Vous n'êtes pas identifié(e).

#1 2962-09-08 15:38:17

Sangtriste
Parrain

[LcB] La fête de la GOZGOZième chance

Sangtriste, comme a son habitude, a vu les choses en grand. Grande salle qui était jusque là vide, grandes assiettes, elles encore vides. Où était passé la cantinière aux multiples talents, (sauf celui de cuisiner), d'ailleurs? Enfin, ce n'était pas ce qui amène la Madone dans cette grande salle encore déserte, alors que le soleil commence à se coucher.

C'est bien pour son Grand Projet qu'elle a fait le déplacement. Qu'il soit paisible, ou que les Sectaires fassent preuve d'audace, elle sait qu'elle doit se prépare à toutes les options. Mais pour l'instant, dans cette salle de réception, il n'y a qu'elle. Ce qui n'est pas normal, la Madone a plus l'habitude de se faire attendre que de devoir patienter.


Où est ma Famille? Iels ont dû recevoir leur convocation, maintenant.

A moins que le dernier flot de sbires n'ait pas tenu assez longtemps pour transmettre la consigne, ça ne serait pas inédit.. Ou alors, iels ne vont pas tarder. Cette Villa est si grande... cela doit être cela...

Bientôt, pour s'y retrouver, on va avoir besoin de GPS.


Sangtriste Struleone a à peine eut le temps de terminer cette phrase que les flashs reviennent de pleine force dans son esprit. Si elle n'était pas elle- ce qui serait fort dommage pour zlle au final-, il est probable que le choc l'ait forcée à poser un genou au sol. Heureusement, elle ne fera pas un tel affront à sa robe, mais elle titube toutefois vers une table, afin de l'utiliser comme support.

Autour d'elle, dans ce flot de vision, des Schnibble, beaucoup de Schnibble. Et encore plus de Bibles, mais pas cette Bible étrange. Tout ça a l'air si réaliste, elle a même l'impression de s'entendre parler de ... Prières? Heureusement qu'elle se sait en sécurité, à la Villa car elle ne pourrait pas se défendre actuellement.

champbouletou.png


Madone de la Famille Struleone dans la réalité alternative

Grande Prêtresse de Secours ici

Déconnecté

#2 2962-09-11 12:18:53

Henrystocrate
Bouzouk

Re : [LcB] La fête de la GOZGOZième chance

champbouletou.png


Henry esy absorbé par ses calculs et ses formules mathémazouks. De temps en temps il prend un tube à essai et verse le contenu dans une fiole avant de la secouer pour voir et compter les bulles. Il est tant omnibulé par tout cela qu'il ne fait pas attention au larbin qui vient glisser le papier sous la porte du laboratoire. C'est son assistant qui la remarque et qui lui apporte. Il est tout tremblant de venir déranger Henry dans ses recherches.

- M'zouk Stocrate ...

Henry lui répond sèchement :

- Non, j'ai pas besoin de mon pot de chambre !

L'assistant insiste ... :

- M'zouk Stocrate ... Il y a une convocation de la part de la Madone ...

Henry relève la tête et lui arrache le papier des mains :

- Tu pouvais pas le dire plus tôt .. 'Bécile !

Henry lit le papier rapidement, il est attendu rapidement dans la Grande Salle. Toute la Famille est convoquée. Henry fait une mine de dégout en pensant à ses Frères et Soeurs.. il imaginait déjà un tête-à-tête avec la Madone. Enfin plutôt un tête-à-pieds puisqu'il est incapable de regarder la Madone droit dans les n'oeils. Henry se lève et enfile son plus beau veston, il met un chapo haut-de-forme pour l'occasion et il prend même une vieille canne serti d'un bijou sur le pommeau. Il se regarde dans le miroir. Il manque quelque chose. Henry fouille dans la poche de son veston et en sort un monocle qu'il met sur son n'oeil de verre.

C'est parfait .. on dirait un autre bouzouk !


