Bouzouks.net

Édition du 20/10/2958

Le Myrddain à la Mairie

En se faisant élire par la colline profonde, myrddin a encore fait preuve de son extrémisme. Quand les jeunes générations s’intéresseront à cette triste époque, ils reculeront d'horreur à l'idée qu'un individu pareil, brillant mais néanmoins mal habillé, ait pu être élu Maire de la ville.

mairie_panneau.png


Oh ! Ne vous méprenez pas... Si vous allez fouiller dans mes archives de journaliste, vous me rapporterez que j'ai toujours encensé myrddin mais c'est bien parce qu'il a des qualités que ses défauts apparaissent aujourd'hui au grand jour.

Encore une fois, myrddin a le beau rôle, est élu quand il décide de se présenter et s'investit quand il n'y a pas de risque pour lui de subir des déconvenues. Et quel moment pour être élu ? Un temps d'apathie généralisée ou comment être élu sans aucun risque. Déjà, par le passé, c'était d'un commun accord avec Don Struleone que myrddin avait pu être élu. Alors, entre nous, quand l'élection est faite avant d'être commencée, ce n'est pas que le signe d'une habileté extraordinaire de la part du candidat mais aussi l'exemple de sa profonde lâcheté.

Oui, j'ose dire que myrddin est un couard, un pleutre, un pochtron et un froussard doublé d'un propre-à-rien. Alors, ces mots peuvent vous paraître durs mais c'est bien parce que c'est la seule vérité.

La preuve, ce pantouflard que vous avez élu s'adonne déjà à son activité préférée : brasser de l'air et appeler ça de la politique. Voilà qu'il agite les bras, fait de grands gestes et rédige de longues annonces à la populace. Monsieur le Maire a besoin d'une secrétaire ! Rien de moins. Quant à Martine, celle qui devrait occuper ce poste, nous n'avons aucune nouvelle. Aussi, je vous le demande, depuis quand un Maire peut-il conduire un plan social de cette ampleur sans donner d'explication ?

racollage.png


Ceci étant entendu, qui est myrddin ? Quel est cet étranger bien connu que vous avez élu ? La réponse est simple : le chantre et le héraut d'un travestissement permanent. Á la question "est-ce un Maire-travesti ?", je réponds oui, oui et encore oui. D'aucuns diraient aisément qu'avec myrddin, c'est l’inversement de la norme et de la morale et ils n'auraient pas tort.

Car, que fera myrddin pendant son mandat et quel espoir avons-nous que ce soit une réussite ? En vérité, j'ose affirmer que nous n'avons pas besoin d'un Maire dont la campagne s'est axée sur le fait de briller sans briller. Et puis, qu'est-ce que ce chapeau bicorne absolument hideux et cette cocarde résolument ridicule dont il est coiffé ?

Ah ! J'en entends déjà qui me rétorqueront que myrddin sait au moins ce qu'est une bluxtre ! Mais, veuillez attendre un instant et bien comprendre une chose. Je ne nie point et suis tout à fait au courant que myrddin s'y connait en bluxtres et qu'il est certainement le Maire à en avoir manipuler le plus dans sa vie grâce aux fonctions qu'il a joyeusement occupé au sein de son Usine Tourneboule. Ceci étant rappelé, qui peut nier une seule seconde le long passif professionnel du nouveau Maire s'agissant du traitement, du nettoyage et de la stimulation de bluxtres molles ? Non, en vérité, il faut réaffirmer que myrddin est un grand bluxtrier. Pour autant, cela fait-il un bon Maire ?

syndicat_note_secretaire.png


Pour terminer, réitérons sans relâche et partout que myrddin a une sacrée réputation. En effet, ce bouzouk a laissé un épouvantable document sur lui et ce n'est pas cette zoukette au décolleté plongeant et à la robe rouge qu'il affiche partout comme un proxénète qui va améliorer son cas. De toute part se disent encore des choses pas très reluisantes sur son compte. Alors, comment lui faire confiance ?

Je me répète mais en me lisant, vous devez me trouver sévère. Or, sachez que je le suis parce qu'avec myrddin, quoique nous ne nous soyons peu parlés et jamais mutuellement réconfortés dans la chaleur d'une franche et vigoureuse camaraderie, nous nous connaissons depuis quelque temps. Au fur et à mesure qu'il a pu susciter mon intérêt, je suis arrivé à lire en lui comme dans un livre ouvert, la trompe à découvert, et à découvrir certains de ses secrets les plus intimes.

Au nom de cela, je veux dire à myrddin qu'il ferait mieux de se mettre prestement au travail afin de rétablir l'ordre moral dans cette ville. Vlurxtrznbnaxl en dépend !

