Vous n'êtes pas identifié(e).

#101 2961-08-10 21:12:26

Dona Ticott
[Maître de Jeu]

Re : Les jardins de la Secte du Schnibble

TicottTicott était tellement concentrée sur la route menant à la Secte qu'elle sursaute quand Sans_Nom s'approche. En mode suspicieux parce qu'on ne sait jamais, elle resserre son étreinte sur le Schnibble et le salue.

Zour An_no! Ava? Sétair, ientô, pake lé ouvan à Sete, An_No!

Elle écoute tout ce que le bouzouk buisson lui dit et regarde la caméra en fronçant les sourcils, espérant qu'il ne va pas, lui aussi, essayer de la lui fixer sur la trompe crânienne. Elle s'apprête à protester quand il lui montre les images vidéo.

Haaaaan! Pabôpouilli Babatoïsse.

TicottTicott a pourtant toujours le Schnibble dans les bras mais cela ne semble pas la préoccuper. Le piège, son piège, s'est refermé et elle a l'identité du coupable et une preuve solide.

Le problème c'est que le coupable est celui qu'elle considère comme LA référence sur la colline, un mentor peut-être même, sans équivoque en matière de mode.
Alors à qui en référer? À qui faire confiance?

Tandis qu'elle réfléchit, les joues et la bouche de TicottTicott se déforment. L'une se serre ou forme des O embêtés, les autres se gonflent ou se creusent. 

Puis soudain, elle prend un air sérieux. Elle dégage l'une de ses mains du Schnibble pour pointer la barrière du doigt et ainsi, inviter Sans_Nom à prendre congé.

Ashibbe An-No. Aci. Tiktok pelle Aïte. Aïte va éd Tiktok.

Espérant que Sans_Nom ait comprit que la Secte et elle prenaient les choses en main, TicottTicott se tourne vers les bâtiments et se met à hurler à l'attention de Light:


Aïïïïïïïïïïïïïïïïïïïïïïïïïïïïïïïïïïïte!
Tiktok zoin toa!

Déconnecté

#102 2961-08-11 15:58:40

Un pochtron
Invité
Anciennement : Light

Re : Les jardins de la Secte du Schnibble

Light qui étant en train de réfléchir à de nouveaux moyens de punir les hérétiques, était sur le point de trouver une idée géniale.  Forcément, puisque l'idée venait de lui.  Elle ne pouvait donc que l'être.  Toutefois, malgré ses idées confuses, un son, lui bien distinct et distinguable parmi tous les autres parvint à ses oreilles.  Le son de quelqu'un l'appelant à l'aide.  Et pas n'importe quel quelqu'un, nul autre que sa disciple spirituelle secrète: Ticott!  Il avait la conviction, plus le temps passait que lui et Ticott étaient liés, d'une manière ou d'une autre: une manière Schnibblique.  Parfois, il avait presque l'impression de partager un lien spirituel avec elle.  Quelque chose de différent d'avec les autres et ce depuis le procès du caka qui fait ka.  Peut-être était-ce parce qu'elle l'avait appelée «Votre Éminence»...  Mais pourtant, il sentait qu'il y avait autre chose...  En tous les cas, c'était une membre de la Secte et il n'était pas le genre à laisser en plan un personne l'appelant à l'aide, encore moins un membre de la Secte.

Ni une, ni deux, il empoigna son sabre, le dissimula sous sa soutane et parti à la rescousse de Ticott.  Peut-être que sa simple présence ferait fuir le danger ou serait l'aide providentielle que Ticott attendait.  C'est à cette pensée qu'il entra dans les jardins de la Secte et se rapprocha de sa consœur.  Il n'avait pas encore remarqué Sans_Nom, qui, même sans ses pouvoirs d'invisibilité, n'en demeurait pas moins invisible dans un endroit emplit de végétation.  Un buisson ne pouvant que passer inaperçu au premier coup d’œil.  Sauf peut-être celui d'une personne qui aurait passé le plus clair de son temps ici, mais ce n'était pas son cas.  Il aimait bien les jardins, mais il préférait d'avantage les bibliothèques ou la Salle du Jugement Premier.

Il observa Ticott et lui fit un sourire qu'il voulu rassurant.

Je suis venu aussi vite que j'ai pu. 
Le danger n'est pourtant pas en vu. 
En quoi puis-je t'aider consœur adorée?
Où est le danger que je dois terrasser? 
As-tu donc décelée une Injustice? 
Auquel cas, prononcer mon nom ne saurait être plus propice! 
Dis moi tout mon amie.
Je suis toute ouïe.

#103 2961-08-11 16:18:06

Dona Ticott
[Maître de Jeu]

Re : Les jardins de la Secte du Schnibble

Comme elle savait que ces deux là ne s'entendaient pas comme larrons en foire, TicottTicott espérait que Sans_nom avait déguerpi avant l'arrivée de Light. Quand ce dernier s'approche, elle vérifie que le dénonciateur a bien mis les voiles mais en effet, comment le distinguer parmi toute cette végétation? C'était à se demander ce que faisait le jardinier.
TicottTicott salue Light d'un mouvement de tête enjoué et s'apprête à lui révéler l'odieuse raison de son appel quand celui-ci se met à parler en vers. C'était même sans doute aussi en vert dans l'esprit du disciple.
En tout cas, TicottTicott s'extasie:

Wooooow Aïte! Toa pouet!

Elle aurait volontiers applaudi mais elle tenait le Schnibble d'une main et la caméra de l'autre. Caméra qu'elle tend à Light en reprenant un air grave.

Gade. Ôbussé Babatoïsse?

Dernière modification par Dona Ticott (2961-08-11 16:19:21)

Déconnecté

#104 2961-08-11 18:44:07

Karambo
Quête du Schnibble

Re : Les jardins de la Secte du Schnibble

Revenue de Quête depuis kah temps désormais raisonnable, Karambo avait eu le temps déjà de faire tout kah tas de choses irréfléchies. Et c'est dans ce même élan d'inconscience que la brunette retrouva le chemin de la Secte. Elle venait à peine de pénétrer dans les jardins qu'elle entendit kah cri strident. Le cri de kah bouzounette en détresse, à n'en pas douter. Karambo se hâta de rejoindre l'origine du cri et distingua alors zig silhouettes, reconnaissables entre kahgneegneegnee. Avec kah réflexe qui relevait de l'instinct de survie, la zoukette se cacha derrière kah arbre et entreprit alors de faire kah chose vraiment vraiment très vilaine : elle se mit à épier. Elle était juste assez près pour percevoir kah mot sur zig. C'est ainsi qu'elle comprit :

" Je suis venu aussi vite que ...
Le danger est en vu.
Puis-je t'aider mon adorée?
Où est le rival que je dois terrasser?
Vas-tu donc favoriser l'Injustice?
Auquel cas, prononcer mon nom ne saurait être ...
Dis moi tout mon amie.
Je suis ... ouïe.
"

La moitié de la tirade n'avait aucun sens. L'autre était des plus déplacée aux n'oeils de Karambo, qui se plissèrent instantanément. Devant l'excitation dont Ticott fit preuve suite aux paroles de Light, sa mine ne put que s'assombrir davantage. Quelque chose zlottait. Et ça zlottait sec. La brunette n'avait pas oublié l'apparition étrange et particulièrement séduisante qui avait remplacé Ticott au milieu du procès. Elle n'en avait pas fait grand cas sur le moment, car elle avait bien d'autres choses en tête. Mais subitement, les pièces du puzzle commençaient à s'assembler. Et Karambo n'aimait pas du tout le tableau qui se dessinait devant elle.

Son agacement l'empêcha de rester parfaitement stoïque aux dernières paroles de Ticott, qui semblait proposer d'envoyer quelqu'kah au bucher. Kah bûcher ! Kah explosion de flammes dont l'objectif était la purification de l'âme ! Karambo savait que Light ne pouvait pas refuser kah proposition si tentante qu'elle en devenait indécente, dans la bouche de kah soit disant bouzounette. Toute à sa jalousie, Karambo manqua de discrétion et fit craquer plusieurs brindilles sous ses pieds. Décidément, les jardins manquaient vraiment d'entretien.


Struleone convaincue et convaincante dans une réalité alternative
Patronne du Domaine Struleone
Fondatrice de La Flèche de Cupid'On, Numéro KAH de la rencontre à Vlurx.

