  restreindre le laïus de Galbatorix.

Je ne suis pas...

Puis il évoque Light. Et à son nom, TicottTicott se fige complètement. D'un mouvement de jambes, elle passe d'assise dans l'herbe à agenouillée. Elle prend appui sur ses mains posées devant elle pour se rapprocher une nouvelle fois de Galbatorix et lui dit, d'une voix qui diminue d'intensité à chaque syllabe:

L...ight?

TicottTicott écarquille les yeux et agit comme si elle venait de prononcer un nom interdit au commun des bouzouks, même aux sectaires. Aussi prêtres ou prêtresses soient-ils.

Tu appelles Son Éminence, L...ight?

Galbatorix poursuit. TicottTicott estime qu'il assimilera ses questions à elle plus tard si Schnibble leur en laisse le temps.
Toujours agenouillée, elle s'écarte un peu et s'assied sur ses talons, écoutant patiemment la suite. Accusation. Fausse preuve. Implication de son jeune moi.
TicottTicott ferme les yeux et inspire longuement le temps de faire appel à sa mémoire. Quand sont-ils? Son éminence n'est pas prêtre ni éminemment autre que "Light". Galbatorix n'est pas marié.
Pour s'assurer que le bouzouk ne se remette à poser des questions à n'en plus finir, TicottTicott place sa main entre eux, le plat face à Galbatorix, en guise de "stop".

La vidéo. C'est ça?

Puis les derniers mots de Galbatorix lui reviennent en mémoire. Elle fronce les sourcils et secoue la tête.

Non. Non. Vous êtes Schnibbliquement liés, lui et toi. Nul ne peut avoir plus confiance en un bouzouk que Son Ém... L...ight et toi. dit-elle en murmurant la fin de sa phrase. Mais l'heure tourne et TicottTicott sait que ses propres questions resteront sans réponse. Elle sourit à Galbatorix.

Nous allons manquer de temps.
Tu... Vous...
Un baiser?

Déconnecté

#137 2961-08-21 00:22:51

Un pochtron
Invité
Anciennement : Galbatorix

Re : Les jardins de la Secte du Schnibble

Galbatorix n'était pas forcément rassuré. Mais il se dit que Light méritait peut-être le bénéfice du doute. Après tout si c'est la volonté de Schnibble. Il faudra qu'ils en parlent plus tard. Dans une discussion plus discrète. Il avait bien entendu les questions de Ticott. Enfin elles montèrent à son neurone avec le temps. Galbatorix était à la fois amusé et excédé. Il ne savait pas ce qui lui avait valu le titre d'Eminence mais ce qui était sûr c'est que même dans un futur proche ou lointain, Light resterai Light. Il ferait peut-être l'effort en public. Par respect pour la Secte.

Les questions de Ticott lui montèrent finalement à la tête.

Bah oui je l'appelle Li....

Galbatorix percuta sur la dernière remarque de Ticott

Reproduisons le avant de le produire dans le...futur ?

Il prit Ticott par la nuque, l'allongea dans ses bras et l'embrassa.

#138 2961-08-21 09:59:01

Un pochtron
Invité
Anciennement : Light

Re : Les jardins de la Secte du Schnibble

Light fit signe à Karambo de venir le rejoindre avant de revenir vers Galbatorix et Ticott.  Il fallait qu'ils trouvent le coupable. Se faisant il porta son attention aux buissons.  Maintenant qu'il y prêtait attention, il reconnu d'ailleurs certaines formes.  Apparemment il y avait vraiment des buissons aux formes d'anciens Sectaires ou d'Hérétiques très connus.  Il reconnut Jethro, Glady et Therowan, Tournesol et Coquelinot parmi les hérétiques, mais heureusement il y retrouva également les formes de Fuyuzora, de T3killa, de Brodik, de Crole, de Matou7 et de soeur Ouah.  Il se pencherait sans doute sur cet art des plus intéressants, mais plus tard.  Pour le moment, chaque minute perdu était une minute où le voleur gagnait du terrain.

Light fut presque au niveau de ses confrères alors qu'il l'entendit Galbatorix parler de lui.  Il décida de ne pas trop s'approcher pour pouvoir écouter la conversation.  Non pas qu'il voulait être mal intentionné, mais il ne savait pas si sa curiosité serait étanchée s'il se manifestait. Galbatorix semblait croire qu'il voulait le restreindre dans son ascension au sein de la Secte...  Quelles fadaises!  Il semblait d'ailleurs aussi croire, à ses paroles, qu'il s'agissait d'un coup monté de Light pour corroborer les précédents dire.  Lui?  Serait-ce un stratagème qu'il pourrait mettre en place?  Il se sentit mal l'espace d'un instant en réalisant que c'était quelque chose de possible.  Toutefois, il se rassura également en sachant pertinemment que s'il mettait des bâtons dans les roues de quelqu'un ce serait parce que celui-ci serait indigne et à ses yeux, Galbatorix ne l'était.  Mais ça, il ne le lâcherait pas aussi facilement en raison de son orgueil parfois démesuré.  Il espéra plutôt que Galbatorix ouvrirait les yeux et finirait par comprendre que Light cherchait avant tout à punir les hérétiques et à faire régner La Justice.

Ses pensées à ce sujet s'interrompirent vite, car Ticott la miraculeuse qui disait ne pas en être un ange un Schnibblique, mais plus intéressant encore...  Dans le futur il allait être appelé son Éminence.  Cependant, depuis la dernière fois au procès, cette question l'avait taraudée.  Qu'avait-il donc fait pour se faire appeler ainsi?  Ou plutôt qu'allait-il donc faire?  Ce mystère ne demeurait que plus grand encore.  Car aucune réponse n'avait encore éclairé sa lanterne.  C'est pourquoi elle redoubla d'attention.  TicottTicott semblait surprise que Galbatorix l'appelle par son prénom.  Pourtant, il n'avait jamais spécialement demandé un titre, bien que glorieux et flatteur qu'il appréciait déjà.  Il fallait nécessairement qu'il fasse quelque chose de prestigieux pour le mériter.  Il ne connaissait pas le futur, mais il essaierait certainement d'arriver à ce futur... 

