Vous n'êtes pas identifié(e).

#26 2962-04-06 22:07:35

Magnolia
Bouzouk

Re : Le Domaine Struleone

La zoukette, toujours perdue, avait retrouvé les locaux de BiouBiouk Baradaillz et ses collègues qu'elle trouvait sympathique, pas trop christoxique. Elle s'était fait assez discrète ces dernières jours le temps pour elle de redécouvrir Vlurx'.

Plongée dans les pensées de son mono neurone grillé et dans une cuve de champo du BBB mimant d'être concentrée sur son dur labeur, Magnolia est réveillée par l'arrivée du facteur souhaitant lui remettre kah missive de son ex-patron par interim.

Au moment où elle prend la lettre, sa main effleure celle du facteur. Elle voit alors des moments intimes avec kah bouzouk qu'elle ne reconnait pas. Rêve ou souvenir ? Elle n'en sait rien mais elle ne peut s'empêcher de rougir.

Reprenant ses esprits, elle découvre le contenu de la lettre de Sky qu'elle lit avec attention. Sans comprendre pourquoi, elle rougit à nouveau lorsqu'elle lit le passage relatif à Nagato; ce bouzouk lui ayant à peine adressé la parole. Elle réfléchit et semble hésiter à accepter la proposition presque indécente d'aller boire kah verre avec les zig bouzouks.

"Histoire de se voir en dehors du boulot et qui sait ça pourrait t'aider avec ton impression d'avoir oubliée quelque chose !"

Ces mots finissent de la convaincre. Ou bien est-ce la perspective de goûter un tout nouveau produit exclusif ?

Qu'importe ! Ni kah ni zig, la zoukette sort de la cuve et court se préparer avant de filer tout droit au Domaine Struleone.

Arrivée devant l'imposante grille du Domaine, la zoukette se raidit. Elle se souvient d'une jeune zoukette, encore enfant, jouant avec d'autres bouzounets sous l'œil attendri d'un imposant bouzouk dont elle entend le nom prononcé par un autre bouzouk : Don Struleone. Sans comprendre pourquoi, ces images la bouleverse. Elle reprend ses esprits et pousse la grille afin de pénétrer dans le majestueux domaine.

N'étant plus employée, un garde-bouzouk s'approche d'elle.

- Bonsoir ! Puis-je vous aider ma zoukette ?

- Bonsoir, j'ai été invitée par Sky. Il m'a proposée de venir goûter son tout nouveau breuvage, le "T3kTesLa". Pouvez-vous lui dire que je suis arrivée ?

Et la zoukette patiente.

Déconnecté

#27 2962-04-17 12:01:55

Pincemi
Pause

Re : Le Domaine Struleone

Une besace en peau de kramouth à l'épaule, Pincemi débarque au domaine Struleone. Elle ressent un petit pincemi-pincement au coeur en pensant à l'ancien propriétaire des lieux, à jamais dans son keur. Sans un mot ni un regard pour qui que ce soit, elle se dirige d'un pas décidé et ziguezague entre les cuves. Arrivée à ce qui semble être sa destination, elle pose sa besace, apparement  bien remplie, et retire le peu de vêtements qui daigent couvrir une once de sa peau. Dès qu'elle est apwal, c'est à dire en dru zigondes, elle trempe un norteil dans le champo de la cuve et affiche un air béat.

- Parfait !

Pincemi se plonge avec délice dans le champo, s'immerge intégralement, glougloute quelques gorgées profondes et remonte à la surface.

- Quelqu'un peut dire à Sky que je suis là ?