Déconnecté

#105 2961-08-11 18:55:00

Un pochtron
Invité
Anciennement : Galbatorix

Re : Les jardins de la Secte du Schnibble

Galbatorix flanait tranquillement dans les jardins de la Secte. Voyant Kah ou Zig Coquelicot par ci par là qui lui rappelait un passé maintenant lointain.

Il trouva une ou deux places où il se dit que ça ferait kah belle place pour prendre emmener Pincemi. Après tout le sport usuellement ça se fait en extérieur.

C'est alors qu'il fût sorti de sa rêverie par kah craquement de multiples branches. Il se dirigea avec prudence vers les buissons avant d'y découvrir une chevelure qu'il connaissait bien. Sans faire attention aux autres zouks qu'il n'a pas vu, il s'adresse à Karambo

Qu'est ce que tu fais dans les buissons de la Secte Karambo ? Tu essayes d'apaiser ton...âme ?

#106 2961-08-11 20:37:49

Un pochtron
Invité
Anciennement : Light

Re : Les jardins de la Secte du Schnibble

Light regarda d'abord Ticott s'émerveiller devant sa prose.  Il en fut fier d'autant plus que cela lui avait manqué.  Il était effectivement pouète à ses heures.  Mais aux vues de l'air que celle-ci prit, il su immédiatement que quelque chose zlottait.  Et ça zlottait sec!  Le bouzouk aux yeux rouges rapporta immédiatement son attention sur la caméra et plissa les yeux devant les images qu'il vit.  Non!  Non, ça ne pouvait pas être possible!  Alors qu'il avait enfin trouvé quelqu'kah pour partager son amour de la Justice?  Ils avaient pourtant partagé quelque chose de fort en ayant tous les deux cette mission d'emmener les hérétiques à la Secte pour les brûler.  Était-il donc de connivence avec eux?  Il aurait brouillé les pistes et ses crimes en délattant quelqu'kah d'autre pour ne pas que l'attention se porte sur lui?

Oui, quelque chose zlottait vraiment dans tout ça.  Kah disciple qui semblait aussi motivé que lui à gravir les échelons qui menaient à la Prêtrise.  Galbatorix étant quelqu'kah d'ambitieux, aurait-il vraiment agit ainsi, au risque de se brûler les ailes et de détruire ses chances?  Il fallait démystifier tout ça.  Il n'aurait sans doute pas eut matière à douter si ça avait été kah autre zouk sur la vidéo, mais ce n'était pas kah autre zouk.  Et il s'agissait de kah disciple, pas de kah Sectaire endormi.  Et il lui avait paru comprendre les concepts de la Secte.  La Grande Prêtresse Sangtriste avait kah meilleur jugement que ça et Schnibble l'aurait sans doute puni sévèrement si ces images étaient vraies, non?  Enfin, il raisonna quand même qu'il ne fallait pas non plus écarter toute éventualité.  Aussi c'est l'air grave qu'il demanda la question la plus importante qu'il pu songer et sans vers cette fois, car dans la précipitation de sa réflexion il n'y serait pas arrivé:

Comment as-tu obtenue ces images? Avant de l'envoyer au bûcher, il faut quand que j'éclaircisse zig ou sto shoses...

Il s'interrompit en entendant des brindilles craquer, puis plus rien et quelques instants plus voix familière kah peu plus loin.  Il regarda autour de lui.  Il connaissait cette voix.  Il s'agissait du principal intéressé.  Il tendit l'oreille pour entendre:

Fais les buisson Karambo.  Essayes ton âme...

Mais qu'est-ce qu'il racontait?  Et pourquoi parlait-il à Karambo?  Était-elle sa complice?  Ils cherchaient à détruire les preuves?  Après-tout, Karambo et lui travaillaient à la même entreprise, ils pouvaient se serrer les coudes.  Définitivement, cette histoire était beaucoup plus complexe qu'il ne le croyait.  Qu'est-ce qui se passait à la fin...  Light regarda Ticott intéressé par sa réponse.  Il irait ensuite chercher les autres auprès de Galbatorix quelque part dans cette végétation qui manquait cruellement d'entretien.

#107 2961-08-11 21:18:09

Dona Ticott
[Maître de Jeu]

Re : Les jardins de la Secte du Schnibble

Pendant que Light regarde la vidéo trafiquée du larcin, TicottTicott s'ennuie. Alors elle regarde le sol et voit un lobrik essayer de sortir de terre. Rien de tel pour l'occuper! Elle pose le Schnibble pour attraper le lobrik puis elle tire dessus comme on le ferait avec un élastique et enfin, se met à le mâcher petit bout par petit bout pour faire durer le plaisir. Une fois englouti, elle se dit qu'il doit y en avoir d'autres et entreprend de les débusquer.

Quand Light lui demande où elle a obtenu l'enregistrement, TicottTicott n'a plus du tout le neurone à cette affaire. Des lobriks , quand même! Alors elle hausse les épaules, tout en continuant de scruter le sol.

Sépa.

Et puis instinctivement, elle se dit que Light mérite une réponse mieux que celle-ci. Alors elle rajoute:

Mmmh. Shibbe?

Déconnecté

#108 2961-08-11 21:27:05

Karambo
Quête du Schnibble

Re : Les jardins de la Secte du Schnibble

La voix de Galbatorix fit sursauter Karambo. D'abord les brindilles, et maintenant kah zouk qui prononçait distinctement son nom, ça n'allait pas du tout ! Plus moyen d'épier en paix !! Toujours avec ce même instinct de survie, la brunette attrapa Galbatorix par le col pour l'attirer vers elle, à l’abri de l'arbre. Ce faisant, ni Light ni Ticott ne pouvaient plus les voir, mais ils se retrouvaient aussi kah petit peu trop près. Légèrement gênée par cette soudaine proximité, Karambo tenta de sauver les apparences.

" Mon âme est très paisible, je te remercie. C'est plutôt pour ce grand arbre que je me fais du soucis. Là regarde ! "

La zoukette attrapa kah nouvelle fois Galbatorix pour l'empêcher de sortir de leur cachette improvisée, et désigna l’arbre derrière lequel ils se trouvaient. Elle posa les doigts sur son tronc et parcourut distraitement les veinures de son écorce.

" C'est comme si Schnibble était en train de le quitter ... Quelle tristesse ... "


Struleone convaincue et convaincante dans une réalité alternative
Patronne du Domaine Struleone
Fondatrice de La Flèche de Cupid'On, Numéro KAH de la rencontre à Vlurx.

Déconnecté

#109 2961-08-12 08:48:47

Un pochtron
Invité
Anciennement : Galbatorix

Re : Les jardins de la Secte du Schnibble

Galbatorix se fit attirer dans les buissons par Karambo. Quelle zoukette entreprenante. Ils étaient maintenant tout deux très proche. Il savait que Karambo était kah zoukette à zouk mais de manière plus dissimulée que Pincemi. Mais il y avait Pincemi...Pincemi qui était Kah zoukette à zouk. Après tout pourquoi ne pourrait-il pas s'amuser lui aussi. Mais Pincemi n'avait pas eu d'autres relations depuis le début de la leur. Ça serait dommage de gâcher autant d'effort.

Avant tout chose Karambo, je ne pensais pas être kah zouk que tu aimerais attirer dans les buissons. Je ne dirai rien aux autres. Ce sera notre petit secret. Avant que tout Vlurx ne soit au courant...

Oui l'arbre je vois...

Galbatorix perdit son regard quelques instants dans des vallons tout proche. Puis se reconcentra sur l'arbre. Il sortit sa Bible

Hmmm voyons voir....sauver kah arbre queteux...page 657...oui....Nécessité de faire kah danse charnel de la vie par un zouk et une zoukette....Voilà qui est bien embêtant

Dit-il l'air malicieux dans le regard. Après tout sans franchir de limite, il pouvait au moins s'amuser avec la gêne de kah zoukette qui avait de nombreux prétendants

#110 2961-08-12 12:27:50

Un pochtron
Invité
Anciennement : Light

Re : Les jardins de la Secte du Schnibble

Light observa donc Ticott s'intéresser aux lobriks...  Comment pouvait-on s'intéresser à des lobriks alors qu'il en imposait de par sa sérénissime présence?  Il regarda Ticott songeur.  Il ne fallait pas oublier que cet enfant était spécial.  Peut-être que le lobrik auquel elle s'intéressait avait quelque chose de spécial.  Il continua de l'observer en cherchant le sens caché au moment où elle lui répondit qu'elle ignorait comment elle avait obtenue ces images. 