Enfin, on arriva à la partie qu'il espérait entendre de quelqu'un d'autre que sa bouche.  Elle reconnut qu'il n'était en rien coupable, c'est ainsi qu'il le comprit.  Il souligna même l'importance du lien entre eux.  Il avait raison, il étaient comme des Frères.  Ils étaient liés, même Ticott le reconnaissait.  Quelle jeune bouzoukette pleine de sagesse qui allait manquer de temps!  Oh non, cela signifiait qu'elle risquait à tout moment de revenir une bouzounette...  Non pas qu'il dépréciait, mais il fallait reconnaître que la version du futur avait quelque chose de plus envoutant...   Il secoua la tête.  Il n'allait pas tomber sous le charme d'une bouzoukette qu'il ne connaîtrait pas avant un moment quand même!

C'est alors qu'il avait ses pensées qu'il entendit Ticott proposer un baiser à Galbatorix.  Mais qu'est-ce que les bouzoukettes leurs trouvaient toutes à Galbatorix à la fin!  Il tâcherait de découvrir son secret, parce qu'il avait rarement vu un bouzouk faire craquer autant de bouzoukette pour recevoir STO baisers en une journée.  Bon certes, zig de la même, mais quand même...  Il décida que c'était le bon moment pour se manifester.  Il s'éclaircit donc la gorge tandis que Galbatorix semblait s'en donner à coeur joie.

Je ne suis pas si navré de vous interrompre, mais sachez que notre voleur court toujours et malheureusement, il s'est évanouit dans cette végétation.  À croire que le jardinier est complice avec notre larron.  J'ignore où il a pu aller et je reconnais qu'il est difficile pour moi de penser comme un hérétique.  Aussi, ne dirais-je pas non à ce que nous débattions des potentiels lieux où quelqu'un de mal intentionné cacherait un Schnibble...  Ou pire!  Où il se cacherait pour le dévorer.  Car il semblait en effet bien décidé à en découdre lorsque nous l'avons apperçu et j'ai beau avoir eu un instant de flottement suite à ton apparition, Ticott, mais vu son agilité il ne s'agit pas de son premier vol, donc potentiellement pas son premier vol de Schnibble.  Je pense qu'il faudrait faire un briefing sur la façon de procéder.

C'est seulement après sa tirade que Light regarda si ils avaient interrompus leur baiser ou pas.

#139 2961-08-21 13:05:40

Dona Ticott
[Maître de Jeu]

Re : Les jardins de la Secte du Schnibble

DxgN8.png




Abandonnée dans les bras de Galbatorix, TicottTicott se raidit quand Light s'approche et parle.
*Non. Non, non, non, non!*
Elle roule sur le côté et reste face contre terre, les mains sur les yeux, priant sans doute pour retrouver son époque avant d'avoir à affronter Son Éminence et marmonne:

Oh Schnibble.

Mais rien ne se produit, elle sent toujours les herbes hautes lui chatouiller la trompe, aucune sensation des draps de soie qu'elle avait quittés précédemment et aimerait d'autant plus retrouver.
Et si elle était bloquée?
Une vague de panique s'empare d'elle, qu'elle tente de faire taire en respirant profondément. Elle finit par se demander combien de temps elle peut rester ainsi avant de se ridiculiser complètement aux yeux de son Mentor. Alors elle se redresse, juste assez pour esquisser une prosternation, puis complètement, pour rester debout devant Light, tête baissée.

Votre Éminence.

TicottTicott ose un regard vers Light tout en essayant de se recomposer.

Le voleur. Bien sûr.
Oh.
Vous ne le retrouverez pas.
Pas plus que le responsable de cette manigance qui a un camouflage parfait dans cette...

TicottTicott écarte les bras en jetant un regard navré vers l'état du jardin.

...Jungle.

TicottTicott sait que Light ne va pas du tout aimer ce qu'elle vient de lui dire et regrette immédiatement cet élan d'honnêteté un peu trop soudain. Alors elle glisse la main dans la poche de sa robe.

Un flopeur?
Après tout. L'avenir n'est peut-être pas... Figé?

À ces derniers mots, elle se retourne pour offrir un sourire à Galbatorix et reporte lentement son attention sur Light, qu'elle interroge du regard.

Déconnecté

#140 2961-08-21 14:41:42

Un pochtron
Invité
Anciennement : Light

Re : Les jardins de la Secte du Schnibble

Light regarda Ticott qui semblait terriblement soumise en sa présence.  Elle semble presque attendre un châtiment de sa part.  Est-il vraiment si terrible dans le futur?  Si c'est le cas il vaut mieux commencer tout de suite à travailler sur lui.  Il ne veut pas devenir un tyran non plus...  Et si ça signifiait ne plus se faire appeler votre Éminence?  Il commençait quand même à apprécier.  Non, il ne devait pas se laisser séduire par la facilité.  Il mériterait ce titre, mais pas comme ça!  Il ne se ferait sans doute pas ami avec tout le monde, ce n'était pas lui.  Il était trop particulier pour pouvoir être apprécié par beaucoup de bouzouks avec ses idéaux, mais il pouvait au moins l'être de ses confrères.  Était-ce sa future disciple?  En tout cas si c'était le cas, ce serait agréable.

Il continua de la zyeuter Ticott avec un air surpris.  Il l'écouta mentionner qu'on ne retrouverait pas le voleur.  Une sensation de brûlure sur sa peau se fit ressentir, mais il n'en manifesta rien.  Cette brûlure était avant tout mental et il avait apprit avec la quête à garder un bon contrôle de celui-ci.  Il garda donc son sang froid, malgré la colère grondante en lui.  Si tel était le futur qu'elle connaissait, il chercherait néanmoins à le retrouver.  Il ne devait quand même pas y avoir des centaines de bouzouks accoutrés comme cet espèce de piaf mangeur de Schnibble.

Enfin, elle mentionna aussi le responsable de cette manigance, voilà qui était intéressant.  Il ne connaissait pas beaucoup de bouzouks correspondant à cette description.  Pour être précis, il n'en connaissait qu'un et celui-ci avait été châtié.  Il nourrissait déjà une certaine rencoeur envers lui, mais si il avait en plus semé la zizanie entre lui et son confrère.  Jamais il ne le pardonnerait d'avoir ainsi bafoué à la fois une précieuse relation et sa propre dignité.  Ainsi, se trouvait déjà faussé les paroles de cette sage bouzoukette qui se trouvait devant lui.  Cela démontrait une chose:  Il avait encore le contrôle de son futur.  Rien n'était joué.

