Bouzouks.net

Édition du 31/07/2962

Un Gentlezouk à Vlurxtrznbnaxl

Je sais pas vous, mais moi, quand j'ai vu la vague Covid déferler sur notre belle colline, j'ai pas kiffé. Heureusement, grâce à la Barrière, le virus a été enrayé. N'en subsiste que quelques spécimens qui ont depuis et fort heureusement muté.

Pour commencer cette galerie de portraits estivaux, j'ai choisi de vous parler Henrystocrate, un bouzouk au parcours étonnant qui a de quoi en inspirer plus de kah.
Enfin, c'est l'été et j'ai plage en minikini avec Sky, donc j'ai plutôt choisi de le laisser parler.
Écoutez plutôt (mais nan, écoutez pas, lisez, bande de nigaud·es !)...


lohtoh.png



Comment je suis passé de Covid à Aristo ?

… C’est compliqué.

J’ai été recueilli par Moumoucovid à mon arrivée en ville. Il ne m’a pas posé de questions sur ma vie passée, pas de jugement ni de moqueries. Il a juste ouvert la porte de son entreprise et m’a expliqué les bases en contrepartie de mon soutien dans ses actions. Puis on a eu les n’oeils plus gros que le ventre, voulant s’en mettre toujours plus sous la trompe. On agissait sans se rendre compte réellement des répercussions de nos actions. Je suivais Moumou aveuglément, il gérait quasiment tout et entretenait des relations avec des bouzouks puissants.

Petit à petit, j’ai pris du grade jusqu'à devenir son bras droit. J’avais des responsabilités de plus en plus importantes et je n’étais jamais vraiment loin des coups fourrés de Moumou. Souvent, je réparais les pots cassés en justifiant les actions .... aléatoires de l’ancien Jefe.

organisation_pillage_compulsif.png



Notre but ? S’enrichir toujours plus, servir nos intérêts personnels. Mais, j’ai essayé de ne jamais dépasser les limites que ma morale m’impose. Peut-être que ma limite n’est pas la même que la vôtre, mais je suis droit dans mes bottes et aujourd’hui, je peux me regarder dans un miroir sans problème. Mais venons-en à notre sujet, celui qui nous intéresse vraiment, celui de mon émancipation.

Je pense qu’il y a un élément déclencheur. Quelque chose que je n’avais pas vu venir, quelque chose d’imprévisible. L’amour… Tout a changé lors du mandat de Taftaf. Pendant ce mandat, j’ai fait la rencontre de l’épouse de Taftaf. Enfin j’ai d’abord rencontré ses pieds, que j’ai voulu embrasser. Évidemment, elle a eu peur. Puis je l’ai revue quand elle participait au Manèze de l’amouw lors du mandat de la bouzounette. Mais un pov’ bouzouk comme moi, Henrycovid, n’avait aucune chance de se faire remarquer à ses n’oeils.

roi_boubouch.png



J’ai donc décidé de reprendre ma véritable identité. Celle d’Henrystocrate, que j’avais délaissée après une déroute lors d’un… emprunt d’objet de valeur qui a mal tourné. J’avais de nouveau amassé une petite fortune me permettant de me hisser dans le top kahgnee du classement Forbes des plus grosses fortunes de la ville. J’ai donc ressorti mon chapo, ma cape et mon monocle pour reprendre ma vie de bouzouk indépendant. Je me suis révélé au grand jour pour devenir l’aristocrate que vous connaissez aujourd’hui : Gentlezouk agile, furtif et malin !

Mon kahier objectif était clairement de séduire Ticott, la bouzoukette aux cheveux violets. Elle m’a retourné le neurone littéralement ! Mon agilité, mon doigté et mes compétences furtives m’ont permis de l’approcher enfin. J’ai fini par réussir à toucher son keur avec des mots doux que j’ai glissé dans ses poches. Petit à petit, j'étais de plus en plus épanoui avec elle. J’ai fini par la suivre dans son tour des entreprises.