Light tiqua devant autant de désinvolture de la part de sa consœur.  Comment pouvait-on être aussi insouciant devant des informations aussi capitales?  Contre toute attente, elle se rectifia et donna kah réponse beaucoup plus satisfaisante à Light.  Précisant qu'il s'agissait de Schnibble.  Voilà kah réponse digne de ce nom.  Cependant, ce n'était pas arrangeant du tout.  Schnibble le mettait à l'épreuve et en soit c'était bien...  Mais à l'épreuve de retrouver kah confrère qui avait commit kah faute grave!

Il sentit en lui le grondement de la Justice.  La Justice avait faim.  Ticott avait été choisie pour trouver ces images et faire prendre conscience du crime béant que commettait Balb...  Galbatorix!  Et celui-ci étant au courant de ces images étaient vraiment venu pour les détruire.  Effacer les preuves!  Avec l'aide de Karambo?  Parce qu'elle était au Club et qu'il voulait se protéger de la Justice Schnibblique?  Parce que c'était kah amie à lui?  Pourtant, cela ne faisait pas de sens, puisque le CdBM ne se mêlait pas des affaires Schnibbliques.  Mais alors, pourquoi?  Encore kah autre mystère à éclaircir.  Le plus important à éclaircir, toutefois était cette question: Qu'est-ce qui avait pu mener kah fidèle Sectaire, jusqu'alors exemplaire, jusque là?  Light regarda Ticott avec kah air grave.

Tu as bien fait de m'appeler pour me montrer ça.  Voilà kah crime grave!  Un crime qui mériterait bien plus qu'un bûcher.  Je n'aurais jamais cru cela possible...  L'hérésie sur cette colline atteint des sommets encore plus gros que la trompe de dedel!  Ce n'est pas à moi d'appliquer les sangctions en conséquence des crimes, mais de traquer les hérétiques afin de les mener à leur procès est une mission qu'Il a sans aucun doute voulu me confier par ton intermédiaire.  Nous allons donc, ensemble, si tu le veux bien, chasser les coupables pour les mener à leurs châtiments.  Par ailleurs, le principal intéressé est dans les environs.  Je jurerais l'avoir entendu.

Light porta son attention aux bruits environnants et entendit de nouveau quelque chose qui ressemblait à la voix de Karambo qui disait:

Mon âme te remercie.  C'est plutôt grand regarde!

Une courte interruption puis de nouveau:

Schnibble...  Quelle tristesse.

Toutes sortes de pensées parcoururent l'esprit de Light.  Il était vrai que la trompe de Galbatorix était assez conséquente, du moins celle nasale, il n'aurait pu dire pour les autres, mais quand même...  Il ne se serait pas imaginé la bouzoukette tomber si rapidement sous les charmes de Galbatorix.  Toutefois, cela pouvait expliquer pourquoi elle l'aidait, mais de là à aller jusque là.  À croire que Galbatorix avait essayé de brouiller les pistes lorsqu'il avait écrit son article sur elle et Perzival.  Il chercha à avancer dans la direction où il avait cru entendre la voix. Il tendit de nouveau l'oreille tentant de les repérer puisque aucun des deux n'étaient en vue.

Karambo, je pensais être kah zouk que tu aimerais attirer dans les buissons.  Ce sera notre petit secret.

Il avança dans cette direction empoignant son sabre, kah sourde colère grondant en lui.

Hmmmm...  Oui...  Charnel, la vie par un zouk et une zoukette.  Voilà qui est bien embêtant.

En quoi est-ce que c'était embêtant?  Galbatorix se souciait-il donc des conséquences de ses actes?  Un moment de remord?  Pourtant il n'avait pas donné l'impression d'être désintéressé par les belles bouzoukettes.  Toute la colline était sans doute au courant pour son faible pour Pincemi.  Lui-même pouvait le comprendre, mais...  De là à chercher à détourner Karambo du droit chemin?  Il continua d'avancer dans la direction des voix qu'il avait entendu en empoignant son sabre, ne prêtant même pas attention à si Ticott le suivait.  Guidé par la colère qui grondait en lui:  Autant celle inavouée qu'un de ses amis qui était conscient de ses sentiments pour Karambo puisse s'adonner à de bons moments alors que lui, Schnibble pouvait dire à quand remontait la dernière fois, autant par celle de châtier l'hérésie, il empoigna son sabre sans l'allumer pour ne pas trahir sa présence.  Il tentait de rester aussi silencieux qu'une ombre.  Il comptait bien surprendre les zig conspirateurs.  Ce n'était plus zloter à ce compte là, c'était grazloter!  Il faudrait qu'il se souvienne de ce mot...

#111 2961-08-12 12:58:36

Dona Ticott
[Maître de Jeu]

Re : Les jardins de la Secte du Schnibble

Plus l'ombre d'un seul lobrik. Zut. TicottTicott reporte son attention sur Light, et, n'ayant pas écouté le moindre mot de ce qu'il lui avait dit, s'étonne de le voir s'éloigner. Elle lui lance un regard *Hé, attends moi*, mais il lui tourne le dos.
Elle s'apprête à lui emboîter le pas mais marque un temps d'arrêt. Le Schnibble? Elle ne peut pas le laisser là seul. Et si un voleur s'en emparait?

Alors TicottTicott hèle Light une nouvelle fois.

Aïïïïïïïïte! Tiktok zoin éd pouh Shibbe. To louh pouh Tiktok!

Déconnecté

#112 2961-08-12 14:30:14

Karambo
Quête du Schnibble

Re : Les jardins de la Secte du Schnibble

Aux kahiers mots de Galbatorix, Karambo ne put retenir kah léger éclat de rire. Elle posa kah main sur sa bouche pour le réprimer, tandis que son visage se teintait de kah expression coupable. Si elle cherchait à se faire discrète, elle avait intérêt à garder ses réactions pour elle, plutôt que de les afficher trop excessivement à la trompe du zouk. Elle se garda donc de tout rire ou manifestation d'indignation lorsque Galbatorix fit mine de sortir kah solution miracle de sa Bible. Elle se contenta juste de chuchoter :

" Kah danse charn... ? "

Karambo ne put finir sa phrase que le cri de Ticott retentit à ses n'oreilles. Elle attrapa Galbatorix pour l'attirer à elle tout en collant son dos contre l'arbre. Elle aurait juré entendre des bruits de pas se rapprocher puis se suspendre suite à l'appel de la bouzounette. Le neurone de Karambo s'agitait dans son cerveau. Qu'est-ce qui serait le pire ? Être surprise par Light en train de l'épier ou être surprise par Light alors qu'elle était collée à kah autre zouk ? Aucune des hypothèse ne lui permettrait de regagner la confiance du zouk. La seule solution viable était donc tout simplement de ne pas se faire surprendre. Mais Galbatorix ne semblait pas très coopératif, à proposer des rituels sans doute très utiles, mais qui pouvaient également être très bruyants. Alors elle soupira, sans toutefois relâcher le zouk.

" Tu ne crois pas que cet arbre aurait plutôt besoin de douceur pour retrouver la vie ? Kah rituel plus silencieux, tu n'as pas ça en stock ? "


Struleone convaincue et convaincante dans une réalité alternative
Patronne du Domaine Struleone
Fondatrice de La Flèche de Cupid'On, Numéro KAH de la rencontre à Vlurx.

Déconnecté

#113 2961-08-12 18:43:04

Un pochtron
Invité
Anciennement : Galbatorix

Re : Les jardins de la Secte du Schnibble

Galbatorix se retrouve collé sur Karambo qui était maintenant entre lui et l'arbre. Pour une zoukette entreprenante c'était une zoukette entreprenante. Elle désirait kah rituel plus silencieux..Ces zoukettes toutes plus compliquée les unes que les autres. Galbatorix pensa rapidement que ce qui faisait le plus de bruit actuellement c'était le son qui s'échappait de la bouche de la zoukette.

Ne t'inquiètes pas j'ai...