Cela se révélait être un avantage et un inconvénient.  Aussi, Light accepta le flopeur qu'elle lui tendait si généreusement.  Il était après tout affamé depuis plusieurs jours.  On l'avait bien sûr aidé, mais cela n'empêchait en rien la faim et pas celle de la Justice pour une fois, qui lui tenaillait l'estomac.  Celui-ci gronda alors qu'il mangea le flopeur.  Il adressa ensuite un sourire à Ticott et l'intima à se relever.

Tu viens d'ores et déjà de me prouver que l'avenir ne l'était pas.  Et heureusement!  Galbatorix, je sais que tu auras du mal à me croire, mais les paroles de Ticott le démontre.  Jamais je n'ai eu l'intention de te discréditer.  Je sers la Justice et il serait Injuste que je cherche à mettre des bâtons dans les roues du seul autre disciple digne de prétendre au titre de Prêtre.  Certes, ce n'est pas à moi d'en juger, mais c'est l'idée que je me fais de toi.  Quant à toi Ticott.  Tu sembles étrangement soumise, comme si j'étais un être tyrannique.  Or, je ne le suis pas et si c'est ce que je suis dans le futur, eh bien je ferai tout pour le changer.  En commençant par tenter de retrouver ce voleur.  Alors, certes, dans le futur que tu connais nous n'y serons pas arrivé, mais il est possible que ce soit en raison de cette discorde qu'il y a entre nous.  Je pense que tes apparitions vont changer ce futur, car maintenant que nous le connaissons, moi tout au moins, je ferai en sorte qu'il n'arrive pas lorsqu'il ne me convient pas.  Or, bien que je ne déprécie pas que tu m'appelles votre Éminence, aujourd'hui, je n'ai pas l'impression de mériter pareil titre.  Aussi, pour ces raisons, je ferai en sorte de le mériter, mais peut-être pas pour les raisons qui semblent exister dans ton futur.  Je ne veux pas devenir quelque chose que je combat et Sa Volonté et la mienne m'aideront à aller dans ce sens.

Pour ta part, tu ne devrais pas craindre ou vénérer l'être que je suis aujourd'hui.  Je suis un Disciple de la Secte.  C'est sans aucun doute quelque chose d'honorable, mais même s'il m'en veut, j'ai un Frère qui est tout aussi honorable que moi et qui je suis sûr, saura m'aider à accomplir de grande chose lui aussi.  Et s'il doit passer Prêtre avant moi, ainsi soit-il, il en ira de la volonté du Schnibble.  Le fait que tu me mentionnes toutes ces choses vient sans doute de Sa Volonté pour me mettre à l'épreuve et me permettre d'avoir une autre issue.

Enfin, je remercie celui-ci de te mettre sur ma route.  Ta sagesse me permet d'y voir plus clair et j'ai aussi la chance de voir que tu seras plus tard une Sectaire aussi exemplaire que tu l'es déjà.  Je constate ainsi que certaines choses ne changeront pas et c'est à mon plus grand bonheur.  Par contre, il va falloir m'expliquer, toi qui vient du futur:  Qu'est-ce que les bouzoukettes trouvent toutes à Galbatorix?  Enfin, n'y voit rien de déplacer, mon Frère, je ne cherche pas à avoir ton succès, mais ma curiosité demande à être satisfaite et à comprendre les bouzoukettes.  Après-tout, cela demeure un mystère pour moi.

Light offrit un sourire à Ticott et un autre un peu plus réservé à Galbatorix, encore incertain de sa réaction.

#141 2961-08-21 16:15:00

Dona Ticott
[Maître de Jeu]

Re : Les jardins de la Secte du Schnibble

DxgN8.png




TicottTicott observe Light dévorer le flopeur et réprime un sourire.

Puis il se met à parler.

Elle sait d'ores et déjà qu'elle s'apprête à subir l'un des monologues dont il a le secret et croise les bras derrière son dos. Sans même cligner des paupières, elle l'écoute attentivement. Ses yeux deviennent tous rouges à force et une petite larme se forme au coin de l'une de ses paupières.
De nombreuses choses lui traversent le neurone cependant. Light avait trouvé qui était responsable de la vidéo trafiquée? Soit, elle n'aurait pas à partager cette information, qu'évidemment, elle connaissait.

Puis il l'interroge sur sa soi-disant soumission. Elle sourcille et secoue timidement la tête. Appelle-t-on l'Oracle "pioupiouk aux plumes noires"? La Grande Prêtresse Sangtriste, "mademoiselle"? Son époux dans le futur, le Don, "taftaf"? Le sublime et glorieux Phoenix, tout simplement "Buck"? Ah. Ça, oui.
Schnibble, qu'est-ce que c'est que cette époque?

Pour finir, Light mentionne sa sagesse. À elle! TicottTicott prend sur elle pour ne pas rire. Il faut sauvegarder les apparences de ce présent. Light ne doit pas connaître la destinée qui l'attend avant d'y être confronté. Elle en rira avec lui dans quelques années. Dans quelques heures peut-être même, si Schnibble...

Elle frotte le sol de son pied, presque imperceptiblement. Qu'est-ce qu'elle fait encore là? Qu'est-ce qui la retient?

Enfin, Light s'adresse à Galbatorix. TicottTicott pense alors qu'il en a fini avec elle et se tourne délicatement pour, respectueusement, laisser libre cours à l'échange entre les deux disciples.
Mais voilà qu'il l'interroge. Une question qui demande une réponse, qui plus est!
TicottTicott bafouille, en répétant la question que Light vient de poser.

Qu'est-ce les bouzoukettes trouvent toutes à Galbatorix?

Puis elle percute. Light s'intéresse aux bouzoukettes? Incrédule, TicottTicott regarde l'une des mains de Light. Aucune trace visible. Tout s'explique. Que doit-elle répondre alors, pour ne pas risquer d'endommager l'avenir?

Je... Je ne prétends pas pouvoir parler pour les autres, Votre Éminence.

TicottTicott regarde tendrement Galbatorix et soupire. Elle chasse une pensée d'un mouvement de main comme on chasserait un insecte et tape ensuite dans ses mains pour faire diversion.

