Bouzouks.net

Édition du 21/11/2958

Discours à la Terrasse des Nobles

Meszouks, chers Nobles,

Ce jour, Nous, Glady du Caillou Ravi, royal déchu, ne pouvons nous dispenser de partager avec vous nos inquiétudes certaines s'agissant de l'avenir de la Colline Pourpre. La Noblesse, plus que jamais auparavant, connait un péril quêteur.

Depuis quelques temps, notre Ville expérimente une insurrection dangereuse qui parait se généraliser. Partout, on fomente sans cesse le trouble et la division.

Les intentions pernicieuses de riches idiots, les réclamations hasardeuses du peuple et l'opinion plébéienne deviennent autant d'offensives contre la place que nous occupons très justement dans cette société.

Les plus malhabiles ne parlent plus que de changements, ne partagent plus que des griefs et ne portent plus que des revendications absurdes. Les nouvelles provocations, toujours plus insolentes et scandaleuses, sont telles qu'il nous est devenu impossible de sévir. La menace est pareille que Nous l'assimilons volontiers à une rébellion demandant rien moins que des nouveautés sans les définir un tant soit peu.

Mais ce n'est pas tout.

Figurez-vous qu'on veut aussi détruire des Bouzouks qui gênent. Et ce, au prétexte qu'ils nuiraient à la bonne entente générale. Comme s'il fallait tous s'entendre pour échanger et qu'on ne pouvait plus souffrir l'animosité et la contradiction. Ce danger, palpable, est d'autant plus grave qu'il ne préconise rien d'autre que le silence absolu de tous les Bouzouks pour seul remède. En bref, la quête absolue.

Vous l'aurez compris, c'est le retour de la lutte des ordres. Les premiers ordres de la Colline Pourpre disputant leurs rangs, leurs privilèges et leurs distinctions aux derniers ordres de la vile populace qui les déteste. Si bien que toute notre société est ébranlée dans ses fondements, incapable de surmonter les différences exacerbées qui existent heureusement entre les Bouzouks.

Il est vrai, meszouks, que nous jouons un rôle particulier dans toute cette affaire mais est-ce à nous de rompre avec notre habituelle exigence ? Est-ce à nous encore de mentir par peur de blesser les petits dans leurs grands orgueils ?

Saviez-vous, par exemple, qu'au nom de notre grande expérience, des factions défendent sincèrement qu'il serait moins injuste de soumettre l'esprit de la Terrasse des Nobles que soumettre celui de la ruelle des mendiants ? Il ne faudrait plus de bons mots, de sarcasmes, d'ironie, de gentils mensonges, de duplicité, de masques ou de moqueries. On nous refuserait tout cela, tout ce qui rend l'interaction précieuse, tout ce qui fait l'esprit de Cour. Avec quel substitut pour récréation ? Une abjecte bienveillance, en tout temps et en toutes circonstances.

Notre avis, vous le connaissez.

Ces raisons déployées de force par nos détracteurs sont infiniment spécieuses et Nous avouerons, avec franchise, que Nous fuyons fort embarrassé, quand Nous voulons essayer de répondre aux terreurs irrationnelles des Bouzouks les plus aberrants, apparemment incapables de supporter d'être les pioupiouks de la farce.

Pourtant, ces Nobles récalcitrants et ces Plébéiens énervés ne pourraient-ils pas se rejoindre et reconnaître pour un instant que leurs mauvaises et puériles manières sont contraires à l'ordre ancien et accoutumé, et à la tradition si sagement établie par les meilleurs d'entre nous : crole, dedel, Nabuee, myrddin, Fuyuzora et Ajuntapall.

Illusion car ils ne s'arrêtent pas là.

On nous prépare encore une humiliation plus grande ; la Plèbe crie à qui veut l'entendre qu'elle ne veut plus souffrir de rien. Alors même que chacun d'entre nous s'est évertué à partager ses droits, ses engagements, ses lieux, son temps et ses fréquentations avec cette nouvelle vague pourtant si honnie par le passé.

Donc, je veux vous prévenir que ce ne sera pas de la crainte qu'une vieille génération n'accueille pas la nouvelle que vous aurez à souffrir mais d'une vieille génération qu'il vous faudrait embastiller parce qu'elle ne vous convient tout simplement pas.