Galbatorix marqua un léger temps d'arrêt. Même si l'idée d'obstruer la bouche de Karambo avec kah chose bien pensé qui permettrait un rituel efficacement silencieux, il constata la facilité de la chose. Etait-il devenu kah zouk aimant la facilité. Il ne put s'empêcher d'avoir une pensée pour Pincemi. Certes, cette dernièreavait un palmarès plus long que sa trompe mais...l'avoir n'était pas chose aisée. Et c'est ce qui justement faisait son charme malgré tout. Il changea donc de plan

...la solution à ce problème.

Il regarda autour de lui, attrapa une grosse poignée d'herbe, le fourra sur (dans ?) la boucha à Karambo et fit pression avec sa main. Il n'y en avait assurément pas assez pour qu'elle étouffe mais juste kah assez pour obstruer la source de tout bruit et plaqua sa main contre le tout..

Tu as raison c'est beaucoup mieux en silence. D'ailleurs, je pense que ta chaleur l'a déjà kah peu soigné. Le mieux serait peut-être qu'on t'attache baillonée pour que la sève précieuse de vie qui l'habite s'écoule de nouveau en lui de manière acceptable.

La tentation ne prendrait pas. Impossible de concevoir qu'on puisse coucher kah zouk comme lui lors de kah première aggripade sur le premier arbre venu.

#114 2961-08-12 21:31:16

Karambo
Quête du Schnibble

Re : Les jardins de la Secte du Schnibble

Les n'oeils de Karambo s'ouvrirent bien ronds lorsque Galbatorix trouva malin de lui fourrer kah belle poignée d'herbe dans la bouche. Ce zouk n'avait décidément plus la lumière à tous les étages !

" Mêêê Kefke tu ... "

Karambo ne s'obstina pas à parler la bouche pleine. D'abord parce qu'on lui avait toujours dit que c'était très impoli et ensuite parce qu'elle n'avait aucune envie d'avaler. Elle tenta de recracher l'herbe mais la main de Galbatorix était fermement plaquée sur sa bouche. Elle dut finalement prendre le risque d'avaler quelques brins d'herbe en s'attaquant directement à la main du zouk, le mordant sans hésitation. Elle profita de l'effet de surprise pour recracher l'herbe. Et comme il était vraiment très proche, cette dernière lui sauta facilement au visage et sur sa chevelure impeccablement brossée. Cela lui donnait kah air inconvenant qui plairait à coup sûr à Pincemi. Pincemi ! Après ce petit stratagème des plus brutal de la part du zouk, la brunette ne pouvait pas rester sans réagir. Et comme elle tentait toujours de rester discrète, elle attrapa la nuque du zouk et lui susurra à la n'oreille :

" C'est Pincemi qui t'as appris ce tour ? Je crois qu'elle a toujours aimé batifoler dans l'herbe fraîche ... Mais aux dernières nouvelles, c'était avec Klooks qu'elle s'amusait. C'est pour ça que tu tentes de m'amadouer avec cette ... convaincante ... parade nuptiale ? Parce que tu aimerais que ta belle t'accorde plus d'attention qu'à ses autres amants ? "


Struleone convaincue et convaincante dans une réalité alternative
Patronne du Domaine Struleone
Fondatrice de La Flèche de Cupid'On, Numéro KAH de la rencontre à Vlurx.

Déconnecté

#115 2961-08-13 03:03:02

Un pochtron
Invité
Anciennement : Galbatorix

Re : Les jardins de la Secte du Schnibble

Galbatorix, qui avait maintenant la tête dans le cou/cheveux de Karambo, fût choqué de cette nouvelle. Heureusement, personne ne pouvait voir son visage. En tant que journaliste, il prêtait toujours kah trait d'importance à toutes sources d'informations. C'est comme ça qu'on fait des bons articles.

Minute petit papillon, dit-il d'une voix toujours dans la séduction.

Après tout pour l'instant il s'amusait bien et cette information n'était pas encore vérifié. Mais il fallait qu'elle le soit et vite. Il avait lui-même écrit l'article qui stipule que en matière de ragots de tulavu, le Club excèle. Et karambo était tout de même Saine Censeuz'. Elle ne prendrait pas le risque de zloter. Mais dans le doute, il sortit tant bien que mal son i-tobozon sans changer sa position. Il faut avouer que le parfum de la zoukette avait quelque chose de rassurant sur lui dans cet instant. Il porta son i-tobozon devant ses yeux et pianota dans ses fiches de Vlurxien.

Quand on veut être un bon journaliste, on a des fiches sur tout le monde. Il tapota le nom de Klooks.

    "Revenu en ville." En ville. Ville.
    "Relation  avec Pincemi : Une des préférées de Pincemi. Pas farouche"". Préférées. Pincemi. Pas farouche. Préférées.

Des mots qui résonnaient dans la tête de Galbatorix. Il savait que Pincemi avait une liste longue comme sa trompe de conquêtes zoukiennes. Karambo était au Club. Elle était Saine Censeuz'. Club. Saine Censeuz'. Klooks. Préférées. Kahier. Pas kahier. Pas unique. Son égo était blessé. Il y avait KAHGNEEGNEEGNEE% de chances que Klooks ait repris contact avec Pincemi. Et elle ne lui avait rien dit. Ce n'est pas comme ça qu'on traite un kahier de liste. Il n'était donc pas le Kahier. Kahier de liste. Kahier. Klooks. karambo. Une douleur incommensurable le prit au coeur, l'espace de quelques secondes. Galbatorix avait kah capacité à ignorer certains sentiments entravant son génie. Il n'abandonnerait pas sa quête d'être le kahier. Il sera le kahier. L'unique kahier. Pour cela, Pincemi devrait comprendre la douleur ressentie lors de kah trahison d'envergure. Puisqu'elle avait décidé de s'amuser seule dans son coin, il en ferait de même ! Mais il le porterait à sa connaissance d'une manière égale à la manière dont lui avait appris celle-ci. Il n'était le zouk de personne. Libre comme l'air. Klooks. Kahier. Karambo. Kaka.

Galbatorix rangea son i-tobozon et décida de ranger Pincemi dans un koin de sa tête. Lui aussi était kah zouk aimant s'amuser. Il laissa donc couler ces émotions qu'il retenait depuis déjà bien trop longtemps contre cette zoukette. Elle au moins ne déméritait pas de lui démontrer son importance.

Tu serais jalouse ? susurra t-il à son oreille.

Il passa son bras gauche lentement entre le torse de la zoukette et la main qui lui tenait la nuque en la poussant avec délicatesse pour qu'elle déserre son étreinte. Ils étaient maintenant n'oeil à n'oeil et il chucota très doucement. Comme si il voulait y mettre toute la tendresse du monde.

Tu veux que je te montre d'autres choses qu'elle m'a apprise ?

C'est alors qu'il se pencha pour embrasser la zoukette avec passion avant d'enlever ses lèvres non sans un certain regret. Toujours en chuchotant très doucement.

Y a t-il quelque chose que tu souhaites m'apprendre à ton tour ?

Galbatorix souriait à la zoukette de kah sourire enjôlé et amusé

#116 2961-08-13 12:39:15

Un pochtron
Invité
Anciennement : Light

Re : Les jardins de la Secte du Schnibble

Aïïïïïïïïte! Tiktok zoin éd pouh Shibbe. To louh pouh Tiktok!

Une danse charn... 

Light interrompit sa marche, se tournant vers Ticott.  Il y avait encore un instant il était résolu à ouvrir les yeux de son confrère de la manière forte.  Les hérétiques devaient être châtiés.  Puis, ses propres sentiments avaient pris le dessus sur la raison après les avoir entendu batifoler dans les buissons.  Il retrouva donc un semblant de calme en se tournant vers Ticott qui l'appelait encore à l'aide, mais lorsqu'il comprit ce qu'elle lui demandait il dit d'un ton calme et patient qu'il maîtrisait plus difficilement que d'habitude:

Ne t'en fais pas, tu peux le laisser là.  Personne de Sain d'esprit n'osera profaner ce sublime Schnibble.  Dans le cas contraire, cela sera simplement un châtiment de plus.  Mais, Schnibble n'a pas besoin de nous pour nous protéger Ticott.  On me l'a bien fait comprendre dans la Salle du Jugement Premier.  C'est plutôt Lui qui nous protège.  Et c'est à nous de punir ceux qui le bafouent.  C'est d'ailleurs la mission dans laquelle nous sommes lancés.  Nous allons tirer cette histoire au clair et y mettre un terme le plus rapidement possible.