Un portrait robot? Pour le voleur de Schnibble?
Bik? Bok? Boula?

TicottTicott guette l'horizon. Quitte à être coincée ici, autant appeler des renforts. Ses saints larbins doivent bien être dans le coin, non?

Déconnecté

#142 2961-08-21 20:48:59

Un pochtron
Invité
Anciennement : Galbatorix

Re : Les jardins de la Secte du Schnibble

Galbatorix vit un changement de TicottTicott lors de l'arrivée de Light. Bien qu'ils aient été plus que proche lors de son arrivé, elle semblait gênée. Lui faisant pirouette sur révérence. Lui lançant kah sourire déguisé comme si cela l'amusait de se retrouver dans cette situation. Comme si c'était un jeu relationnel. Et vas y que c'est reparti pour les Eminences. Mais bon après tout, Galbatorix a-t-il vraiment besoin d'un titre quand il a déjà une proximité bien plus élevée ?

Tiraillement entre respect public et respect discret mais certainement plus sincère. Au travers de sa discussion avec Light, il arrive cependant mal à interpréter si c'est du respect réel ou kah crainte. Comme si Light avait quelque chose de grandiose inspirant un respect mais un respect obligée ? Un respect qui inspire la peur ? Inutile de s'inquiéter pour ça. Light serait bien loin de lui inspirer une quelconque crainte quoiqu'il puisse faire. Sensation que Light sembla avoir également remarquée et qu'il semblait décidé à ne pas devenir. Parfait.

Light ne tarit pas non plus d'éloges envers Galbatorix. Ce pourquoi il s'abstint bien de l'interrompre. Il entendit les doléances de Light. Il les comprit. Il esquissa même un sourire lors de kah question plutôt indiscrète. Et encore plus lorsque TicottTicott lui répondit. Galbatorix, qui au fur et à mesure de ces réflexions s'était assis les bras autour des jambes comme si il regardait kah pièce de théâtre, finit par se mettre debout et épousseta sa toge de sectaire.

Une chose était sûre, cette zoukette lui plaisait beaucoup. Le futur étant au futur mais pour l'instant elle était bien dans le présent. Et dans ce présent, kah déception récente lui permettait de profiter des joies qui s'offraient à lui. Quand à Light, après les deux discours tenus par les deux protagonistes, il se sentait prêt à faire table rase. Ou presque pour le moment. Au prochain faux pas à son encontre, il serait intraitable. Puisque l'heure était au grand discours....Il avait un regard amusé, jeta kah coup d'oeil à Ticott en s'en approchant

Vois-tu Light, ce n'est pas ce qu'elles me trouvent....

Il posa sa main délicatement sur la joue de TicottTicott en la regardant dans les yeux.

..C'est ce que nous nous trouvons l'un l'autre. C'est avant tout un partage. Une idée

Il enleva sa main avec douceur, caressant la joue de la zoukette tout du long.

Il se rapprocha par la suite de Light. Assez près pour que Ticott ne puisse pas entendre. Ils étaient tout les deux si près que cela se ressemblait presque à deux poteau se faisant un câlin.

La prochaine fois que tu m'accuses d'Hérétisme sans fondement sera la dernière. Je ne garderai aucune rancœur de cet "histoire" après cette déclaration. Car ce que tu viens de faire Mon Frère, je ne me le serai pas permis et pourtant je pense me permettre beaucoup plus de choses que toi. Ca fait, cependant, plaisir de te retrouver, Mon Eminence.

La dernière appellation fût prononcé avec kah amusement. Galbatorix étant persuadé que cette simple blague, en émettant un titre que même pour blaguer il ne dira jamais à voix haute,  suffirait à faire comprendre à Light que les choses allaient mieux. Pour lui en tout cas. Suite à quoi, il revint de façon à former un groupe triangulaire avec les deux zouk·ettes.

Je n'ai malheureusement pas pu voir le voleur. J'étais...

Galbatorix z'yeuta Ticott

occupé à enquêter sur une autre affaire.

Il s'adressa à Light puis à Ticott

Je pensais que vous l'aviez attrapé avec Karambo non ? Où était-ce kah câlin de réconciliation ?

Tu vas te retransformer où c'est ta langue qui a fourché ?

Dernière modification par Galbatorix (2961-08-21 20:49:56)

#143 2961-08-21 23:54:22

Dona Ticott
[Maître de Jeu]

Re : Les jardins de la Secte du Schnibble

DxgN8.png




TicottTicott accueille d'un sourire surpris la caresse de Galbatorix sur sa joue. Elle loge même discrètement sa joue dans la main du bouzouk avant que celle-ci ne la quitte et suit Galbatorix des yeux alors qu'il s'approche de Light. Près.Très près. Tellement près que la bouzoukette a un léger mouvement de recul. *Hé bien, si je dérange...*

Elle recommence à peine scruter la porte de la Sainte Brigade, tant pour laisser de l'intimité aux deux disciples que par réel intérêt pour Bik, Bok et Boula, que Galbatorix est de nouveau à ses côtés. TicottTicott hausse les épaules pour marquer l'évidence.

Mes larbins. Voyons, Choupinou.

Puis, en désignant Light d'un mouvement de tête, murmure à Galbatorix d'un ton taquin:

Hé bien. C'était rapide. Je t'ai connu plus endurant!

Enfin les larbins apparaissent au loin. TicottTicott pointe son doigt dans leur direction et s'accroche instinctivement au bras de Galbatorix. Puis une impression désagréable s'empare d'elle. Elle regarde le sol et aperçoit de la fumée.

Zlote. Cest l'heure.

Dans l'urgence de la situation, TicottTicott glisse quelques mots à l'oreille de Galbatorix et puis...

*Pouf*




9032.png?m=1587127141

Assise par terre, TicottTicott s'amuse à arracher des brins d'herbe sans doute plus hauts qu'elle. Elle en tend un à Galbatorix.

Babatoïsse? Toa zou avé Tiktok mainnenan?