Il se précipite alors dans la Grande Salle où il rentre sans cérémonie pensant être le dernier à arriver et en espérant que la Madone ne lui en tiendrai pas rigueur. Quand il entre, la Madone Sangtriste est appuyé sur une table et semble mal en point. Henry hésite à donner l'alarme pour faire venir ses Frères et Soeurs, mais s'ils voyaient la Madone comme ça comment réagiraient-ils ? Et puis c'est peut-être lui qui est le plus capable de la remettre sur pied ! Elidark et Karambo ne pourraient rien faire avec leurs battes .. si lui péter les genoux mais ça ne l'aidera pas.. Franlink la zigouillerai illico presto si elle montre le moindre signe de faiblesse.. Buck en profiterait pour lui voler un baiser .. voir plus. Non, il doit agir par lui même.

Il accourt vers elle et en oubliant toutes ses craintes lui tend le bras pour qu'elle se redresse. Même s'il est tout chétif, Henry peut s'appuyer sur sa canne pour aider la Madone.

- Madone Sangtriste ! Que se passe t-il ?

Connecté

#3 2962-09-13 00:57:51

Sangtriste
Parrain

Re : [LcB] La fête de la GOZGOZième chance

Sangtriste avait espéré avoir le temps de se remettre avant l'arrivée de sa Famille, malheureusement c'est encore les yeux remplis d'images qui n'ont rien à y faire que le premier arrivé la retrouve. Cela aurait été trop beau pour être vrai, cnet pourquoi elle entend quelqu'un rentrer dans la salle alors qu'elle était encore agrippée à la table.

Elle reconnait sa voix, légèrement particulière, et se rassure un peu. Avec son ZIGond, elle n'aurait pas besoin de se trouver une fausse justification, elle sait qu'il est bien trop intelligent pour se faire aussi facilement berner. Elle tente de se redresser lentement, ajustant sa tenue malgré que ses yeux ne lui permettent toujours pas voir au delà des hallucinations.


Mon cher Henry Struleone, ne t'inquiètes pas pour moi.

Je dois avoir doit être des effets ZIGond du flot de malédictions du GPV.

Comme si me donner des visions de la vie de sectaire pourrait me donner envie...

De quoi que ce soit, d'ailleurs. Les soutanes ont l'air horriblement inconfortables, je comprends mieux pourquoi...

M'enfin, cher ZIGond, tu es là, le reste a moins d'importance.

Tu sais pourquoi vous êtes convoqué.es, j'espère ? Et où sont les autres de notre belle Famille ? Tu ne venais pas ici pour te cacher parce qu'iels étaient méchant.es avec toi, rassure moi ?


La Madone regarde dans la direction de là où elle a entendu pour la dernière fois la voix et semble prise d'un moment de doute. Le Henrystocrate qu'elle voyait n'avait rien à voir avec celui qu'elle appréciait tant. Certes, physiquement, la différence était indéniable, et pas forcément en avantage pour le Struleone, pendant quelques clignements d'œil, il a ait l'air si différent.

Avant qu'elle ne puisse réagir, le frêle, si fragile et injustement martyrisé  Struleone est bien là, devant elle, lui offrant son aide pour qu'elle se relève. Quand elle sera en état de procéder à l'évaluation de ses troupes, elle sera ravie d'en tenir compte, d'autant plus que malgré son apparence pas des plus flatteuse, il avait fait de grands efforts de présentation. Souvent l'emballage est plus important que le cadeau en lui-même, voici un exemplaire supplémentaire.

champbouletou.png


Madone de la Famille Struleone dans la réalité alternative

Grande Prêtresse de Secours ici

Déconnecté

#4 2962-09-14 22:49:47

Le vieux scribouillard
Bouzouk Expérimenté

Re : [LcB] La fête de la GOZGOZième chance

champbouletou.png

Il n'était pas coutume pour le Vieux Scribouillard de sortir de ses derrière ses parchezouilles. Mais tout bouzouk de lettre qu'il était, il avait aussi un faible pour les petits plats confectionnés par Eldonad et n'aurait pas manqué une occasion de s'en remplir la panse.