Light fit signe à Ticott de le suivre et reprit sa marche à pas feutrés dans la direction où il avait entendu les voix.  Voix qui d'ailleurs résonna de plus en plus audiblement.  Il ne put s'empêcher de chercher à les écouter:

Ne t'inquiètes pas j'ai...

Petite pause, Light cessa de marcher jusqu'à ce que la voix reprenne:

...la solution à ce problème.

Light s'attendait vraiment au pire, mais lui aussi ne manquait pas de solutions à toute cette zlote.  Il se demandait juste laquelle choisir...  Tous?  Tout dépendrait d'à quel pointe il y aurait de fautes avérées.  En tous les cas il reprit ses pas de moins en moins silencieux, car le calme commençait à le quitté tout d'abord remplacé par l'impatience.

Tu as raison c'est beaucoup mieux en silence. D'ailleurs, je pense que ta chaleur l'a déjà un peu soigné. Le mieux serait peut-être qu'on t'attache baillonée pour que la sève précieuse de vie qui l'habite s'écoule de nouveau en lui de manière acceptable.

Ainsi donc, ses pires craintes s'avéraient réelles...  Son ami et confrère voulait vraisemblablement prendre du bon temps de qualité avec son ancienne compagne.  Bien sûr, il en avait le droit, Karambo et lui étaient des bouzouks libres, mais cela ne pouvait pas faire autrement que laisser une goût désagréable en bouche pour Light.  Déjà, comment pouvait-on s'intéresser à quelqu'un d'autre que lui?  N'était-il pas le plus intéressant des Sectaires?  Et puis Draguatorix n'en pinçait-il pas pour la Bonne Belle et Blonde zoukette de la Colline?  Ses pensées tournaient un peu en rond et il s'en rendait compte, mais bon...  Il était difficile de faire autrement aux vues de la situation.  Il prit une grande inspiration pour tenter de se calmer, espérant que la bouffée d'air fraiche aurait un effet positif sur lui...  Mais ses oreilles ne s'arrêtèrent pas d'entendre pour autant.

Mêêê Kefke tu ...

Light se doutait très bien de ce qu'il faisait et il se rapprochait de la source du bruit...  Qui s'interrompit à nouveau.  Il n'entendit rien d'autres que le chuchotement des arbres.  Bon sang, non!  Pas si près du but...  Après un court silence cependant, il eut l'occasion d'afficher un sourire sauvage.

Minute petit papillon

Oh non, plus le temps d'attendre, se disait-il!  Il avait beaucoup trop attendu.  Aussi piqua-t-il un sprint en direction de la source du bruit.  Cette fois ils étaient cuits!  Il le savait...  Les bruits venaient de derrière cet arbre.  Son sabre à la main, il contourna l'arbre et bondit tout en l'allumant pour se retrouver devant...  Par le Schnibble!  Devant Galbatorix en train d'embrasser Karambo avec passion.  La bouche grande ouverte devant ce spectacle incongru, il entendit la dernière tirade de Galbatorix de manière distante, des millions de pensées de bûcher et de Galbatorix rôtis trottant dans son esprit.  C'est d'ailleurs tel un retour de flamme qu'il s'emporta devant eux.  Il comptait bien faire perdre ce sourire à son confrère:

Mais comment as-tu pu?!  Comment as-tu pu sombrer si loin!  Tu étais comme un frère pour moi Galbatorix.  Tu étais sensé détruire les hérétiques, pas devenir l'un d'entre eux.  Et maintenant, tu essaies de pervertir les innocents dans ta démarche?  Il suffit!  Il suffit!  On arrête tout.  Tu vas devoir subir les conséquences de tes actes Galbatorix.  Tu vas me suivre.  Et toi Karambo...  J'espère que tu auras de bonnes explications.  Nous allons retourner dans la Salle du Jugement Premier et vous devrez répondre de vos actes devant notre Grande Prêtresse.  Si vous résistez, je n'hésiterai pas à employer la manière forte!

#117 2961-08-13 18:16:49

Dona Ticott
[Maître de Jeu]

Re : Les jardins de la Secte du Schnibble

TicottTicott suit péniblement Light. Les herbes sont hautes et ses pas mal assurés. En plus, elle passe son temps à se retourner pour être sûre que Schnibble va bien et que personne ne menace ni de le voler ni de le manger. Et le reste du temps, elle manque de concentration parce qu'elle se demande pourquoi est-ce qu'on aurait envie de manger un caillou. N'y a-t-il pas assez de lobriks sur Terre?

Toute à ces pensées et à cette surveillance à distance, TicottTicott ne remarque pas que Light s'est arrêté avant de se cogner à son sabre.

Hu.

Elle regarde sa main, voit un liquide rouge s'écouler doucement de l'entaille faite par l'objet lumineux et se met à sangloter en marmonnant :

Tiktok akett! Ashibbe Tiktok!

Déconnecté

#118 2961-08-14 00:00:05

Karambo
Quête du Schnibble

Re : Les jardins de la Secte du Schnibble

Le temps parut se suspendre alors que Galbatorix avait sorti son iTobozon. Karambo ne chercha même pas à z'yeuter sur celui-ci, car elle savait très exactement ce qu'il faisait. Au bout de kah moment, elle leva les n'oeils au ciel. Que les zouks pouvaient être lents à comprendre les choses. Lorsque Galbatorix mentionna kah prétendue jalousie, elle dut se retenir de pouffer. D'autant qu'elle avait encore kah peu d'herbe dans la bouche. Puis vint kah proposition douteuse. Et enfin, le drame. Karambo plongea alors dans d'étranges pensées. Les lèvres de Galbatorix avait kah goût étrange. Était-ce l'impression de déjà-vu ? Ou bien la différence ? Ou encore cette surprenante odeur de géranium ? Ah moins que ce ne soit encore l'odeur de l'herbe qu'elle avait dans la bouche ... Elle finit par sortir de sa torpeur et agrippa fermement le zouk pour le repousser. Mais il avait déjà éloigné ses lèvres. Et Karambo ne pouvait ni crier ni même maugréer sans attirer l'attention. Seul parlait son regard furibond.

Kah silhouette se dessina alors dans son champs de vision. Karambo tourna doucement la tête pour découvrir sa plus grande crainte. Light venait de les surprendre dans la pire situation possible. Son neurone s'agita dans tous les sens, elle repoussa sans ménagement Galbatorix alors que le nouvel arrivant s'adressait directement à lui. Elle resta choquée par les paroles qu'il lui réserva. Elle voulut s'indigner d'être si mal considérée, qu'importe la situation. Mais des sanglots derrière Light attirèrent brusquement son attention. C'était le retour de la bouzounette en détresse. Elle pleurnichait après sa main comme si toute la misère du monde s'abattait sur elle. Karambo ne pouvait pas la laisser faire sans réagir. En zig pas, elle eut rejoint la bouzounette.

" Oh que voilà kah vilain bobo ! "

Karambo sortit de sa poche kah de ses fameux mercurochroute Hello Zoukette(c). Elle nettoya brièvement la plaie avec kah pan de sa robe puis prit délicatement la main de la jeune zoukette pour y coller le mercurochroute.

" Et voilà ! T'es kah costaud pas vrai ? Pas de quoi en faire tout kah chwuiz ! "

Elle se pencha davantage vers Ticott pour ne parler qu'à elle :

" Maintenant, il faudrait que tu t'éloignes kah peu, le temps que l'on règle kah "affaire" entre adultes. Kah si mignonne petite chose comme toi ne devrait pas assister à ça. "

La brunette fit kah signe encourageant à Ticott, l'air de dire "ouste". Puis elle se tourna vers Light. Elle inspira kah grand coup et expira dans kah souffle :

" Cen'estpasdutoutcequetucrois ! "

Mais Karambo avait-elle le moindre argument valable pour emporter la conviction du zouk ? Elle ne pouvait pas reconnaître qu'elle l'épiait par jalousie. Encore moins qu'elle avait attiré Galbatorix derrière cet arbre pour ne pas se faire prendre. Alors quoi ? Elle avait embrassé Galbatorix par dépit car elle ne pouvait pas l'avoir lui ? Galbatorix avait bêtement glissé et leurs lèvres s'étaient touchées par inadvertance ? Galbatorix voulait lui montrer kah nouvelle façon très à la mode d'embrasser avant de l'expérimenter sur Pincemi ?