syndicat_note_secretaire.png



C’est là que ma relation avec Moumou a pris un nouveau tournant. Il est, et restera toujours mon ami, mais je me suis senti moins dépendant de lui. J’avais pris mes marques à Vlurx, Ticott m’a ouvert les n’oeils sur ce que je pouvais rater. Puis je suis arrivé au BBB où j’ai passé de très bons moments avec Elodred, Karambo, Christox et évidemment Ticott. Tout était simple et sans prise de tête !

schnibble_corrompu.png



Pendant ce temps, je continuais de gérer mon patrimoine pour continuer à faire grimper ma fortune et ma collection d'objets précieux. Toujours en restant droit dans mes bottes même quand je suis devenu Jefe quand Moumou a rejoint le Club des Bonnes Moeurs. Évidemment j’ai commis quelques écarts depuis que je suis à ce poste. Mais l’erreur n’est-elle pas l’apanage des bouzouks?

Par Pincemi, posté le 30/07/2962
0 commentaire

Lohtoh
Les numéros gagnants du 25/07/2962 étaient KAH - BNZ - DRU. Volezouk et Hakito ont donc remporté la cagnotte de 55 650 struls, soit 8 347.5 struls chacun et 38 955 struls pour la mairie (70% d'impôts). Félicitations à eux :)

Pub clan
Une expérience folle ? Une étude loufoque ? Envie d’un café froid ? L’académie des Savant Fous n’attends que toi !

Offre à la colline ton savoir florissant, et devient l’un des plus éminents scientifouilles qu’elle n’est jamais connue !

Quels que soit ton domaine d’expertise : tu trouveras ta place ! Tu ne sais pas quoi faire de ta vie ? Viens t’asseoir sur nos bancs pour continuer à développer ta non-activités.

La météo
Aujourd'hui, neige radioactive avec des températures allant de -14°C à 77°C. MétéoBouz vous recommande de faire vérifier vos skis par des professionnels.

Événement inutile
Pensez à souhaiter une bonne non-fête
à Franlink !

Le naufrage du Doudlidou
Chronique d'un coulage qui n'était pas un dégât des eaux.
Par Pincemi le 20/07/2962      Revoir cet article

Classement de la semaine
Cette semaine c'est Peaudzouk qui est le doyen de la ville avec 116020 d'expérience

boubouch est à l'honneur avec une fortune personnelle de 2 068 056 struls

Didou122 est le meilleur joueur de Plouk avec un ratio de 347.80

boubouch a bien chiné puisqu'il se hisse premier du classement collectionneurs avec une valeur d'objets rares de 2296.50

Nicoulas est le plus gros enstrulé de la ville, avec 68 102 002 struls de dettes !

Enfin Nicoulas a le plus gros porte-struls en se baladant dans les rues avec 707 059.7 struls

Les derniers articles du journal :

Kpone, un enstrulé au grand keur ?
par Pincemi le 14/07/2962

Si vous avez suivi - ce qui n'est sans doute pas le cas, bande de vilain·es zloteureuses qui préférez regardez Questions pour un kikoulien que suivre l'actualité - vous savez que Kpone est notre nouveau maire. Vous avez au moins dû constater ça en ouvrant votre jolie taxe ce matin. Non ?
Si.

Et, fait plus rare qu'un [très rare] ces derniers temps pour mériter d'être souligné, ce nouveau maire a d'ores et déjà tenu plus de zig jours(<= ceci est un fait qui a été souligné). Bravo numéro kah.

Après moult préripéties aussi éprouvantes pour nous que pour le personnel de l'asile et que ne ne relaterons pas une énième fois, voici venu le temps des rires et des chants, dans l'île aux bouzouks, c'est tous les jours le printemps. Voici aussi venu le temps de la stabilité. Oui, un mandat tenu sto jours par un seul et même maire, c'est la stabilité, mes amis, on en est là.

recrutement_asile.png


Après l'internement de Sky - sans doute jugé trop saiksy pour être maire (et on le comprend) OU trop dangereux (on dit qu'il a effectué un rituel interdit afin d'obtenir suffisamment de puissance pour pouvoir virer molmol) OU les zig (owi je pourrais parler de lui toute la journée. D'ailleurs, casse des dits, Sky, je t'aime), c'est donc une moultième fois J.F Sébastien qui avait assuré l'intérim, mais... car il y a toujours un mais... on a bien compris que JF, pour l'émouvoir, il faut pas plus que quelques bierros et que si vous amenez suffisamment des caisses avec vous, il quitte les lieux sans se faire prier, son butin sous le bras, puis dans le gosier.