C'est sans prêter attention aux bouzouks déjà présents qu'il entre dans la salle de réception de la Villa pour se diriger directement vers le buffet. Il réajuste ses lunettes et se penche sur le kahier plateau pour s'emparer d'un bloubz farci au lait de kramouth.

Dernière modification par Dona Ticott (Hier 20:09:00)


Ancien scribe et gardien du Département du Commerce.

Déconnecté

#5 2962-09-15 00:32:51

l'Oracle
Bouzouk Expérimenté

Re : [LcB] La fête de la GOZGOZième chance

champbouletou.png

Une soirée? Bien sûr qu'IL était de la fête. Pas pour la nourriture gratuite, non, certainement pas. C'est d'ailleurs pas du tout pour cela qu'IL se dirige vers le buffet directement en évitant soigneuse de regarder la Madone et les autres Struleone, pour des raisons qui LE regardent. IL aurait dû être le premier à l'inaugurer mais quelqu'un a osé commencer avant LUI.


Hey, toi, là, c'est MON bloubz farci, voleur!

Sectaire Nabubu, viens lui expliquer pourquoi il est qu'à MOI, maintenant.


Le fait que la Sectaire qu'IL vient de convoquer ne soit pas, pour l'instant, présente à la soirée n'est qu'un détail pour LUI. IL regarde le vieux scribouillard d'un air menaçant, près à SE battre pour ce qui LUI revient de plein droit. C'était à la fois une question de principe et un important enseignement qu'IL se doit de prodiguer.


"L'Oracle est l'oiseau noir qui surplombe le présent et pénètre le futur de son regard perçant."[Bible-Verset XVII]

#6 2962-09-15 11:16:25

Le vieux scribouillard
Bouzouk Expérimenté

Re : [LcB] La fête de la GOZGOZième chance

champbouletou.png

Un léger sourire narquois se dessine sur le visage du Vieux Scribouillard alors qu'il engloutit l'encas. Il s'empare cette fois d'une brochette de lobriks marinés à la gnoulze et grillés au coeur d'un feu béni par la Secte du Schnibble un soir de pleine lune et se retourne lentement, pour agiter ce nouvel amuse-trompe sous celle de l'Oracle.

Voyez-vous qui ose se montrer ici. Tu n'as donc pas assez à faire dans ton monde pour venir semer la pagaille dans le mien?

Le Vieux Scribouillard se délecte de sa phrase, avant de faire de même avec la brochette.

Tu pfeux repfartir, tu ne trouferas pfas le Traité, il est bfien caffé.

Dernière modification par Dona Ticott (Hier 20:09:11)


Ancien scribe et gardien du Département du Commerce.

Déconnecté

#7 Hier 09:55:28

Nabubu
Bouzouk

Re : [LcB] La fête de la GOZGOZième chance

champbouletou.png

Nabubu se fait interpeller par l'Oracle car Le vieux scribouillard a voulu bouffer son bloubz farci au lait de kramouth.

Hey oui vieux babard, le lait de kramouth ça donne des flatulences, entre autres, et ça l'Oracle en a besoin pour apparaitre et disparaitre à sa guise. C'est un secret bien gardé, mais bon aujourd'hui je m'en tape je le révèle ! Trop de zouks négligent la santé de leur corps ici, ça me saoule, car un Z'esprit saint dans Z'un corps sain c'est troooop bien !

Regardes Sangtriste, son décolleté ... comment tu crois qu'il se tient bien ferme ce soir ? Ba parce qu'elle a fait tous les exercices de raffermissement que je lui avais indiqué. Parce qu'entre nous, quand ça pendouille, c'est pas tip top ... demandes à Henrystocrate, il en connait un rayon sur ce qui pendouille ... ou alors c'est dedel, je sais plus trop bien ... BREF !

Nabubu commence à ne pas se sentir bien à penser aux choses qui pendouillent un peu partout, du coup, pour se détendre le neurone, elle se met à jumper en tournoyant sur elle même, telle une toupie volante magnifiquement céleste.