Déconnecté

#144 2961-08-22 19:46:22

Un pochtron
Invité
Anciennement : Light

Re : Les jardins de la Secte du Schnibble

Light écouta avec attention la Ticott du futur.  Cependant il ne fut pas satisfait de sa réponse.  Pas satisfait du tout même.  Certes, elle ne pouvait pas parler au nom des autres, mais elle pouvait au moins répondre en son nom.  D'ailleurs, en fin observateur Light constata son malaise au moment de répondre et le fait qu'elle regarde sa main.  Pourquoi regardait-elle sa main?  Qu'est-ce qui lui passait par la tête?  Croyait-elle sincèrement qu'il allait finir marié?  Lui?!  Quelle idée.  Le mariage ce n'était pas pour lui.  Bien sûr, il n'était probablement pas comme les autres bouzouks à fond sur les bouzoukettes, mais il n'était pas non plus complètement désintéressé.  Ne l'avait-il pas déjà prouvé?  À bien y réfléchir pas vraiment.  Il avait souvent fait passer ses intérêts ou ses idéaux avant toute chose.  Enfin, les siennes et celles de la Secte.  Dans tous les cas elle ne répondait pas à sa si simple question alors qu'elle avait au moins laissé planer des indices lors de ses précédentes réponses.  Alors pourquoi se retenir maintenant?  Il décida toutefois de garder ses pensées pour lui.  Il trouverait lui-même ce que les autres bouzoukettes trouvaient à Galbatorix.  Il jeta un coup dans dans ses beaux yeux verts comme le Schnibble...  Oui c'était peut-être ça.  Il s'y sentait presque attiré...  Hmmm, voilà qui se présentait de toute évidence comme le début d'une explication qu'il lui faudrait approfondir.  Mais, pour se donner du défi, sans en parler à personne.  Ce serait son petit secret.

Enfin il revint à la réalité rapidement lorsqu'il entendit Ticott parler de portraits robots.  Évidemment il y avait déjà réfléchit lorsqu'il avait parler d'un briefing sur la façon de procéder, mais sans doute Ticott souhaitaient les remettre sur le chemin de ce qui était réellement important, retrouver le voleur.  Et elle n'avait pas tort, mais puisqu'il s'était enfui ils avaient tout de même le temps de discuter un peu.  Et puis, remettre les choses à leurs places était important aussi.  La discorde entre lui et Galbatorix aurait sans doute créé le futur que Ticott avait entrevu et il avait cherché à l'éviter.  Une fois de plus il songea à comment elle réagissait comme s'il était un tyran dans ce futur...  Décidément il fallait l'éviter.  La seule chose qui devait rester de ce futur était qu'il ait mérité d'être appelé votre éminence.

Enfin ce fut Galbatorix qui prit parole et ses paroles eurent tôt fait de l'intéresser et d'apporter plus de lumière sur ses interrogations ainsi que de dissiper ses craintes.  Il n'avait pas tort dans ses paroles concernant ce que les bouzoukettes lui trouvait.
Sans doute Light centrait toujours trop les choses autour de lui et de ses idéaux?  Peut-être.  Mais c'était important aussi.  Il était certain que son Frère, tout comme lui aurait estimé que ce qui avait trait au Schnibble passait au dessus de tout.  Il n'y avait simplement que la Justice qui était une prérogative propre à Light et qui était presque au même niveau...  Mais il était aussi vrai qu'il n'avait jamais spécialement cherché à comprendre les autres.  Il avait toujours su qu'il était à part.  Là où les autres bouzouks recherchaient la gloire et le pouvoir, lui recherchait la Justice.  Là où d'autres voulaient l'égalité envers tous et ainsi abolir la lutte des classes , lui cherchait plutôt l'équité, mais au sens où chacun devait se soumettre aux mêmes antizlots et contraintes qu'elles soient religieuses ou exécutives.  Cela ferait sans doute toujours de lui un être différent, mais il essaierait de suivre le conseil de Galbatorix et d'au moins chercher à écouter le point de vue des autres et à s'y intéresser.  Au moins pour les comparer à ses idéaux qui étaient Schnibbliquement et Judiciairements approuvés, donc forcément meilleurs.

Il le laissa ensuite poursuivre lorsqu'il le prévint en murmurant qu'il s'agissait de la dernière fois dont il doutait de lui.  Il hocha la tête à ses paroles.  Il s'était conduit comme un idiot.  Il avait finalement encore tendance à agir trop promptement.  Il devait continuer à travailler à prendre du recul pour mieux juger les situations.  Il se promit intérieurement de réfléchir d'avantage et profiterait de donner une réponse digne de ce nom à Galbatorix sur la question, si l'occasion lui était donnée.  Il eut un sourire amusé lorsque celui-ci l'appelle son éminence.  Il se doutait très bien que Galbatorix n'userait jamais d'un tel terme, mais cela signifiait forcément qu'il le pardonnait et était prêt à faire table rase pour cette fois.  Une nouvelle qui lui réchauffa le cœur et l'enorgueillit quelque peu, car même dit sous une forme de boutade, il ne pouvait qu'apprécier ce genre de compliment de Galbatorix.  Sand doute que d'eux-deux il était le meilleur, se disait-il...  Mais il ne se risquerait pas de lui avouer, aux risques que celui-ci change en l'entendant.  La meilleure façon qu'il continue d'être poussé vers l'Excellence était de le tenir dans l'ignorance.  Il faudrait qu'il se souvienne de ces sages paroles...

Enfin, de nouveau la conversation s'orienta vers le voleur.  Il pouvait comprendre que Galbatorix fut occupé à mener une autre enquête, il était vrai qu'il était facile de perdre sa langue en présence de Ticott du futur.  Et puis, elle aussi demeurait un mystère qu'il avait sans aucun doute tenté de percer tandis que lui et Karambo étaient partis à la poursuite  du vilain gredin mangeur de Schnibble...  Vilain gredin mangeur de Schnibble...  C'était définitivement trop long, de toute façon voleur lui suffisait.  Il ne fallait pas lui donner des qualificatifs qui pouvait le rendre exceptionnel, c'était un hérétique.  Il eu une moue déçue à la suite des paroles de son confrère.  Il n'avait pas pu mettre la main sur celui-ci...  Enfin il fit la remarque que les dernières paroles de Ticott étaient étranges...  Il était effectivement possible qu'elle soit en train de redevenir la Ticott du présent.