A court d'idées farfelues, elle baissa simplement les n'oeils sur ses chaussures, l'air penaud. Ce faisant, elle donnait encore plus l'impression d'avoir quelque chose à se reprocher.


Struleone convaincue et convaincante dans une réalité alternative
Patronne du Domaine Struleone
Fondatrice de La Flèche de Cupid'On, Numéro KAH de la rencontre à Vlurx.

Déconnecté

#119 2961-08-14 03:51:41

Un pochtron
Invité
Anciennement : Galbatorix

Re : Les jardins de la Secte du Schnibble

Galbatorix fût mit sur le tulavu sans ménagement par la zoukette. Il prit le temps de comprendre la présence de Light. C'est ça, elle voulait kah relation seeccrrèèttteeee. Suite à la déclaration de Light, Galbatorix se leva doucement. Fixa Light d'un regard qui en disait long. Assuré. On pouvait sentir la colère du zouk dû à ces accusations infondées.

Pendant que Karambo vacait à autre chose à laquelle il ne fit pas attention, le regard braqué sur Light, il dit à ce dernier

Moi un Hérétique ?

On pu voir la tête de Galbatorix tourner de droite à gauche. exprimant quelques déceptions et quelques colères montantes. Tout en fixant toujours Light très intensément.

C'est alors qu'il vit revenir Karambo et aperçu Tiktok derrière elle. kah bandage à la main. Constata alors le sabre à la main de Light. Entendit Karambo geindre auprès du zouk avant de baisser les yeux. Quel manque de cran. Tout était si décevant. Il ferma les yeux kah instant, regardant les yeux fermés vers le ciel. Savourant ces quelques secondes de silence. Avant de les rouvrir puis de rebaisser sa tête vers Karambo.

Le problème c'est qu'il, visiblement, ne croit en rien du tout. Même pas en toi ni moi. Je t'ai connu plus fier comme zoukette. Quelle déception. Le temps a visiblement fait son oeuvre.

Il baissa le regard vers Tiktok. Il ne pouvait pas laisser cette pauvre bouzounette blessée ici. Et elle méritait, en cet instant, plus son attention que un illuminé qui semble avoir regardé la lumière de trop près et kah zoukette qui pourtant, usuellement, était kah zoukette enviable. Pas kah zoukette baissant les n'oeils. Il se dirigea vers Tiktok tout en s'adressant à Light mais sans le regarder. D'un ton particulièrement calme et froid

Allons-y mon Frère.

Le calme était très apaisant ici. Inutile de le troubler pour des choses qui n'avait aucune chaleur. Une fois arrivé au niveau de Tiktok, il sourit. Le regard soudain devenu tout attendri devant Kah si petite Sectaire en devenir. Il se baissa devant elle et lui tendit ses mains. Et de kah ton beaucoup plus amical. Comme un gros nounours.

Tu viens toi aussi ou tu préfères continuer à méditer au calme ici ?

#120 2961-08-14 12:55:32

Dona Ticott
[Maître de Jeu]

Re : Les jardins de la Secte du Schnibble

- Oh que voilà kah vilain bobo !

TicottTicott hoche la tête en faisant une moue boudeuse mais s'arrête de gémir. Elle examine chaque geste de Karambo, grimace quand la bouzoukette nettoie sa blessure, mais plutôt que de pleurer, renifle juste. Une fois le pansement en place, TicottTicott écarquille grand les yeux.

Wooooow. Aci cocou Kambo!

Très fière, elle tend sa main devant elle et la tourne dans tous les sens pour s'assurer que cela tient bien et que c'est toujours très joli quel que soit l'angle de vue. TicottTicott relève ensuite la tête vers sa sauveuse pour lui sourire davantage et montrer son contentement mais celle-ci lui dit d'aller voir ailleurs si Schnibble y est. Alors TicottTicott regarde l'endroit où Schnibble est resté et s'apprête à le rejoindre.

Puis une autre voix se fait entendre. Toute à ses préoccupations de grande blessée, elle n'avait pas remarqué Galbatorix caché derrière l'arbre. En le voyant, elle lui tend les bras.

Babatoïsse!

TicottTicott ayant complètement occulté la preuve vidéo impliquant le disciple, continue de tendre les bras et sautille sur place pour répondre à son invitation.

Wiiiii! Babatoïsse zoué à mizouette éc Tiktok!

Déconnecté

#121 2961-08-15 15:08:58

Un pochtron
Invité
Anciennement : Light

Re : Les jardins de la Secte du Schnibble

Light ne s'était pas attendu à ce que TicottTicott se blesse alors qu'il faisait comprendre aux zig bouzouks concernés que leurs manigances s'arrêtaient là.  Il soupira, ennuyé.  Si Ticott s'était blessé c'était leurs fautes!  Car, si ceux-ci n'avaient pas zlotés en essayant de faire des choses non Saintes à un Schnibble et à chercher à détruire les preuves de manière complice...  Quelque chose interrompit d’ailleurs ce raisonnement dans la tête de Light.  Un détail ne collait pas.  Pourquoi étaient-ils en train de batifoler dans un buisson?  Après-tout, si le but était de détruire la preuve des crimes de Galbatorix, ce moyen était bien peu subtile et ils étaient sûr d'être découverts.  Il décida donc d'analyser leurs réactions.  Peut-être y trouverait-il la clef du mystère.

Tout d'abord, c'est sans surprise qu'il vit Karambobo sortir un mercurochroute Hello Zoukette© et parler d'un ton doux à Ticott.  Il plissa les yeux.  Tentative de l'amadouer lui et Ticott.  Il était possible qu'elle n'avait pas tellement changé contrairement à ce qu'elle lui avait dit.  Il continua toutefois d'observer.  Elle voulait l'éloigner d'ici.  Il y voyait deux possibilités: La première, de permettre à Ticott d'assister à une scène qui pouvait dégénérer.  Voulant ainsi lui épargner d'autres blessures ou des séquelles d'une toute autre nature.  La seconde, d'essayer de réduire le nombre de témoin, ainsi si il était le seul témoin, ce serait sa parole contre la leur.  Une stratégie que la Karambo qu'il avait connu à l'époque aurait pu mettre en place.  Dans les deux situations, elle avait tort et il ne manquerait pas de le faire savoir à Ticott.

Il porta ensuite son attention à Galbatorix.  Après tout ses réactions se révéleraient intéressantes pour percer à jour toute cette zlote.  Un Galbatorix vexé, colérique même.  Il semblait vraiment offusqué de se faire traiter d'hérétique.  Plus étrange encore, il y avait de la déception dans ce regard.  Déception que son plan ne se soit pas déroulé comme prévu?

Karambo s'adressa directement à lui. Aussi reporta-t-il son attention sur elle.  Elle lui dit que ce n'était pas du tout ce qu'il croyait.  Un mensonge, se disait-il...  Elle osait vraiment lui mentir aussi éhontément après qu'il les aient surpris et ensuite entendu.  Bien sûr il aurait pu mal interprété ce qu'il avait entendu, mais le baiser qu'il avait surprit était LA preuve que l'on tentait de le mener en bateau.  Mais elle sembla ne pas trouver d'argument pour corroborer son affirmation et baissa plutôt ses yeux vers ses chaussures, l'air penaud.  Voilà qui ne lui ressemblait pas, mais il était vrai que lui-même devait en imposer.  Toutefois, aucun sourire, pas même de satisfaction ne s'afficha sur son visage.  Au contraire, il était froid, glacial même et une lueur de colère dansait dans son regard.

Ensuite il s'adressa à Karambo pour le rabaisser.  Prétendre que lui, Light, ne croyait en rien du tout?  Insulter la personne qu'il venait d'embrasser quelques instants plus tôt?  Quel grossier personnage.  Ce n'est pas ainsi qu'il avait vu son Frère.  C'est d'ailleurs à ce : Allons-y mon Frère sur un ton froid et distant qui sema la graine du doute en Light.  Et si tout était l'oeuvre de Galbatorix?  Un coup monté pour le discréditer.  Mais alors, cela signifiait qu'il jouait la déception et la colère.  Pouvait-il la jouer aussi bien?
Il ne pouvait pas le dire.  Il n'avait aucune possibilité de l'affirmer ou de l'infirmer.  Toutefois, si c'était le cas, il avait un coup d'avance et Light n'aimait pas ça.  Cela signifierait aussi qu'il n'était pas au courant  pour la vidéo que Ticott avait.  Aussi, se dit-il serait que le mieux serait de garder cet atout dans la manche jusqu'à en être aux accusations formelles.