organisation_publication_promotionnelle.png


C'est comme ça que Kpone, qui passait par-là et a vu de la lumière, a hérité du trône. Sans heurts. Sans pleurs. Sans peur.
Et sans reproches.
Bravo numéro zig

Et oui, mes amis (vous excitez pas, c'est qu'une façon de parler, tout le monde ici sait que je n'ai pas d'amis), c'est même avec un grand soulagement que Kpone a été accueilli. Oh, bien sûr, on connaît le loustic et on a toustes eu une petite sueur fraîche qui nous a coulé le long du dos - et là, je vous vois imaginer mon admirable dos perlé de gouttes de sueur et vous avez chaud - mais, car il y a toujours un mais, Kpone nous a toustes très vite rassurés et c'est armé de bonnes intentions qu'il a commencé à tripoter les boutons (non, pas ceux de Martine, je vous vois venir, bande de petits polissons).

secretaire.png


Parlons peu, parlons bien. Après kah jour de mandat, molmol la bonne a quitté la mairie, laissant derrière elle un gouffre de plus de stogozgneegneegnee struls, ce qui, de mémoire de blonde, n'était pas arrivé depuis un moment, même quand Sky le grand méchant pénuriste tenait la baraque. Et si on se souvient de l'éfficacité avec laquelle elodred avait redressé la barre de la mairie, on ne peut que rester coît·e devant la rapidité et l'efficacité avec laquelle Kpone a bouché l'énorme trou de molmol.
Bravo numéro sto

mlb_tag_mlbiste.png


Mais qu'on ne s'y trompe pas (même si un bouzouk, ça trompe forcément). Outre sa gestion exemplaire (Kpone a fixé son salaire à gnee et a immédiatement programmé une taxe salvatrice, mais raisonnable, de drugnee poucent), il a donné de sa personne et - pire encore pour celui dont la devise est "le strul est la religion du sage" - de ses struls. Et oui, mes amis (n'y prenez pas goût), cet hérétique a, tenez-vous bien, réglé quelques taxes en retard au percepteur, injectant ainsi une petite partie (kahdrugneegneegnee struls tout de même) de sa fortune personnelle dans les caisses de la mairie pour le bien commun.
Bravo numéro blaz

Pour la Gazette, et parce que j'ai demandé gentiment, il a bien voulu nous accorder quelques mots :

Pourquoi et comment tu es devenu maire ?
Pas dur. La porte était ouverte, le bureau était vide. Je me suis tout simplement installé.

Pourquoi avoir sacrifié une (petite) partie de ta fortune en payant des taxes alors que ça ne t'apporte absolument rien ? À part peut-être les kah ou zih bulletins supplémentaires que tu glisses en passant dans ton urne
On va dire que j'ai investi en faisant une bonne action. Je remplis la caisse, l'économie reprend, les caisses se remplissent et je peux prendre un très bon salaire sans faire de gros degats économiquement. Pour les votes, fausse manip oups...

Comment tu expliques que tu as pu redresser la barre aussi vite ?
Déjà, payer une taxe, ça a aidé, et je pense que d'autres ont eu la même bonne action.

Tu veux dire quelque chose en particulier au peuple ?
Peuple, votez pour moi, pensez a mon portestruls ! Ahahah ! Et surtout, Peace and Love.

Zamen.

Et bravo numéro dru

Pour Kpone hip hip hip ! Hourra.