KAH ... ZIG ... STO ...

Déconnecté

#8 Hier 14:34:49

Dona Ticott
[Modérateur]

Re : [LcB] La fête de la GOZGOZième chance

DxgN8.png



Mais qui a changé de place toutes les pièces de la Villa? Et où est-donc ce fichu laboratoire?

Ticott ne pensait pas passer autant de temps à tourner en rond dans sa propre demeure. Et pourtant.
Malgré tout, elle fait mine de savoir pertinemment où elle va -au cas où elle continue à être surveillée après avoir quitté Sangtriste - et c'est avec un air parfaitement naturel qu'elle ouvre une à une toutes les portes qui se trouvent sur son chemin. Sauf que ce fichu laboratoire reste introuvable.

Dépitée, Ticott décide d'aller se rafraichir dans sa propre chambre. Mais quand elle en ouvre la porte, son regard se pose sur une banderole indiquant le nombre 66, trônant au dessus de ce qui aurait dû être son lit, lui-même remplacé par une grande table pleine de victuailles.
Plusieurs bouzouks se pavanent devant le buffet et la bouzoukette reconnait immédiatement l'Oracle. Voilà qui est surprenant, se dit-elle, alors qu'elle s'approche de l'emplumé pour le saluer. Mais c'était sans compter sur une autre bouzoukette incroyablement musclée qui se met entre eux en gesticulant sur place, arrêtant Ticott dans son élan.

Elle observe Nabubu quelques secondes, puis se tourne pour avoir une vue d'ensemble de la pièce, à la recherche de ses affaires.
C'est pendant ce tour d'horizon qu'elle remarque Sangtriste - toujours vêtue comme une bouzoukette lambda - en grande discussion avec un bouzouk qui lui tourne le dos.
Ticott blêmit. La silhouette lui est étrangère, mais le chapeau, elle le reconnaitrait entre mille. Faisant fi des convenances et peu gênée de déranger la conversation qui se joue entre les deux bouzouks, elle s'approche, pose la main sur l'épaule d'Henrystocrate et écarquille grand les yeux en découvrant son identité.

Schnibble soit loué, Henry, te voilà enfin!

La bouzoukette se jette au cou du bouzouk, le serre dans ses bras quelques secondes puis recule d'un pas pour l'observer. Elle grimace en découvrant le poil ornant son menton sur lequel elle tire pour essayer de l'arracher.

Tu as maigri... Tu as arrêté le sport? Et qu'est-ce que c'est que ça? Tu sais pourtant à quel point j'ai horreur des bouzouks poilus!

champbouletou.png

Déconnecté

#9 Hier 17:22:11

l'Oracle
Bouzouk Expérimenté

Re : [LcB] La fête de la GOZGOZième chance

champbouletou.png

IL fulmine lorsqu'IL voit son bien se faire engloutir devant SES yeux. Quel manque de respect... Certes, venant du vieux scribouillard, ça ne LE surprend pas, mais ça L'énerve davantage.

La remarque de Nabubu sur son moyen de transport spatio-temporel ne va clairement pas LE calmer. Bien entendu, ce n'est pas la manière dont IL procède pour apparaître et disparaître à SA guise, mais IL ne va pas révéler des informations à SON vieil ennemi de cette réalité.


Et toi, là, c'était top-secret. C'est ça saute pour te rattraper de tes péchés et te rapprocher de LUI avant que JE te rapproche de LUI de manière différente !

Hum.. Garde tes flatulence, tout compte fait. JE vaut bien mieux que ça.

Et tu parles du Traité que tu n'as même pas été capable de rédiger correctement? Super, comme si J'en voulais.

JE peux savoir où il est, en plus, J'ai les moyens de te faire parler. Avec ou sans Sectaire Perzival.

Sectaire Seylinn va te traîner dans la jungle qu'elle connait si bien.

Et TodZ, lui, il va... Tu veux pas savoir. Donc si J'étais toi, JE ferais pas le malin, scribouillard à STO Schnibblards!