Il reporta ensuite son attention sur Ticott.  Une Ticott beaucoup trop enjouée de retrouver Galbatorix...  Avait-elle déjà oublié les images affreuses qu'elle lui avait montré?  Aussi il décida de trancher lui-même la question et de laisser couler une information.  Il pourrait sans doute mieux juger la situation se faisant.  Sauf si Galbatorix le menait en bateau et que cela fasse parti de son plan.  Cela n'avait rien d'impossible.
Il avait déjà eu l'occasion de voir qu'il n'était pas stupide.

Il vaut mieux que nous allions tous à la Salle du Jugement Premier, elle y comprit.  Ticott est un témoin clef dans cette affaire.  Nous jouerons donc plus tard Ticott.  C'est elle qui a trouvé la preuve de tes mauvaises actions.  Karambo, je reconnais être déçu, très déçu, mais si tu souhaites te racheter, tu en auras peut-être l'occasion.

Light éteignit son sabre et le remit à sa ceinture.  Puisque personne ne souhaitait opposer de résistance, celui-ci se révélait inutile.  Il désigna plutôt le chemin un peu plus loin qui menait à la Salle du Jugement premier.  Un regard froid et implacable n'invitant à aucune protestation.

#122 2961-08-15 21:26:02

Dona Ticott
[Maître de Jeu]

Re : Les jardins de la Secte du Schnibble

- Nous jouerons donc plus tard Ticott.

Du large sourire qu'elle offrait à tous à l'idée de jouer au concours de beauté, TicottTicott passe à un très vilain boudin.
Elle s'écroule pour s'asseoir dans l'herbe et croise les bras sur son buste. Pour finir, elle soupire longuement en regardant le sol, tout comme elle avait vu faire Karambo juste avant. Et comme un mimétisme ne vient jamais seul, TicottTicott lui pique aussi sa réplique.

Pffffffffffffffff. Cépahutoucetucroa.

Déconnecté

#123 2961-08-15 22:23:28

Karambo
Quête du Schnibble

Re : Les jardins de la Secte du Schnibble

Les paroles tranchantes de Galbatorix puis de Light, qui semblaient s'être donnés le mot, ne plurent pas du tout à Karambo. Ils étaient déçus ?! Mais déçus de quoi ? Kah d'entre eux l'avait embrassé en imaginant déjà qu'elle se pâmerait dans ses bras et l'autre aimait plus Schnibble que n'importe quelle zoukette sur cette Colline. Alors déçue de quoi ? Qu'elle ne soit pas plus dévergondée ou plus verte pour correspondre à leurs attentes ?! C'en était trop pour Karambo qui bouillonnait intérieurement. Mais elle avait changé, vraiment changé. Et suffisamment pour ronger son frein durant quelques secondes salutaires durant lesquelles elle réfléchit à la meilleure conduite à tenir. Car exploser au visage de qui que ce soit ici ne ferait que la desservir. Et au fond, qu'en avait-elle à faire si zig zouks bien trop sûrs d'eux même lui prêtaient de mauvaises intentions ? Elle n'avait plus rien à prouver. Et ce fut finalement de Ticott que vint kah salut inespéré. Lorsque la zoukette se mit à bouder, les n'oeils vrillés au sol, puis qu'elle répéta naïvement les propos qui avaient été les siens quelques instants plus tôt, Karambo ne put que laisser échapper kah souffle incrédule. Son visage se décrispa instantanément, et Karambo balaya sans s'en soucier la demande de Light de se rendre à la Salle du Jugement Premier.

" Light ... Tu ne sais décidément pas comment parler à kah zoukette. "

Elle désigna Ticott avant de tourner kah regard triste vers le zouk.

" Kah zoukette est kah fleur fragile qu'il faut bien se garder de contrarier au kahier soupçon de zlotage. Car peut-être que tu fais erreur. Peut-être que la vérité n'est pas ce qu'elle semble être. Et si tu traites kah zoukette kah peu trop durement, et que tu découvres finalement qu'elle est innocente ... Alors tu auras perdu pour toujours. "

Au fil des mots, Karambo ne faisait plus du tout référence à la situation de Ticott à laquelle on avait promis kah jeu qui ne viendrait finalement pas. Light saurait-il percevoir le moment où la conversation avait changé d'axe ? La brunette plissa les n'oeils, avant d'ajouter, sceptique :

" Souhaites-tu vraiment prendre ce risque Light ? "

La zoukette sembla finalement se souvenir de la présence du stoième protagoniste, et glissa kah coup de n'oeil à Galbatorix.

" Fière ne veut pas dire stupide. Parfois, il est plus sage de se taire. Mais je te pardonne. Être éconduit par kah zoukette, ce n'est pas facile à gérer quand on se croit irrésistible. "


Struleone convaincue et convaincante dans une réalité alternative
Patronne du Domaine Struleone
Fondatrice de La Flèche de Cupid'On, Numéro KAH de la rencontre à Vlurx.

Déconnecté

#124 2961-08-16 22:14:44

Un pochtron
Invité
Anciennement : Galbatorix

Re : Les jardins de la Secte du Schnibble

Pendant le discours des deux autres zouk·ettes, Galbatorix continuait de regarder TicottTicott. Et il n'aimait pas du tout l'air boudeur que lui avait donné Light. Il se retourna donc décidant de traiter les priorités une par une en commençant par la plus agréable des deux et s'adressa à Karambo pour qui le ton était redevenu tout à fait cordial avec une pointe de séduction.

Le Silence est bon quand on prie Schnibble, pas quand on interrompt kah moment comme celui-ci. Être éconduit n'est pas dérangeant. J'avais juste peur de m'être fourvoyé sur toi et que tu sois kah zoukette à plier facilement devant kah zouk qui divague au vu de ta réaction à l'apparition de Light. Mais voilà qui me rassure. Tu es kah zoukette de caractère estimable. Les zoukettes sans caractères sont d'un ennnuuiiiiiii. C'est avec plaisir que je constate que tu es tout ce qu'il y a de moins ennuyant au monde. Enfin en troisième position. Mais c'est déjà ça.

Galbatorix qui avait dit avec le coeur - si si il en a un - tout ce qu'il avait à dire à Karambo se tourna vers Light. Son ton redevint de nouveau très sec. Sans pour autant élever la voix.

Tu ne devrais pas trop t'exprimer niveau déception. Tu palabres mais nous n'avançons pas beaucoup. Tu m'as déjà fait perdre assez de temps comme ça. Schnibble décidera de la sentence car Schnibble est Juste. Schnibble Sait. Schnibble Sait ce que tu crois savoir.

Galbatorix n'avait aucune idée de ce dont voulait parler Light. Ce dont il était sûr c'est qu'il n'avait enfreint aucune règle biblique. Sa foi étant la seule chose plus grande que son égo. Et light qui ose mêler Ticott à tout ça et la prendre comme bouclier en disant que c'est elle qui aurait fourni des fausses, forcément fausses aux yeux de Galbatorix, preuves à Light. Elle, une sectaire en devenir si....Sectaire. Galbatorix commença à se faire sa propre idée des intentions de Light. Et il ne manquerait pas d'en parler au procès. Il se retourna à nouveau vers Ticott, se mit à genoux et la prit dans ces bras. En ne serrant point. Et en tant que Sectaire respectueux, il la reposerait à terre si tel était son souhait mais pour faire le trajet, il valait mieux épargner ses petites gambettes et il lui dit

Mais non Ticott. T'inquiètes pas on va bien s'amuser, nous allons faire kah ggraaaannnddd bûcher. Et c'est rigolo les bûchers n'est ce pas ?

Galbatorix sourit à la zoukette et commença (à peine) à marcher vers la Salle du Jugement Premier. Il marchait lentement car, malgré tout, un accusé qui arrive avant l'accusateur ça rends mal pour ce dernier. Et il respectait la Secte pour y régler ses différents dans les formes. Même contre Kah autre Sectaire.