Eh bien ! puisque les Plébéiens reprochent aux Nobles d'être sectaires, laissez-Nous leur répondre que Nous reconnaissons les grazouks galeux agissant comme des agents pathogènes mais que c'est aussi bien eux, les naissants, qui agissent avec mollesse, abandonnent vite le champ de bataille de façon peu vigoureuse, renonçant lâchement à leurs engagements, incapables de respecter leurs promesses et abdiquant sur l'autel du comment se rendre ridicule et être vouée à la plus sanglante épigramme.

pantin.png

Par Glady, posté le 15/11/2958
2 commentaires

Lohtoh
Les numéros gagnants du 18/11/2958 étaient POO - ZIG - DRU. Jeoff a donc remporté la cagnotte de 435 struls, soit 218 struls pour lui et 217 struls pour la mairie (50% d'impôts). Félicitations à lui :)

Pub clan
Nous recherchons tout Bouzouk faisant commerce de biens Sectaires dérobés. A savoir l'eau bénite.
Puissiez vous y dénoncer tout fautif auprès de la Sainte-Brigade.

N'oubliez pas, le Schnibble vous observe, silencieux mais impétueux à celui qui profère acte d'hérésie.

La météo
Aujourd'hui, tempête de neige avec des températures allant de 20°C à 62°C. Grande réduction sur les glaces au supermarché !

Événement inutile
Pensez à souhaiter une bonne non-fête
à Ajuntapall !

[Encart Mutobiologie] L'Eau Bénite
Découvrez les secrets de cet élixir aux effets désirables.
Par Glady le 11/11/2958      Revoir cet article

Classement de la semaine
Cette semaine c'est Peaudzouk qui est le doyen de la ville avec 41271 d'expérience

boubouch est à l'honneur avec une fortune personnelle de 1 752 658.2 struls

Didou122 est le meilleur joueur de Plouk avec un ratio de 339.40

boubouch a bien chiné puisqu'il se hisse premier du classement collectionneurs avec une valeur d'objets rares de 2207.90

Enfin Zarken III a le plus gros porte-struls en se baladant dans les rues avec 550 117.2 struls

Les derniers articles du journal :

Les Bouzouks préfèrent les Blondes !
par Glady le 08/11/2958

mlb_tag_mlbiste.png


Un Maire Blond

J'ai été élu Maire de la ville et cela a de quoi redonner le sourire aux belles trompes lassées de ne pas être encensées comme elles devraient l'être !

En effet, depuis que Pincemi et Suddenly nous ont quitté pour aller quêter le Schnibble Tout-Puissant, il n'y a plus vraiment de blondes authentiques. C'est pour ça que j'ai décidé d'assumer ma blondeur ! Aujourd'hui, vous pouvez admirer ma délicieuse bouille blondie et n'avez même pas besoin de me remercier d'être aussi parfait.

Il fallait au moins ça pour redorer le blason de la Colline Pourpre et tenter de refaire de notre Ville cet endroit glamour qu'elle a été autrefois. Or, je sais que mon élection avec 115% des voix a surpris tout le monde mais chacun doit comprendre que c'est la volonté d'avoir quelqu'un à la beauté correcte qui a triomphé. Moi, je ne suis que l'instrument de la beauté bouzouk.

Á présent, je peux fièrement m'afficher avec mes faux-ongles et mon bronzage.

Pourquoi les cheveux blonds ?

Parce qu'avoir les cheveux clairs est la base du charme et de la pureté. Allez donc voir la somptuosité de mes racines et osez me dire que ça n'est pas le comble de l'esthétique.

Et puis, au lieu de passer vos saiks-appels, appelez plutôt la blonde qui est en vous. Donnez-lui les manettes de votre vie et elle deviendra sublime et merveilleuse.

Qui n'a jamais rêvé d'être blond ?

Saviez-vous que les blonds et les blondes ont plus de chances d'être en couple ? Saviez-vous que la blondeur est un remède contre la Malédiction du Schnibble ? Saviez-vous que le blondissement est réputé être une bénédiction affriolante ?

Mais la vraie question est : pourquoi persister à être une trompe moche ? Non, en vérité, vous méritez mieux que ça ! Pendant longtemps, on nous a dit que c'était la beauté naturelle qui comptait mais c'est faux.