Par Glady, posté le 19/10/2958
0 commentaire

Lohtoh
Les numéros gagnants du 17/10/2958 étaient STO - ZIG - DRU. Blackbone a donc remporté la cagnotte de 15 660 struls, soit 14 094 struls pour lui et 1 566 struls pour la mairie (10% d'impôts). Félicitations à lui :)

Pub clan
Le Soutien aux Pioupiouks Quasi Rôtis recherche des pioupiouks quasi rôtis en manque de plumes pour reprendre de la bowté au Cabanon spécial pioupiouks !

La météo
Aujourd'hui, tempête de neige, ouragan, pluie radioactive et chute de météorites avec des températures allant de -44°C à 87°C. Bref, temps tout à fait normal.

Événement inutile
Pensez à souhaiter une bonne non-fête
à Leo !

La foi sectaire est en crise
La foi sectaire est en crise. Nous y sommes malgré le harcèlement des avodkats de la SDS qui m'ont régulièrement demandé d'arrêter d'écrire à ce sujet.
Par Glady le 09/10/2958      Revoir cet article

Classement de la semaine
Cette semaine c'est Peaudzouk qui est le doyen de la ville avec 41125 d'expérience

boubouch est à l'honneur avec une fortune personnelle de 1 750 160.5 struls

Didou122 est le meilleur joueur de Plouk avec un ratio de 338.20

boubouch a bien chiné puisqu'il se hisse premier du classement collectionneurs avec une valeur d'objets rares de 2202.10

Enfin Zarken III a le plus gros porte-struls en se baladant dans les rues avec 546 617.3 struls

Les derniers articles du journal :

Bouzolettre ouverte à Blazord et Salazar
par Glady le 01/10/2958

syndicat_soutien_salarial.png


En tout premier lieu, vous ne devriez pas être là où vous vous tenez, à la tête de la Mairie.

Or, je ne comprends pas encore comment les honnêtes gens ont pu, les uns comme les autres, permettre à votre groupuscule de profiteurs de parvenir aux affaires et de s'y maintenir si longtemps. Et, en même temps que je vous parle, je me demande ce que peuvent bien faire les nobles âmes, celles qui étaient capables, hier, de pourfendre les usurpateurs mlbistes que vous êtes. Car, que les choses soient claires, entre le MLB et les bonnes gens, il n'y a pas d'accord possible. Dès lors, puisque c'est notre devoir - aux nobles gens - de rendre compte de votre forfaiture, nous voici tous prêts à vous démettre au plus vite.

parti_destitution.png


Dans un monde parfait, j'aurais aimé vous dire que vous nous êtes chers mais, si je veux être sincère, je dois plutôt vous apprendre que vous nous coûtez cher. Tellement cher que la plupart des bouzouks suffoquent sous le poids de vos actions tyranniques.

Alors, je veux bien vous accorder que vous avez gagné les dernières élections municipales à la régulière. Cependant, comme à votre habitude - une mauvaise habitude -, vous êtes déterminés à appliquer un programme qui n'apporte que la misère et la lassitude : vous acharner contre les mêmes et finir par affaiblir tous le monde. En conséquence, votre programme est nul. Vos idées, ce que vous incarnez et ce que vous portez, c'est la fin de notre liberté que vous avez déjà sérieusement entamés. Quel duo infernal, vous faites !

Bien entendu que vous êtes expérimentés - ayant déjà l'un comme l'autre été Maire de la ville -, votre tactique commune consistant à taxer les bouzouks, de plus en plus et toujours pus régulièrement, est assez navrante. Bêtement, on aurait pu penser que vous auriez fini par comprendre que trop, c'est trop. Mais, visiblement, quand vous atteignez le fond, vous aimez creuser.

J'insiste : veuillez comprendre que cette politique que vous appliquez est la preuve implacable de votre manque d'imagination.

Et cette politique est d'autant plus grave que vous semblez vouloir punir des bouzouks parce qu'ils auraient trop de quelque chose ou trop de struls. Mais que n'admettez-vous pas vouloir anéantir ces bouzouks que vous avez rangé comme étant de trop. Tout ça parce qu'ils paraissent riches, ont fondé des entreprises prospères et comptent uniquement sur eux-mêmes pour se nourrir.

Ceci étant dit, je ne veux pas vous interpeller uniquement sur ce que vous êtes sans aucun doute possible et que j'ai déjà démontré. Non. Je veux vous révéler aussi que votre politique n'est pas la bonne et ne pourra jamais l'être. Passé le nécessaire moment de réapprovisionnement des shops - après la pénurie montée de toutes pièces par Killian, ce bouzouk très laid et méprisable -, il fallait cesser de taxer les bouzouks comme on coupe des arbres à la hache ! Dès maintenant, sauf à volontairement chercher le désastre, il va falloir vous arrêter et changer de cap.