#125 2961-08-17 10:30:59

Un pochtron
Invité
Anciennement : Light

Re : Les jardins de la Secte du Schnibble

Light écouta tout d'abord Karambo lui relater qu'il ne savait pas parler à une zoukette.  Il était vrai qu'avec le temps, aigri, loin de la colline et toujours plus obnubilé dans ses idées de Justice il avait sans doute perdu de sa superbe dans le domaine.  D'autant plus qu'avec le temps, son intérêt pour les zoukettes s'était estompé peu à peu.  Sans doute parce que son expérience ne s'était pas révélé satisfaisante.  Il n'avait donc jamais rouvert la boîte de pandouille.  Et sur le moment il s'était dit que c'était tant mieux, mais tous ces évènements qui s'enchainaient en ce moment commençaient à lui ouvrir les yeux vers une nouvelle perspective.

Il écouta donc les paroles de Karambo.  Le sermon sur ce qu'était une zoukette.  Il était quelque peu perplexe, car Karambo n'avait jamais été du genre à lui sembler fragile.  Une fleur certes, mais une avec les capacités de se défendre.  Une fleur venimeuse qui empoisonnait quiconque lui faisait obstacle.  Voilà la Karambo qu'il connaissait.  Mais il savait aussi qu'elle estimait, jusqu'alors Light.  Il savait que ses actuelles actions pouvaient aussi lui faire perdre cette estime.

Il demeura songeur à ses mots.  Il était aussi vrai qu'il était possible qu'elle soit innocente.  Innocente d'un point de vue Schnibblique du moins.  Pour le reste, ils en discuteraient plus tard. Et dans l'actuel, le point de vue Schnibblique était plus important.  D'une manière ou d'une autre Schnibble avait été baffoué.  Mais peut-être pas de la façon dont Light se disait initialement.  Mais ce qui lui ouvrit le plus les yeux et lui donna une nouvelle perspective dans tout le raisonnement qu'il s'était fait fut quand elle lui demanda s'il souhaitait prendre ce risque...  Maintenant qu'il y avait réfléchit avec un peu de recul, non il ne souhaitait pas spécialement prendre ce risque.

Lorsqu'elle mentionna que Galbatorix avait été éconduit par elle il demeura quelque peu surpris, mais encore une fois, il laisserait ça à plus tard.  Il se concentra maintenant sur ce que disait son confrère.  Il semblait lui aussi bougé par les paroles de Karambo.  Apparemment celles-ci avaient fait leurs effets sur eux-deux.  Karambo se révélait donc être une oratrice efficace.  Puis il s'adressa à lui.  Il mesura les paroles de Galbatorix.    Il n'était pas totalement d'accord.  Il palabrait si peu.  Il avait même fait un effort pour ne pas se lancer dans un de ses sempiternels monologues.  Pour l'une des rares fois dans sa vie même, il prenait vraiment la peine d'écouter quelqu'un d'autre que lui ou que Schnibble.   Autre chose que ses idéaux de Justice.  Ou plutôt, il regardait sous un œil nouveau ces idéaux.

Puis, malgré la dureté des paroles, Light demeura calme, un calme presque serein.  Son confrère avait raison.  Schnibble était Juste.  Schnibble savait.  Mais, dans ces conditions, il fallait que Light sache aussi.  Pour que Galbatorix parle ainsi, pour qu'il démontre autant d'ardeur et de bonnes intentions envers Schnibble il fallait que quelqu'un se soit joué de lui.  Ticott?  Pourquoi l'aurait-elle fait...  Mais alors pourquoi lui avait-elle dit que c'était Schnibble qui lui avait donné ces images?  Était-ce donc une autre épreuve que Light avait encore lamentablement échoué et qui constituait à lui démontrer qu'en doutant d'un confrère, il doutait de Lui?  Effaré, Light regarda Galbatorix dans les yeux tandis qu'il parlait de bûcher et prenait le chemin de la Salle du Jugement premier.  Aussi il l'interpella lui demandant de s'arrêter un instant.

Il se mit ensuite à se permettre une longue tirade dont il avait le secret:

Vous avez tous les deux raisons.  Et je pense que vous me connaissez assez pour savoir combien il me coûte de l’avouer. 

Tout d’abord Karambo, je te présente mes excuses, car j’ai visiblement mal jugé de la situation.   J’ai interprété des signes qui sont peut-être trompeurs.  Je reconnais aussi être coupable de ne plus traiter les bouzoukettes à la hauteur de ce qu’ils mériteraient.  Je pense que ma soif de Justice a parfois pu me pousser trop loin et me fermer au reste du monde et à ses autre facettes.  Il sera faux de dire que les zoukettes ne peuvent pas zloter, mais il y a quand même une manière d’emmener les choses.  J'ai manqué de tact.  Il fut une époque où tu étais toi-même Sectaire et je ne dois pas oublier que la Justice te tient aussi à cœur, sans quoi tu ne serais pas au CdBM.  Toi aussi, tu joues ta part dans la lutte contre la zlote.

Parlant de zlote, il se peut que par excès de zèle, j’ai moi-même zloté.  Des paroles qui m’horrifient, mais je tiens à me défendre.  Ces paroles sont pour toi aussi Galbatorix.  Voici ce qui s’est passé et ce qui m’a poussé à vous accuser, possiblement à tort, d’hérétisme et de complicité.  Sachez d’abord que j’ai répondu à un appel de Ticott.  Celle-ci avait crié mon nom et j’étais presque persuadé qu’elle était en danger.  Aussi, quand je suis arrivé, elle tenait une caméra.
Light désigna l'objet en question   Une caméra qui montrait des images bien troublantes, mais je ne suis plus certains qu'elles soient réelles.  Je n'exclus pas la possibilité qu'il s'agisse d'un montage pour te discréditer Galbatorix.  Et potentiellement pour attirer tes amis dans un piège.

Piège dans lequel j'ai faillit tomber, car le montage est bien réalisé, mais j'aurais dû prendre du recul en observant celui-ci.  Tes réactions semblent démontrer que tu n'es pas du tout au courant de l'existence de ces images, donc la forte probabilité que tu aies été piégé à ton insu.  Si tel est le cas, même si tu ne les accepteras peut-être pas, je te présente mes excuses.  Et à toi Karambo je te présente mes excuses d'avoir pu t'imaginer complice de quelconque zlote.  Aussi ais-je dit que c'est Ticott qui avait trouvé ces preuves et c'est la vérité.  J'avais même un doute en voyant ces images au départ, mais elle m'a dit que c'était Schnibble qui lui avait fourni celles-ci.  Ce que je n'ai pas calculé dans cette affirmation, c'est que Schnibble était tout.

Je fais de nombreuses erreurs, car je n'ai pas la Sagesse de notre Grande Prêtresse, ni l'expérience de Matou7, ni le recul d'aucun d'entre vous.  Je suis peut-être parfois trop extrémiste et prompt à voir la zlote partout.  Mais, je vous promets de chercher à m'améliorer.  Je crois que si Ticott m'a répondu qu'il s'agissait de Schnibble qui lui avait fourni ces images, c'est parce que Schnibble nous fournit tout.  Je n'ai jamais imaginé qu'il pouvait s'agir d'une épreuve de Schnibble pour me faire comprendre qui étaient mes amis...  Ce qui est possiblement le cas, les voies du Schnibble étant impénétrables.  Et Schnibble me connaît.  C'est la zigième fois qu'il me ferait ouvrir les yeux sur mes erreurs.

Toutefois, si vous n'êtes pas des zloteurs, il y en a forcément un et bien que je sois en parti responsable, le vrai coupable serait celui qui aurait trafiqué ces images.  C'est lui que nous devrions chercher à retrouver.  Aussi, pouvons-nous nous rendre à la Salle du Jugement Premier et tenter de déterminer qui est le vrai fautif.  Il faut forcément que ce soit quelqu'un qui nous veuille du mal.  En tous les cas, j'accepterai la Sentence pour avoir tout d'abord été dans le sens de ce potentiel coupable.  Si je dois finir sur le bûcher, ainsi soit-il.  Mais je tiens à vous dire que si je dois quêter, ce sera le cœur léger d'avoir pu ouvrir les yeux avant qu'il ne soit trop tard.

Pied de page des forums

[ Générées en 0.059 secondes, 9 requêtes exécutées - Utilisation de la mémoire : 823.59 Kio (pic d'utilisation : 906.78 Kio) ]