IL voit Ticott se diriger vers le groupe qu'IL évite soigneusement de regarder mais ne cherche pas à intervenir, certainement pour ne pas avoir à reconnaître la présence des Struleone.

Voir la Madone pas dans son état normal avait des avantages et des inconvénients à SES yeux, qu'IL comptait bien ignorer tant que possible, comme tout Sectaire qui SE respecte. il était déjà assez occupé avec le Scribouillard pour l'instant, même si celui-ci LE snobait pour engloutir le buffet.


"L'Oracle est l'oiseau noir qui surplombe le présent et pénètre le futur de son regard perçant."[Bible-Verset XVII]

#10 Hier 19:58:08

Henrystocrate
Bouzouk

Re : [LcB] La fête de la GOZGOZième chance

champbouletou.png


Henry est un peu rassuré de la réponse de SA Madone. Malgré son abnégations pour soulager La Famille des diverses malédictions schnibbliques elle a su garder sa répartie incisive. Toutefois il blêmit quand elle lui demande s'il sait pourquoi il est là. Il n'en sait rien, il a lui le papier à la va-vite pensant qu'il était en retard. Alors il imagine un quart de zigonde à tenter le coup de bluff mais il se rappelle qu'a ce jeu La Madone Sangtriste n'a pas son égal à Vlurx. Alors avec la voix tremblante et le regard bas, un peu penaud il répond :

- Je .. Non Madone, je pensais .. être en retard. Je me suis mis sur mon StoKah et .. je suis venu le plus .. rapidement possible. Même si avec mon corps je ne peux pas être plus rapide qu'un bloubz desséché..

Puis deux vieillards grincheux entrent et commence à se disputer avec l'aide d'une bodybuildzoukette qui parle de truc qui pendouille. Henry serre immédiatement les cuisses en repensant à son tube à essai dur. Il rougit et essaie de ne pas faire parâitre son malaise devant la Madone.

Puis.. une tornade violette au parfum exquis et envoûtant le secoue. Son tube à essai... Non rien. Son poil mentonien est tiré et sa carrure est critiquée.

Arrêter le sport ? Envoyer ses boulette de crotte de nez dans la poubelle à l'autre bout du labo c'est pas du sport peut-être ? Et compter les bulles dans une coupe de champo la tête à l'envers pour que le sang circule plus facilement dans mon cerveau ? Mais pour qui elle se prend... En même temps jamais une zoukette n'a été aussi proche de moi que ça. D'ailleurs hormis Buck, personne n'a été aussi proche de moi que ça....

Henry manque de s'évanouir, mais à cet instant un flash cérébral le percute de plein fouet.

Un bureau cassé .. de la poudre blanche partout .. des éclats de rire .. la douceur des lèvres .. puis des couleurs.. pleins de couleurs.. toutes les couleurs .. et enfin le noir.. la pénombre.. la solitude.. la peur .. la folie ..

Il vacille, et avec une voix qui n'est pas la sienne. Une voix pleine d'assurance, et un peu plus grave il s'adresse à Dona Ticott :

- Qui êtes vous ?

Et comme si ses mains agissaient seules il attrape la zoukette par la taille pour la regarder droit dans les n'oeils faisant fi de tout ce qui pouvait se passer autour d'eux. Oubliant complètement son physique disgrâcieux.

Dernière modification par Henrystocrate (Hier 20:03:08)

Connecté

#11 Hier 20:39:36

Dona Ticott
[Modérateur]

Re : [LcB] La fête de la GOZGOZième chance

DxgN8.png



- Qui êtes vous ?

Ticott tressaille un instant. Le regard d'Henrystocrate ne ment pas, il ne la reconnait pas. Pourtant, elle jurerait que tous les autres sens du bouzouk se souviennent d'elle. Et le toucher lui donne raison, quand Henry l'attrape par la taille.