Mes recommandations viennent aujourd'hui alors que vous n'avez eu de cesse, tout les deux, de faire la démonstration de votre cuisant échec en différentes matières. Incapables de réactiver notre ville, continuant à écraser le Peuple d'impôts et insultant régulièrement vos opposants, c'est comme si vous - Blazord et Salazar - aviez décidé de nous pendre par la trompe jusqu'à ce que quête s'ensuive. Et ce ne serait pas grave si en plus de nous écraser la trompe, vous ne faisiez pas tout pour nous tordre le cou et cruellement nous étouffer.

cdbm_censure_budgetaire.png


Alors, au nom de la raison, entendez-moi. De grâce. Écoutez et voyez les dégâts que vous avez causé à notre ville. Cessez votre acharnement et votre incompétence et sortez enfin du déni.

Tout cela, cette bouzolettre - appelez cela une plainte ou comme vous voudrez - s'inscrit dans une noble cause : vous montrer la porte du pouvoir car le MLB est une organisation terroriste qui n'a jamais eu vocation à gouverner cette Colline. Vous n'êtes tout simplement pas dans votre rôle, celui qui vous a été dévolu dans la ruelle des mendiants. Retournez-y prestement avec tout vos z'amis et sans vous retourner, des bierros à la main.

Dans les jours ou semaines à venir, que puis-je espérer ? Votre démission, que vous retourniez dans votre skwatt'. Et, que puis-je soutenir ? Votre destitution rapide car elle serait la chose la plus naturelle et la plus souhaitable. Enfin, qu'est-ce qui me rendrait tout particulièrement heureux ? Que vous soyez voués aux turpitudes, à tout jamais.

P.S. : SCÉLÉRATS !

   =>   1 commentaire

Les journalistes en grève ?
par Glady le 29/09/2958

syndicat_pression_syndicale.png


Nul ne peut ignorer la nature particulière du labeur des journalistes. Allez donc faire un tour en salle de rédaction et voyez comme ils travaillent dur. En effet, leur office est devenu plus important que jamais auparavant.

Bien sûr, des mauvaises trompes diront toujours qu'en passant sans prévenir aux abords de la gazette, il y aurait comme une sorte de bourdonnement qui s'échappe des fenêtres. Ils prétendront même qu'ils entendent ronronner... Pire ! Ils affirmeront que ces bruits sont des ronflements. Que nenni !

Ah ! si je n'étais pas là pour réfuter ces approximations troublantes, ces ignobles ragots... Car, il faut bien indiquer qu'il y a de nombreuses idées préconçues qui agitent l'étroit neurone des bouzouks lambdas. En effet, sans mentir, ces horribles gens - les pôvres, les mendiants, les chômeurs et les struleone - sont atteints d'une insuffisance intellectuelle grave. D'ailleurs, voyez-vous, ce n'est pas vraiment leur faute s'ils ont été rendus incapables de comprendre la nature hésitante de l'acte d'écriture.

Á ce propos, je me pose deux questions : comprennent-ils seulement quelque chose et savent-ils seulement parler ? Cependant, je vous l'accorde, ces deux questions sont très sévères mais je vous assure qu'elles sont plus que légitimes. Et si vous le voulez bien, essayons d'être sincères un seul instant, stipulons ce dont nous sommes certains et révélons haut et fort que les bouzouks lambdas sont des bûches.

Alors, à partir de là, comment réussir à réfuter l'absurdité de cette croyance qui voudrait que les journalistes ne font rien ? Comment montrer qu'un journaliste qui ne fait "rien" est tout simplement un journaliste qui n'a pas fini ? Oh, je sais... C'est beaucoup demander au commun des bouzouks mais il faut bien commencer à les éduquer.

organisation_racket_mendiants.png


De fait, l'autre jour, à la gazette, les journalistes ont rencontré Tweedy, le rédacteur en chef, qui est venu les maudire avec une question coupable et infamante, pleine de sous-entendus indignes : "Personne pour un article ?"

Comme vous, cette question, dans la forme comme dans le fond, m'a paru sordide. Et je préfère vous cracher le morceau : c'est la goutte d'eau qui a fait déborder le vase. Comment a-t-on pu en arriver là ? Comment Tweedy a-t-il pu se permettre un tel manque de respect envers ses journalistes ? Ne sommes-nous pas assez écrasés par les efforts quotidiens et nombreux que nous fournissons de façon permanente et sans jamais nous plaindre ? Que veut-il et que cherche-t-il ?

En vérité, les choses sont claires et c'est assez. C'est assez ! Oui, la société bouzouk est devenue trop gâtée. Ayant pris les journalistes pour acquis, elle exige et elle commande sans adresser un seul remerciement. Au point que NOUS, les journalistes, sommes conduits à vivre dans l'indigence, mal payés et déconsidérés par l'opinion majoritaire. Alors, que les choses soient claires : nous sommes prêts à nous battre pour nos droits.