   =>   0 commentaire

Les chaises musicales municipales
par Pincemi le 10/07/2962

La mairie n'a jamais été aussi animée que depuis que c'est Nagato qui gère ce créneau. En effet, depuis quelques semaines, ce dernier organise un véritable pestak de chaises musicales, pour le plus grand plaisir du peuple, qui ne sait jamais pour qui il a voté. Ou plutôt, qui sait, mais ce n'est jamais la personne pour laquelle il a voté qui gère la mairie. Ou c'est elle, mais kah jour sur zig, les jours pairs, quand la lune est aussi pleine qu'un MLBiste dans la ruelle. Ou juste kah jour, pour un mandat aussi express que le mariage de Super_Bulle et Toushrouk.
Vous n'y comprenez rien ? Moi non plus, mais je vais quand même vous expliquer.

pantin.png



Tout a commencé il y a bnz semaines, quand Nagato nous a privés du mandat le plus brûlant de la kahgneecennie, un zigième mandat consécutif d'Elodred, le Révolutionnaire qui s'ignore et dont le kahier mandat n'avait pas été usurpé, mais avait quand même nécessité l'envoi de toustes ses concurrent·es à l'asile, pour plus de sûreté. Si on avait su qu'il cramerait les billets de la mairie, nul doute que le MLB aurait voté pour lui et envoyé lui-même Fraise en cure à la Maison du Bonheur.

Bref, ce n'est pas le coup de folie despotique de Karambo qui nous intéresse ici, mais bel et bien celui de Nagato, qui a voulu s'emparer de la mairie plus ou moins sans raison. Plus que moins, avouons-le.

recrutement_asile.png



Heureusement, Schnibble veille et il a soufflé quelques mots aux censeurs, qui ont été bien inspirés en appuyant sur le bouton rouge directement relié à l'asile. Le pauvre Nagato (je dis pauvre parce que sur ce coup, il fait un peu pitié) n'avait même pas encore délogé Elodred qu'il était déjà interné, non sans proférer quelques menaces et insultes bien senties à l'encontre d'un Club des Bonnes Moeurs jugé corrompu. Évidemment, personne ne l'a pris au sérieux. Et on comprend pourquoi !
Ouf ! Justice Schnibblik a été rendue. Kah partout.

sds_sainte_brigade.png



C'est alors Moumoucovid qui a été élu, recevant en même temps la lettre qui lui annonçait son élection et celle qui le sommait de quitter son poste tant qu'il était encore temps, plaçant ainsi la Révolution au pouvoir, incarnée par Gildass et son éternel bérêt. Personne n'a voulu de mal à Gildass et on le comprend. Son mandat était parfait. Suivant.

pochtron.png



Ou plutôt, suivante.
Le mandat suivant a été brigué et remporté par moi. Kah fois n'est pas coutume, j'ai gagné on sait pas trop comment, et j'avais même pas triché. Pas eu besoin, quelqu'un l'a peut-être fait pour moi. Je ne læ félicite pas, mais je lui dis quand même merci.
En revanche, merci pas à Nagato qui, assomé par les taxes autant que par la Mandate parfaite de la Matriarcate et la campagne de promotion de l'ablation de la stoïème trompe que j'avais brillament orchestrée - non sans l'aide fort précieuse de la bonnasse Eladpink, qui avait eu, elle, l'intelligence de se faire ablater pour rejoindre le saiks fort - a contribué à me foutre dehors. Je le remercie pour le séjour forcé à l'asile, au cours duquel l'amour de ma vie m'a quittée pendant que je bavais sous l'effet de pilules de moult couleurs que je n'avais pas vraiment choisi d'avaler.
C'est là que le MLB a rejoint l'union sacrée pour me venger <3

syndicat_grosse_manif.png



Intervient ensuite le je sais plus combientième mandat de la discorde qui, à l'instar de la stoïème trompe, a bien fichu la zlote, et fut remporté par Karambo. Tout se passait pour le mieux dans le meilleur des mondes quand Nagato, dit "le pédépéteur fou" a décidé de retenter l'expérience. Il a fichu Karambo dehors, ce qui m'a permis d'aller négocier la fin de ma mandate avec JF sebastien, toujours prêt à vous laisser diriger contre quelques caisses de bierro.