Dès lors, le reste de la pièce se fond dans un dense brouillard. Il ne reste plus que Lui dans son champ de vision. La bouzoukette reste immobile tout en se perdant dans les yeux qui lui font face. Et petit à petit, au fil des secondes qui s'égrainent, il lui semble que l'apparence d'Henry redevient celle qu'elle a toujours connu -exception faite du poil, évidemment.

La bouche de Ticott glisse vers l'oreille d'Henrystocrate et, lentement, elle lui murmure:

Maintenant, je désire presque le retour de la nuit polaire avec son monde féerique d'étoiles, ses fantastiques aurores boréales et sa lune lumineuse poursuivant sa course dans le grand silence de la nuit endormie. C'est comme un rêve, comme une échappée dans le monde de la fantaisie et de l'imagination. Il n'y a plus aucune forme, aucune réalité, rien qu'une vision d'un ruissellement d'argent et de violet planant au dessus de la terre.


champbouletou.png

Déconnecté

#12 Hier 21:30:48

Henrystocrate
Bouzouk

Re : [LcB] La fête de la GOZGOZième chance

champbouletou.png



Quand il entend ces mots prononcés doucement au creux de son n'oreille, un frisson parcourt la colonne déformée d'Henry. Des brides d'images lui reviennent encore. Des choses qu'il n'a jamais connu avec ce corps et qu'il ne connaitra sûrement jamais... Il se redresse, ses jambes le maintiennent désormais sans problème et ses bras semblent plus fort si bien qu'il sert un peu plus Dona Ticott contre lui. Il a sa trompe dans le cou de la bouzoukette et maintenant c'est son odeur qui lui rappelle des souvenirs ..


Un rodéo à travers Vlurx avec un poids sur les épaules .. Sa tête qui se cogne tous les deux pas.. Des pieds sous un rideau dans un confessatoire..  Une émission TV, ses mains qui empêchent la zoukette au cheveux violet de crier.. Une chute mémorable après avoir glissé sur des lobriks .. SON bureau dans les locaux du Cartel .. SON manoir .. SA collection .. ELLE... ELLE !!!... OUI, ELLE !

- Ticott .. c'est toi ? Que se passe t-il ? Je me sens si faible .. si perdu.. j'ai l'impression que je dois te dire quelque chose d'important .. NON, j'ai beaucoup de choses à te dire.. Mais je ne sais plus quoi, quand, où, ni comment ! Je suis désolé...

Il s'aventure à déposer un léger baiser dans le cou de la zoukette. Puis il relève la tête et se touche les lèvres en chuchotant :

- Si agréable ...

Connecté

#13 Hier 22:27:02

Dona Ticott
[Modérateur]

Re : [LcB] La fête de la GOZGOZième chance

DxgN8.png



Ticott ferme les yeux en sentant le baiser d'Henry se déposer au creux de son cou. Puis elle tend la main pour, comme il vient de le faire, glisser son index sur ses lèvres, lui proposant par ce geste de ne pas en dire davantage pour le moment.

Ne sois pas désolé. On parlera de tout ce que tu veux. Quoi, quand, où et comment importe peu. J'ai moi-même beaucoup de choses à te dire. Mais pour l'heure...

La bouzoukette se penche à nouveau et embrasse longuement les lèvres qu'elle vient de faire taire. Puis elle prend Henry tendrement par la main, bien décidée à ne plus le laisser filer ne serait-ce qu'une seconde.

Henry... Il se passe quelque chose d'étrange ici. Je pensais que le raki Schnibblique que j'avais utilisé pour te retrouver encombrait mon neurone, mais Sangtriste... Tu as vu sa tenue, son attitude? Ce n'est pas la Grande Prêtresse que je conn...

La bouzoukette tourne alors la tête et se rend compte que Sangtriste est toujours près d'eux, sûrement bien trop près pour ne pas l'avoir entendue.

Je sais où est Lapinou. dit-elle, sans même l'avoir réfléchi.