Si vous n'êtes pas un blondinet ou une blondinette, ce n'est même pas la peine d'essayer d'impressionner votre entourage. C'est peine perdue et Cupidouille ne viendra pas pour vous. D'ailleurs, pourquoi viendrait-il pour un bouzouk moche et vilain ? Mmh ?

phil_koudfoudr.png


Donc, laissez-vous faire et optez pour la nouvelle solution : le blondissage.

   =>   0 commentaire

Les illusions de l'éthique
par Glady le 30/10/2958

C'est dans un vieux contexte que kotic décida de fonder son A.C.E : Action Chaos Éthique, un parti politique protestataire. Depuis, les protestations de ce parti ont été maintes fois émises, en vain. En effet, convaincre les Bouzouks, ce peuple exigeant, n'a jamais été une mince affaire.

C'est la raison pour laquelle kotic porte encore le deuil de l'éthique, ce concept mort-né et moisissant depuis des années. Alors, tout cela est-il surprenant ? Á dire vrai, pas vraiment. Et vous allez comprendre pourquoi.

pantin.png


L'éthique : une intransigeance obtuse

L'éthique est une idée bête et méchante. Bête parce qu'elle promeut le chaos et méchante parce qu'elle crée la confusion.

D'où l'action fautive que mène kotic afin de provoquer le chaos. Or, jusqu'à preuve du contraire, personne ne l'a forcé à choisir ce nom pour son parti et à construire le passif qui nous parait aujourd'hui très inquiétant.

Ceci étant dit, et le temps passant avec son parti qui revendique agir à fin de confusion générale, il faut ajouter que kotic a cru lutter contre les corrompus, en dressant une liste abjecte de gentils et de méchants et en s'attribuant illégitimement le droit de juger et donner des certificats de bonne moralité. Comment est-ce possible ? Objectivement, que cela ait pu se passer de notre temps et à notre époque peut nous choquer. Mais il serait encore plus scandaleux de taire cette menace qui a toujours pesé sur nous.

Parce que, pour tout vous dire, cette affaire aurait pu être une innocente fumisterie si ce fou dangereux de kotic ne jurait pas encore d'avoir raison. Alors que, visiblement, il a gravement tort. Tout le monde le sait.

L'A.C.E : le parti des pantins

pilori.png


L'A.C.E est un parti de pantins. Son objectif avoué : "Soutenir les candidats et les actions du Consortium, du MLB ou de tout autre parti". Voilà qui est heureux ! Enfin un parti politique qui reconnait être une potiche bonne à servir de soupape à des partis plus denses que lui. Un parti béquille, un parti d'alliances serviles, qui va ensuite se permettre de donner des leçons à la Colline entière. Mais au nom de quoi kotic, le subordonné prosterné, vient donner des conseils de bonne conduite ?

Honnêtement, je vous le dis : ce drôle de zouk devrait avoir honte. Honte de soutenir le MLB, ce parti terroriste, et honte d'avoir aidé à ce que nos valeurs soient bafouées. Il ne respecte rien ni personne. Tout ce qu'il veut, c'est flatter son égo, se donner une importance, critiquer ceux qui font pendant qu'il s'entraine à ployer le genoux devant les maîtres qu'il s'est choisi.

Allez donc voir la liste des bons et mauvais Maires qu'il a fait... Comme par hasard, il encense les MLBistes, ses propriétaires, et abhorre des Maires sur lesquels il jette la suspicion, le doute et une accusation. Tout cela de la façon la plus lâche qui soit, de façon insidieuse.

L'éthique : un recadrage autoritaire

struleone_corruption_agent.png


"L'éthique ! L'éthique ! L'éthique !" Voilà le slogan de kotic, ce bouzouk en colère et énervé contre le Club des Bonnes Mœurs, l'institution judiciaire de notre ville. S'il le pouvait, il anéantirait les Censeurs qu'il désigne volontiers de "corrompus" pour mieux les vouer à la vindicte populaire, à la terrible violence.

S'il le pouvait, il nous pendrait et nous ferait quêter. S'il le pouvait, il serait le CdBM à lui tout seul, sans les autres et sans contradiction, avec l'éthique pour seule adorée.