Blonde, Belle et Bonne
Sky is the limit
Blaz ever <3

Déconnecté

#28 2962-08-22 11:21:35

Karambo
Bouzouk

Re : Le Domaine Struleone

champbouletou.png

dpic.png


Le mal de crâne de Karambo commençait à passer, depuis son atterrissage inexpliqué au beau milieu du champ Bouletou, elle restait un peu désorientée. Pourtant, elle avait su retomber sur ses zig pattes, comme kah pioupiouk jeté en l’air qui, en quelques battements d’ailes incohérents, parvenait miraculeusement à se réceptionner. Malgré toutes ses questions qui demeuraient sans réponse (Qui était cette zoukette avec laquelle s’était zicliké Buck ? Que faisait-il uniquement vêtu de kah serviette ? Comment faisait-il pour être aussi séduisant en toutes circonstances ? Pourquoi elle et pas Karambo ?! Pourquoi toutes les autres et pas Karambo d’ailleurs ? POURQUOI ?! ), la brune avait gagné une très belle opportunité commerciale. Il n’était pas possible d’être heureuZ à la fois financièrement et en amour. Karambo avait fait depuis longtemps le deuil de sa vie sentimentale. Et puisque la sienne était un désastre, elle préférait largement s’occuper de celles des autres. D’autant que cette mission était bien plus lucrative et prospère. Car si Karambo manquait cruellement de confiance en elle lorsqu’il s’agissait de charmer un zouk, elle connaissait en revanche sur le bout des doigts les clés d’un amour réussi. En effet, faute d’occasions pour pratiquer, la brune s’était réfugiée dans les livres, les films et autres chansons traitant de ce passionnant sujet qu’était l’Amour. Forte de ces connaissances théoriques, Karambo s’était aventurée à donner quelques conseils, par ci par là. Et le bouche à oreille avait ensuite amené de nombreux Struleone à lui confier leurs tourments amoureux. Se souciant peu de savoir si ses frères et sœurs lui demandaient vraiment conseils ou s’ils profitaient simplement d’avoir trouvé une oreille attentive pour parler sentiments et macramé dans cet univers de kaïds, Karambo avait commencé à donner son avis de plus en plus souvent. Jusqu’à ce que l’idée fasse son chemin dans son neurone et qu’elle lance un nouveau et merveilleux concept : Un raizow capable de mettre en relation des bouzouks à la recherche de l’âme sœur.

La Flèche de Cupid’On, c’était son bébé(bé), la prunelle de ses n’oeils. Et pour entretenir son raizow, Karambo avait du se constituer une véritable karapace au fil des ans. Se noyant dans le travail, elle avait maintenu tout zouk un tant soit peu audacieux à distance avec une extraordinaire efficacité. Qui pouvait vouloir d’elle de toute façon ? Si l’un d’entre eux posait les n’oeils sur elle, ça ne pouvait être que par intérêt, parce qu’il convoitait la petite montagne de schnibbrards sur laquelle était assise la patronne d’entreprise et kahière entremetteuZ de Vlurx.

Afin de calmer le flot de pensées qui l’assaillait, Karambo ouvrit discrètement kah tiroir de son burow. Elle releva les n’oeils furtivement, pour s’assurer qu’elle n’était pas épiée. Puis elle ouvrit encore plus discrètement kah trappe dévoilant un double fond dans le tiroir qu’elle venait d’ouvrir. Ses n’oeils se mirent à briller lorsqu’elle en extirpa kah Rakitouzouk [Ultra Rare et Ultra Interdit]. Ses mains tremblaient et son mal de crâne devenait de moins en moins prégnant. Avec empressement, elle tira sur le collier qui pendait à son cou et attrapa le zippo qui lui servait de médaillon, marqué des initiales KS. Elle l’ouvrit et fit crépiter kah flammèche à son sommet, qu’elle porta au contact du raki. De plus en plus fébrile, elle plaça le raki entre ses lèvres et tira plusieurs taf(taf).

« Hhff … Doux Schnibbrard … Le raki serait-il aussi bon s’il n’était pas interdit ? »


Struleone convaincue et convaincante dans une réalité alternative
Patronne du Domaine Struleone
Fondatrice de La Flèche de Cupid'On, Numéro KAH de la rencontre à Vlurx.

Déconnecté

Pied de page des forums