Mais en écoutant la réponse de celle-ci ce n'était pas le cas, il s'agissait du nom de ses larbins.  Eh bien, elle en avait de la chance d'en avoir sto dans le futur.  En tout cas, il ne connaissait pas ces trois larbins là si ils étaient bien présents dans le présent.  STO quand même!  Alors que lui n'en avait que kah.  Encore ce chiffre...  Sto baisers, sto larbins, le chiffre sto...  Peut-être était-ce un signe qu'il devait les jouer au lotoh.  Cela en faisait deux, quel était le troisième?  Il n'eut jamais l'occasion de le savoir, car Ticott redevint celle du présent.  Et elle avait toujours autant envie de jouer.  Cela lui donna toutefois une idée.

Eh bien Ticott, puisque tu as envie de jouer...  Nous avions justement besoin que tu nous dessines le voleur de Schnibble!  Vas-y, laisse libre cours à ta créativité, je suis certain que ce sera amusant.

Light lui tendit un parchezouille avant de se tourner vers Galbatorix.  Son stratagème serait utile, mais lui laissait une marche de manoeuvre pour expliquer la situation concernant le voleur sans endormir Ticott.

Malheureusement, je crois que ce voleur est plus habile qu'il n'y parrait.  Il a réussi à nous leurrer et nous avons finit devant un buisson qui avait exactement la même forme que lui.  J'ignore si c'est lui qui l'a taillé ainsi à l'avance.
En tous les cas, il a agit comme quelqu'un qui avait hautement planifié son coup.  Nous avons donc affaire à quelque de dangereux.  Car, ce n'est, de toute évidence, pas son premier larcin aux vues de son agilité, mais pire encore, s'il a tout planifié il est plus que conscient de ce qu'il fait.  Au point même qu'il soit possible que l'on ne le retrouve jamais d'après ce que nous a dit Ticott.  Mais je suis sûr que comme moi, tu ne comptes pas laisser ce criminel perpétrer ses larcins impunément, aussi je propose qu'une fois que Ticott aura terminé son dessin, nous nous facilitions la tâche.

La délation est quelque chose que tous les bouzouks aiment faire, en général.  Pourquoi ne pas utiliser ça à notre avantage en demandant à un Saint Larbin de placarder des affiches un peu partout avec un portrait-robot du voleur.  La Ticott du futur semblait deviner que je ferais cette suggestion, mais je pense que c'est une bonne idée.  D'ailleurs, j'ai perdu Karambo de vue.  Je pense qu'elle a développé une sorte de lien avec la nature et la végétation en venant ici...  Elle cherche peut-être à ne faire qu'un avec la nature.  Et vu comment il y a de plantes et d'arbres qui poussent un peu partout ici, il est possible qu'on ne la pas sans y passer plusieurs jours.  J'ai essayé de lui faire signe de me suivre et elle n'est toujours pas là elle qui pourtant est une zoukette qui s'intéresse beaucoup aux mystères et aux ragots.  Aussi, notre priorité est de retrouver ce voleur.  Je te remercie au passage pour ce précieux conseil sur les bouzoukettes...  Je pense commencer à entrevoir, malgré tout ce qu'elles peuvent te trouver.  Tu as de beaux yeux tu sais?

#145 2961-08-22 22:58:46

Dona Ticott
[Maître de Jeu]

Re : Les jardins de la Secte du Schnibble

TicottTicott attrape la feuille avec entrain. Elle tapote l'herbe devant elle pour se faire un espace de travail et sort les crayons de couleur de Gildass. Pour une fois que Light veut bien qu'elle s'amuse, elle ne va pas se gêner!

Pourtant, elle garde le crayon choisi levé, le machouille mais ne dessine pas. Le voleur? Quel voleur?

Soudain, une idée germe, en même temps qu'un nouveau brin d'herbe qu'elle applatit dédaigneusement.
Elle se met à remplir sa feuille de couleurs. Une fois le dessin commandé terminé, elle se relève pour le donner à Light. Elle marque un temps d'arrêt, le trouvant bizarrement trop collé à Galbatorix.

Toa calinou éc Babatoïsse?

Et, lui tendant son dessin, elle s'exclame:

Aïé Aïte! Tiktok fini!

KPdam.jpg

Déconnecté

#146 2961-08-24 14:22:56

Un pochtron
Invité
Anciennement : Galbatorix

Re : Les jardins de la Secte du Schnibble

Regarde Ticott redevenir un bébé. Il se dit que ça serait bien que le futur arrive kah peu plus vite quand même. Alors qu'il vit Ticott lui tendre des brins d'herbe, il ecouta le loonngg discours de Light et se demanda si vraiment il devrait supporter des discours aussi long toute sa vie de zouk non queteux...c'est peut être pour ça que Ticott le craignait. C'est un coup a filer de sacrés mal de tête.

Oui j'entends bien. Cependant si tu as vu un buisson à l'effigie du voleur tu pourrais faire l'avis de recherche toi même. En qualité de quête de sectaire approfondi ça serait quand même mieux je pense.

Karambo....au fond elle a toujours été très naturiste. Et il n'y a pas de lieu meilleur que les jardins de la Secte. Nous la reverrons bien assez vite. Ne t'inquiètes pas donc de ça. Elle est entre les mains de Schnibble ici.

Je sais que j'ai de beaux yeux. Schnibble l'a ainsi de me donner des yeux de couleur verte émeraude. C'est inévitablement kah bon point supplémentaire il est vrai.

Galbatorix observa le dessin de Ticott. Le bébé ne savait pas encore ce que l'adulte savait visiblement. Il prit le dessin des mains de Ticott et le donna à Light

Tiens ça te fera kah bon souvenir Mon Frère.

Par la suite il prit Ticott dans ses bras

On va jouer tout les deux tu vas voir. On va faire des expériences avec pleins de trucs et ça fera des jolies couleur. Je vais t'emmener dans kah endroit secret mais il ne faudra rien dire...chhhtttt

Galbatorix posa son doigt sur sa bouche pour signifier à Ticott de l'importance du secret. Puis se retourna vers Light

La poursuite du voleur continue mais il est inutile de rester plus longtemps ici. Je propose que nous continuions nos investigations séparément pour le moment. Jusqu'à ce que Schnibble en décidé autrement

#147 2961-08-24 15:40:18

Un pochtron
Invité
Anciennement : Light

Re : Les jardins de la Secte du Schnibble

Light écouta le conseil de Galbatorix...  C'est vrai qu'il avait parfois tendance à déléguer la besogne à son Larbin, mais la proposition valait le coup d'être retenue.  Il devait s'investir d'avantage dans la Secte.  Il devait se donner corps et âmes.  Et puis, chaque fois qu'il avait donné une tâche à son Saint Larbin, il avait dû reprendre une partie, voir la totalité de la tâche.  Aussi bien s'assurer que celles-ci soient menées à bien.  Il donnerait des tâches plus simple à son Larbin.  Ou encore, simplement d'ouvrir l'oeil et de commencer à chercher lui-même le voleur.  Voilà, ça ferait l'affaire.