J'ai fini ma mandate tant bien que mal et tandis que je me dirigeai vers le chemin de Quête, c'est Henrystocrate qui a été élu, aplatissant Sky d'une écrasante majorité. L'histoire aurait pu s'arrêter là, mais ça aurait été sans compter sur Nagato, le comique de service et de répétition, qui semble pressé de remplir sa carte de parrainage de la MdB.
Le lendemain de son élection, Henry n'était déjà plus maire et c'est Sky, son suppléant, qui le remplaçait, malgré les efforts déployés par sa nouvelle compagne pour le faire renoncer à son poste et sa santé mentale.

depart.png



Mais quand ils commencent, on ne sait jamais quand les zouks en blanc vont s'arrêter et zig jours plus tard, Sky revêtait lui aussi le pyjama qui s'attache dans le dos. Il a été relâché hier pour bonne conduite et s'est empressé de faire regretter aux médecins ce choix un rien précipité en envoyant molmol dans la cellule encore tiède qu'il venait de quitter.

   =>   0 commentaire

La belle et le clodo
par Pincemi le 29/06/2962

Dans mes moments de nostalgie, il y a un épisode qui revient souvent. Il n'implique pas de nudité, ni de cicatrice.

Je me souviens.

La Terrasse des Nobles. Les coupettes de champo qui coulent à flot et les sachets de kahuètes achetés juste pour pouvoir les jeter sur les pauvres. Malgré le nom de l'endroit où nous nous réunissions, nous n'étions pas uniquement entre gens de bonne compagnie. Souvent, la lie de la bouzoukité se glissait parmi nous. Et quelques MLBistes aussi. Et oui. À l'époque, j'étais corrompue. Et fortunée.

pochtron.png



Je ne me souviens pas si je portais déjà le nom de cette Famille qui n'a de famille que le nom ou si j'aspirais seulement à ce que Don Struleone, à défaut de faire de moi sa maîtresse, fasse de moi son enfant. Ce dont je me souviens parfaitement bien, c'est que ses membres me dégoûtaient déjà par leur inactivité, trop occupés à confire dans leur gras pour faire quoi que ce soit.

roi_boubouch.png



Souvent, zorba se joignait à nous, le temps de nous balancer un assomant pavé. Nous nous battions comme kramouth et bloubz et pourtant, j'avais un profond respect pour ce clodo. Il avait la foi. Foi en la Révolution. Et si je ne partageais pas ses croyances, j'ai toujours respecté la ferveur et la passion. Ce sont elles qui ont toujours guidé mes pas. Même quand ils me menaient là où il ne faut pas.

sds_schnibble_traite.png



Si j'évitais autant que possible la proximité fizik avec lui, je faisais souvent le sacrifice de quelques pas dans sa direction pour lui déposer un pack de bierros. En gage de quoi, je ne sais pas. Mais je me pliais avec rigueur à ce rituel, et zorba ne s'en plaignait pas.

struleone_fabrique_gnoulze.png



Un jour, allez savoir pourquoi, je me suis retrouvée à l'écart, seule avec lui. Et je lui ai fait une proposition plus qu'indécente, du moins pour un clodo qui se respecte. Pour la survie des clodos. Pour le bien des Stru qui commençaient à s'encroûter, pour rééquilibrer les forces et avoir enfin quelqu'un à qui parler, j'ai offert de l'enstruler. Ou plutôt, de lui fournir, à lui et à ses kamarades malodorants, de quoi botter le gros cucul des Stru. Et il a accepté.

struleone_magouille_fiscale.png



Nous avons élaboré des heures durant un plan pour expliquer le transfert de marchandise de mes réserves aux entrepôts des clodos. Et oui, blazgneegneegneegnee struls de nourriture, de médicaments et de menus plaisirs sucrés ou salés, ça ne passe pas inaperçu, tout comme les allées et venues des camions de livraisons.

cdbm_censure_budgetaire.png



Nous avions donc mis au point un faux cambriolage de ma cave (en tout bien tout honneur), qui aurait été ensuite revendiqué par le groupuscule terrosite. Je m'étais entraînée à avoir l'air suprise, puis indignée par cette atteinte à ma fortune et à mon intimité. Mais finalement, tout le monde s'en foutait de savoir pourquoi et comment, du jour au lendemain, les avoirs de zorba étaient passés de kahzig à blazgneegneekahzig struls. C'est, je crois, mon plus grand regret, de ne pas avoir pu jouer la comédie de la bourgeoise offensée.

organisation_escroquerie_mendicite.png



Et oui. Aux grands maux, les grands moyens.

   =>   0 commentaire

Anciens articles : [ 1 2 3 >  Dernière]