C'est la raison pour laquelle le Syndicat des Journaleux de la Colline Pourpre - SJCP - adresse plusieurs revendications à Tweedy, ce rançonneur d'articles :

* La rémunération des journalistes et chroniqueurs : 200 struls par article

* Une meilleure évolution de la carrière grâce à l'expérience : + 15 points indiciaires d'expérience par article

* La possibilité pour les journalistes seulement d'accéder aux statistiques municipales traitant du niveau de richesse des bouzouks (fortune médiane, etc.) et uniquement accessibles dans le bureau du Maire

syndicat_greve_generale.png


Évidemment, ces revendications justes et nécessaires ne peuvent pas être négociées ou édulcorées. Or, toute la rédaction se joint à moi pour presser Tweedy de répondre favorablement aux injonctions du SJCP.

Dans le cas contraire, et à notre grand malheur, nous serions obligés d'appeler à la grève générale de l'information !

   =>   3 commentaires

Notre admirable Cheffe
par Rousta le 20/08/2958

C’est suite à sa victoire au grand jeu du Club des Bonnes Mœurs “La Colline a un Super Censeur”, organisé par Glady, que l’illustre Karambo a succédé à celui-ci en tant que Cheffe du Club des Bonnes Mœurs. Retour sur sa fulgurante ascension ainsi que des hypothèses plus que probables sur la suite de sa carrière.

Une montée à 90° !

cdbm_internement.png



Et non ce n’est pas le bulletin météo ni la température de demain mais bien la courbe de la carrière de Karambo au CdBM. Oui, cette zoukette n’a pas fait de faux pas depuis que son nom est écrit sur le plus beau des tableaux : l’organigramme des membres censeurs. Déjà Apprenti-Censeuze, elle a su se faire remarquer en passant sous le bureau du Chef Bernardow… pour passer le balai et ne laisser aucune miette ! On peut dire qu’elle le faisait mieux qu’un Scribouilleur. Promue au poste de Censeuze Moyenne ; son premier procès fut une véritable bénédiction pour la Colline et les Bonnes Mœurs. Elle savait manier les anti-zlots avec une dextérité à toute épreuve. Voulant bien faire à chaque fois, ses prestations frôlaient la perfection. C’est donc tout naturellement et avec une légitimité naturelle que Karambo accéda à un des titres les plus prestigieux de la Colline Pourpre : Le grade de “Sain Censeur”. C’était alors évident : Son nom marquera l’histoire du CdBM et aussi celui de Vlurxtrznbnaxl tout entier.

L'accession au Sein Gras(Le).

sds_schnibble_traite.png



Suite à mes congés précipités ordonnés par Le Docteur pour préserver ma vieille carcasse, Glady a été nommé Chef du Club des Bonnes Mœurs et l’a dirigé à sa manière. Ce n’était pas la plus adroite, mais ça tenait debout. Au bout de quelques temps, après avoir acquis de l’expérience, il lança le fameux jeu que vous avez suivi sur TVCensure : “La Colline a un Super Censeur”. C’est alors que Karambo se hissa jusqu’en finale où elle affronta sa rivale Censeuz’ Misha. Quelle meilleure finale aurait-il pu avoir si ce n'était pas une Saine Censeuze face à une Censeuze ? Le prochain Chef(fe) du Club des Bonnes Mœurs serait donc une zoukette.
Karambo remporta la finale et fut donc nommé Cheffe du CdBM.

Une ligne dure ?

racollage.png



Vous le savez, je le sais. On le sait. Chaque Chef du CdBM possède sa propre vision et doit la faire coïncider avec Les Bonnes Mœurs. Karambo qui est donc pour une ligne dure comme une bluxtre - au fait savez-vous ce qu’est une bluxtre ? - pense que le CdBM doit avoir un rôle central au sein de notre société pour que les Bonnes Mœurs puissent être respectés dans la bonne séance auxquelles chaque bouzouk devrait prêter attention pour notre harmonie commune. Je partage cette vision de ligne dure (c’est la vision des vioks), quoique même un peu plus dure.

Karambo incarnera le poste de Cheffe à merveille ne vous inquiétez pas. Cette zoukette de renom saura faire la différence entre banalités et priorités. Elle rétablira la bonne séance et l’esprit du CdBM dont certains sont nostalgique car c’est dans les vieux pots qu’on fait la meilleure confiture !

Et comme le dit si bien J’F Sébastien : “Les vieux c’est l’avenir”.

   =>   1 commentaire

Anciens articles : [ 1 2 3 >  Dernière]