Il lui parla ensuite de Karambo...  Malgré le fait qu'il ait déjà été en couple avec elle, Light n'avait visiblement jamais apprit à connaître Karambo.  Son confrère semblait mieux le connaître que lui.  Ce qui semblait normal après le discours qu'il lui avait tenu sur les bouzoukettes.  Il avait toujours eu cette tendance à d'avantage s'écouter et s'intéresser à lui.  Il pouvait ainsi dire qu'il ne connaissait pas cet aspect d'elle.  Ou alors cela faisait parti des changements que celle-ci lui avait mentionnée.  Seul le temps lui dirait.  Et cette fois, il s'était promit de s'intéresser d'avantage à son entourage.  Ce ne serait sans doute jamais autant que ses idéaux, mais de toute façon rien n'était plus important que Schnibble.  Et juste en dessous de ce qui était Schnibblique il y aurait toujours la Justice avec un grand J.

Galbatorix lui parla de ses yeux verts.  Light, quelque part au fond de lui éprouvait une certaine jalousie que Schnibble ait octroyé de si beaux yeux à celui-ci.  Il avait raison, cela lui conférait un bon point supplémentaire.  Tandis que lui-même partait avec un point négatif, car Schnibble l'avait affublé de yeux rouges comme son opposé: le Corrompu.  Et pourtant Light s'était toujours opposé avec force à la Corruption, qu'il s'agisse de celle de la Zlote Civile ou Religieuse.  Il avait toujours cherché à cheminer sur le bon chemin.  Il avait certes eu quelques incartades, car, contraire à Schnibble il ne pouvait pas prétendre à la perfection, mais le fait qu'il en soit confiant lui avait toujours permit de garder une certaine dignité et de faire les bons choix.  Ses erreurs elles lui apprenaient qu'elles étaient justement des erreurs et un chemin à ne pas suivre.  Malheureusement ses yeux n'étaient pas quelque chose qu'il pouvait changer...  Enfin si, il existait la chirurgie plastique.  Myrddin, par exemple, était déjà devenu une bouzoukette, mais Light n'était pas le genre à vouloir altérer les choses de façon illusoire.  Une autre épreuve de Schnibble...  Si celui-ci lui faisait la vie difficile, c'est qu'il devait y avoir une raison.

Il remercia Galbatorix lorsqu'il lui donna le dessin de Ticott.  Pour une rare fois dans sa vie, le bouzouk aux yeux rouges ressenti une émotion qu'il avait bien peu dans sa vie.  À tel point qu'il eut lui-même du mal à l'identifier.  Il s'agissait de l'émoi.  Il avait eu bien peu de cadeaux dans sa vie.  Moins encore de cadeaux significatifs.  C'était là un cadeau qui avait une réelle valeur pour lui.  Une voix dans sa tête lui disait: ne verse pas de larme, tu es fort, tu vas te tourner en ridicule...  Voix qu'il fit taire.  Une larme coula donc sur la joue de Light tandis qu'il prenait le dessin en le serrant contre son coeur.  Son sourire ne pouvait que confirmer qu'il s'agissait d'une larme de joie.  Il murmura un merci gêné, le visage rayonnant.

Il regarda Galbatorix prendre Ticott dans les bras.  Cette image aussi lui paru attendrissante.  Il l'imagina en train de gambader dans les prés et de jouer avec Ticott, partager des secrets, lui chanter des berceuses...  Il reprit son sens de la réalité.  Il se ramolissait vraiment!  Enfin, cela étant dit, il était vrai que Ticott avait quelque chose de Schnibbliquement pur.  Elle avait la capacité de venir du futur pour leur sauver la mise qui plus est.  Et ses dessins avaient quelque chose de particulier.

Dessins!  Parlant de dessins!  Il prit ses propres crayons et un nouveau parchezouille et se mit à dessiner le portrait-robot du voleur en se concentrant.  Hochant la tête pour Galbatorix pour faire signe à celui-ci qu'il avait comprit.  Il leurs montra le résultat:

unknown.png

Si cette image vous convient je vais la faire blotofacopier et la faire placarder un peu partout.  Nous nous retrouverons si Schnibble le veut bien.  Je vais commencer mes investigations en ville et envoyer Blight faire le tour de la ville.  Il est possible que je ne trouve rien de concluant...  Si le valeur est malin il n'aura pas laisser de traces.  De toute façon, Schnibble le punira et il cherchera sans doute à recommencer.  Si les shops n'étaient pas vides, on aurait pu poster quelqu'un pour surveiller les allées et venus des clients et déterminer si l'un d'entre eux aurait l’apparence de notre hérétique...  On ne peut pas non plus demander: vous avez-vu un hérétique...  Le cas d'hérétisme semble proliférer comme la maladie de la kikoule.  Et au marché noir, les prix sont tellement dérisoires...  En plus, quand on y pense qui a eu l'idée d'imposer un prix sur le Schnibble...  C'est scandaleux...  Nous nous pencherons plus tard sur ces graves problèmes.  Un problème à la fois suffit, sans quoi nous allons nous emmêler les pinceaux et mener trop de combat.

Enfin mes amis, je n'ai qu'une chose à ajouter: Que le Schnibble soit avec vous.

Light trouvait difficile de se séparer de ses confrères qu'il appréciait de plus en plus.  L'ancien bouzouk plutôt solitaire commençait à découvrir ce qu'était de vrais relations de confiance.  Et cela avait un côté agréable.  Il n'en serait peut-être jamais à faire confiance à tout le monde, mais la poignée de bouzouks qui avaient été ici aujourd'hui, ainsi que la Grande Prêtresse ne lui semblait aujourd'hui pas en trop pour qu'il puisse les considérer comme ses amis.  Un sourire flottait toujours sur son visage et il dégageait une sérénité renouvelé.  L'avenir se révélait Glorieux, car l'avenir se révélait remplit de Lui.  Puis, il y aurait toujours des hérétiques à châtier.