Le tout enrobé de bonnes intentions... Des intentions à décrypter minutieusement.

KAH. Respecter les employés = Soumettre les entreprises.
ZIG. Faire élire les bons Maires = Choisir à la place des Bouzouks.
STO. Redistribution des richesses = Voler les entreprises et les caisses de la Mairie.
BLAZ. Débat éthique = Propagande institutionnalisée.

L'éthique, en fait, est juste une autre idéologie totalitaire qui prône l'asservissement de la pensée et le refus des compromis nécessaires à la vie en société. Par exemple, kotic comprend-il seulement que la justice du Club n'a pas vocation à faire autre chose qu'appliquer nos lois afin de réaliser les Bonnes Moeurs ? Non, pour lui, il faut que la justice soit juste ! Mais quelle idée ! Et la prochaine fois, de quoi essaiera-t-il de nous convaincre ? Qu'une loi doit servir le bien ? Ignore-t-il qu'une loi peut avoir pour finalité le mal afin d'accomplir le bien ou est-ce que son idéologie étriquée est une Bible qu'il ne faudrait jamais transgresser ou remettre en question ?

Alors, ne vous y trompez pas, l'éthique, comme le MLBisme, est une idéologie particulièrement vénéneuse. Si bien que si des MLBistes ou des éthiciens viennent faire du porte-à-porte dans votre quartier, verrouillez les issues et appelez la bouzopolice.

porte_a_porte.png

   =>   3 commentaires

Un très grand malentendu
par Glady le 28/10/2958

Persuasive et implacable, Zarley est surtout une indomptable calamité qui ne laisse rien ni personne indifférent. Or, c'est bien parce qu'elle est l'objet d'un très grand malentendu que je me suis enfin décidé à m'intéresser à son cas d'une rare intensité.

organisation_espionnage.png


Savez-vous, par exemple, que Zarley pourrait porter un vêtement sur lequel chacun pourrait lire une prière : "Schnibble, ne me laissez pas être incomprise." ?

En effet, chacun d'entre nous a déjà pu croiser cette zoukette. De ce que j'en ai vu, elle est une zoukette avec un caractère bien trempé et une attitude qui montre ô combien elle est la seule à pouvoir faire ce qu'elle sait faire le mieux, c'est-à-dire éclairer la voie pour celles et ceux qui se laisseraient facilement aveugler par l'auto-satisfaction.

Entre nous, qu'est-ce que Zarley si ce n'est un trop-plein consommé par les autres ? Mon avis est que c'est bien cet a priori positif sur les autres qui a pu devenir dévastateur pour elle. Si bien qu'apprécier tout le monde a pu souvent la conduire à des situations compliquées.

Zarley incarne le changement et cela peut provoquer la méfiance mais pendant que des bouzouks passent et sont balayés par le temps, Zarley, elle, survit au temps. Malgré les épreuves, elle demeure.

balayeur.png


Imaginez un peu quelle résilience il lui faut. Caricaturée en permanence, Zarley a bien du courage pour continuer à essayer. Et le résultat est là : elle réussit haut la trompe tout ce qu'elle entreprend. Bien heureuse et engagée, elle ne se laisse pas abattre par l'adversité et continue malgré tout et malgré les autres.

Cela requiert effectivement une certaine force de caractère pour mettre en mouvement les bouzouks et les engager dans un processus positif. C'est ce que fait Zarley, à sa manière.

Indéniablement, Zarley doit maintenant étoffer ses projets puisque là voilà encore une fois élue Maire de la ville. Le but : intégrer la noblesse qui a tant besoin d'elle et qui représente l'autorité morale de la ville.

Pour terminer, n'hésitons plus à répéter partout qu'être poussé au challenge ou mis au défi, c'est un formidable cadeau. Alors, puisque Zalloween pointe le bout de sa trompe, allez et voyez ce qu'il se passe en ville.

Et, puisqu'il faut finir, apprenez à connaître chacun au-delà des apparences et amusez-vous de cette existence étrange. Il y a tant à faire et tant de monde pour le faire qu'il serait dommage de s'attarder...

   =>   0 commentaire

Anciens articles : [ 1 2 3 >  Dernière]