Pas vraiment sereine, Ticott presse la main d'Henry dans la sienne pour se rassurer quant à l'issue de ce qu'elle vient de lancer.

champbouletou.png

Déconnecté

#14 Hier 23:51:43

Sangtriste
Parrain

Re : [LcB] La fête de la GOZGOZième chance

Alors que Sangtriste allait détailler son plan d'attaquer à Henrystocrate Struleone, elle voit entre quelques flashs, Ticott se rapprocher de lui. Décidément, Buck, puis Henry, si sur les plateaux TV, la présentatrice tanguait entre les deux clans, elle semblait avoir choisi son camp dans ses... Fréquentations. Quand la Madone voit que l'approche devient bien trop directe pour faire preuve de bienséance, elle s'éloigne, bien entendu, non sans lancer un regard qui devrait clairement indiquer à la zoukette que si elle tente de faire du mal à son ZIGond, elle en paiera le prix, mais pas trop longtemps, vu comme les deux semblent presser de faire (re)connaissance.

Où peut aller Sangtriste? Si Vito Franlink était visible, elle pourrait s'assurer de la sécurité des lieux, mais un simple regard dans la pièce lui fait réaliser qu'il doit être planqué, probablement prêt à agir. Elidark Struleone, quant à lui, doit encore s'assurer que la Secte paye le prix de son affront. Ou plus probablement aux quartiers des plaisirs, avec Martascha. Karambo doit être à la Mairie, c'est normal, pour son premier mandat, faire remplir le carnet de chèque est tout un art qui demande du temps.

Du coup, la Madone n'a pas vraiment le choix. Il ne reste plus que deux étranges individus. Le vieux scribouillard, qu'elle ne fait que peu semblant de respecter que pour le Traité qu'il a rédigé et Lui. Cet Oracle, elle a du mal à le cerner. L'autre, l'ancien, quelques Schnibbrards, ou bierros, et l'affaire était pliée. Mais Lui, il l'évite et semble même complètement indifférent à ses nombreux charmes, ce dont elle n'a pas l'habitude, mais représentait un défi qu'elle était bien décidée à relever ce soir. D'autant plus que porter son attention sur lui semble calmer ces étranges effets des malédictions.


Meszouks, même pas tenu de venir me saluer.

Mais le buffet, par contre, on sait lui faire honneur, à ce que je vois.

Toi, ami Scribbouillard, sois sans crainte.

Vu ce formidable Traité que tu nous as apporté, tu peux savourer ce que nous t'offrons.

Toi par contre... Monzouk l'Oracle, il va falloir améliorer ces manières.

Je peux t'aider, si tu veux, je me doute bien que...


La Madone allait probablement faire une remarque sur la Secte, leur manque criant de bonnes manières et son ambiance très feutrée alors que les invitations à cet évènement très symboliquement inimportant ont été apportées, même de ses mains tout-à-fait propres pour le GPV. Si même l'Oracle a fait le déplacement, les autres sectaires auraient dû être présent.es près du buffet à se s'empiffrer goulûment, comme à leur habitude.

Ça, c'est certainement ce qu'elle aurait faire remarquer. Sauf qu'elle entend, désormais assez loin d'elle et dans son dos, Ticott évoquer son nom. En y associant "Grande Prêtresse", comme si cela devait faire sens. Elle n'a pas le temps de se retourner pour indiquer sa légitime indignation, que les souvenirs qui ne lui appartenaient vraiment pas font leur grand retour.

Et encore une fois, elle note avec un certain détachement, qu'on s'habitue bien vite à ne pas avoir des flashs paralysants toutes les cinq secondes, comme si c'était quelque chose de tout-à-fait normal. Peut-être est-ce dû aux sbires d'Elidark et de Karambo qu'elle voit porteur de nouvelles malédictions hélas fraîchement issues, ou bien est-ce l'évocation de ce Lapinou, toujours est-il que la zoukette s'interrompt brusquement, luttant contre des visions de plumes noires qui virevoltent devant ses yeux accompagnées dans leur tourbillon par ... des cartes de plouk à son effigie à elle?

champbouletou.png


Madone de la Famille Struleone dans la réalité alternative

Grande Prêtresse de Secours ici

Déconnecté

Pied de page des forums