Dernière modification par Light (2961-08-24 15:43:53)

#148 2961-08-24 16:04:03

Dona Ticott
[Maître de Jeu]

Re : Les jardins de la Secte du Schnibble

TicottTicott lève les bras en l'air, une fois dans ceux de Galbatorix.

Wiiiiiiii! Yéééééééééé!

Puis elle tend quelques crayons de couleur à Light, comprenant qu'il a un dessin important à faire mais il sort ses propres crayons, avec une petite gravure de Schnibble sur chacun d'eux, ce qui éveille l'attention de la bouzoulette. *Wow*

Elle l'observe dessiner et quand il leur montre son oeuvre, lève le pouce pour valider, en tant qu'illustre dessinatrice. Son geste se transforme en un signe de la main.

Ovoar Aïte. Aputar!

Elle se retourne à présent pour regarder la barrière menant aux ruelles, tout en mettant, elle aussi, un doigt sur sa bouche pour montrer qu'elle comprend le côté secret.

Juste avant que Galbatorix et elle ne quittent la secte, trois petites formes violettes s'accrochent à la toge de sectaire de Galbatorix. Quiconque ayant une ouïe surdéveloppée aurait pu entendre un très discret chant:

Bik! Bok! Boula!

Dernière modification par Dona Ticott (2961-08-24 16:04:29)

Déconnecté

#149 2961-10-25 14:27:30

Buck
[Maître de Jeu]
Lieu : Cabanon du SPQR

Re : Les jardins de la Secte du Schnibble

Venant tous les ZIG des Jardins Publics, Buck et Pincemi étaient enfin à l'entrée des jardins de la Secte du Schnibble. Il avait bien sentit la mauvaise humeur de la zoukette tout le long du chemin, qui s'était fait dans le silence. Il aurait aimé s'excuser, mais les mots lui manquaient, et il ne voulait pas revenir sur cet épisode. Cela dit, son coeur s'était légèrement serré lorsqu'elle n'avait même pas reconnu l'endroit. La belle Pincemi était KAH des seuls à être venus près du nid de Fumseck. Le phoenix n'existait-il plus dans la mémoire des bouzouks...?

Avec KAH soupir, Buck franchit le portail, espérant tomber très vite sur des sectaires, pour briser le silence qui s'était installé entre lui et elle. Et surtout, pour enfin retrouver TicottTicott !


Rappel : Ce que le joueur lit, le bouzouk n'est pas forcément au courant. Attention lors de vos réponses, c'est important de faire la différence !
À part lui-même, aucun bouzouk ne sait que Buck est Fumseck.

Déconnecté

#150 2961-10-25 16:23:55

Dona Ticott
[Maître de Jeu]

Re : Les jardins de la Secte du Schnibble

TicottTicott était occupée à enlever les pétales de quelques schnibblettes quand elle entend des bruits de pas provenant de l’extérieur. Elle écoute attentivement sans plus bouger. Les bruits s’arrêtent à l’entrée de la Secte du Schnibble. Ce ne sont donc pas des sectaires.
À quatre pattes, et grâce à la faux que lui a donné Eloh, elle se fraye un chemin parmi les hautes herbes pour coller son visage contre la clôture et espionner sans être vue.

Elle se demande si elle ne ferait pas mieux de les accueillir plutôt que de les épier. Toujours en quête de bien faire pour parvenir à réaliser ses travaux de disciple, quoi de mieux que d’offrir de nouvelles recrues à la Grande Prêtresse Sangtriste?
Mais si c’était des hérétiques venus pour être jugés devant Schnibble? Pire! Le voleur revenu avec un complice?

Elle hésite à appeler Light. Il sait toujours quoi faire et si les individus montraient un peu de résistance, il pourrait les endormir grâce à l’une des tirades dont il a le secret. Rien que d’y penser, la petite bouzoukette bâille.
Elle se décide à se rapprocher -elle avisera ensuite- et longe la barrière en rampant. Une chance qu’il n’y ait encore aucun jardinier digne de ce nom, mais si cela l’aide à rester cachée, cela lui masque aussi la vue et l’identité des visiteurs. Comme elle n’aperçoit toujours que des paires de jambes, elle glisse sa trompe nasale entre deux barreaux. La trompe se met à frétiller comme un lobrik pour essayer de distinguer les fragrances des deux bouzouks.
Elle les connait, elle en mettrait sa main au bûcher! Alors, prenant en compte qu’il ne doit donc pas y avoir grand danger, elle se redresse sur ses jambes pour voir tout en risquant cette fois d’être vue.

Buck et Pincemi!

L’espace d’un instant, TicottTicott se met à sourire et s'apprête à leur faire un signe amical de la main puis elle se souvient qu’elle a délesté Buck de son itobozon. Est-ce qu’il vient pour le récupérer?
Instinctivement, elle se tapit dans l’herbe et baisse la tête, tout en faisant signe à pioukdoudou de ne pas faire de bruit d’un doigt sur la bouche. Mais celui-ci, ayant reconnu Buck, s’élance par un passage de la clôture et va pioupouiller les jambes du bouzouk.

Nooo pioudoudou weyien! murmure-t-elle en se cachant davantage.

Consciente que la tournure des évènements est loin de jouer en sa faveur, elle se met à prier à voix basse.

Schibbe fé eux pas vu Tiktok tôplé! Tiktok pu pwendwe tozon à pewzone, mainnenan Tiktok saze, Schibbe.

Pour montrer sa dévotion à Schnibble et la véracité de ses bonnes intentions, la bouzoukette sort la bible de la GPS. L’itobozon de Buck s’échoue à ses genoux.
Une fois de plus, dans sa grande miséricorde, Le Saint Roc lui offre la solution sur un plateau: TicottTicott récupère l’objet et, par le même passage emprunté par pioukdoudou, le fait glisser aussi délicatement que possible jusqu’aux pieds de Buck et de Pincemi.

Déconnecté

Pied de page des forums