Vous n'êtes pas identifié(e).

#1 2958-03-10 13:26:12

Karambo
Quête du Schnibble

Burow de Karambo - N°BlazKahGnee

Depuis quelques jours, le burow BlazKahGnee s'était changé en véritable champs de bataille. Des parchezouilles étaient empilés dans tous les coins, des exemplaires de la Saine Censure dans ses différentes éditions parsemaient la pièce, et de nombreuses photos étaient affichées sur des tableaux accrochés aux murs, digne de kah enquête bouzopolicière. 

Sur kah coin de son burow, Karambo avait déposé le dossier qui l'intéressait. Il était encore fin, mais elle espérait le faire grossir très prochainement. Pour ce faire, elle avait convoqué à la kahière heure, le Parrain de la Famille Struleone.

621512LRARJeoff.png

Avant qu'il n'arrive, elle sortit son iTobozon et pianota kah message de rigueur à l'intention de Bernardow.

Je viens de convoquer Jeoff par rapport à l'affaire que tu connais. Si ça tourne mal, sois prêt à intervenir. 

Elle reposa l'appareil au moment où l'on frappait à la porte.

" Entrez ! "

Dernière modification par Glady (2958-12-28 02:40:26)

Déconnecté

#2 2958-03-10 16:17:00

Un pochtron
Invité

Re : Burow de Karambo - N°BlazKahGnee

== Jeoff avait reçu une missive des censeurs. Il ne comprenait pas ce qui s’était passé, lui qui avait un accord avec LeFacteur qui avait juré d'emporter en quête avec lui ce genre de courrier désagréable, surtout lorsque l'on est un mafieux ==

Bon... je suppose que je n'ai pas vraiment le choix ? C'est là-bas ou rien et je préfère là-bas que rien !

== il se lève de son bureau et se pare de son plus beau costume. Il met son chapeau, glisse une rose dans la poche avant de sa veste pour remplacer le fragment de Schnibble habituel. Sergiouk se charge de l'amener jusqu'au Q.G. du CDBM. Devant la porte il tape trois et entend que Karambo l'invite à entrer.==

Bonjour Ma'zelle la Saine censeuZ ,

(il pense) aie aie... Bella Ragazza !

J'ai reçu cette missive avec kah histoire d'insolvabilité de mes membres de ... (il réfléchit) argh  ha oui! d'écartèle et heu... et bien me voilà pour toutes mesures d'instruction... même si je n'ai aucune idée de ce que ça veut dire!

== il s'assoie sans attendre qu' on l'y autorise et sors un gros cigare, mais ne l'allume pas immédiatement, se rappelant de la gêne que cela avait posée à Sangtriste ==

#3 2958-03-10 17:40:44

Karambo
Quête du Schnibble

Re : Burow de Karambo - N°BlazKahGnee

Les n'oeils de la brunette se posèrent immédiatement sur le Parrain. Elle ne le quitta pas alors qu'il s'évertuait à prétendre ignorer tout de l'affaire qui requérait sa présence au Club des Bonnes Moeurs. Le visage impassible, Karambo le laissa dérouler ce discours qu'il avait du préparer au moins zig minutes. Lorsqu'il s'installa sans y avoir été invité, elle arqua kah sourcil, mais ne pipa mot. Puis il eut le culot de sortir kah cigare. Alors, la censeurZ ne pu retenir son agacement.

" Tu n'es pas en pays conquis ici ! "

Elle se redressa et retira le cigare de la bouche du Parrain pour le mettre directement dans la poubelle en se réinstallant.

" Le Club a été alerté en sanctionnant l'un des membres de la Famille. En prononçant kah censure budgétaire de zig pour kahgneegnee de sa fortune contre lui, nous avons été surpris du montant de la note, qui s'élevait à kah strul. Pourtant, j'ai ici les registres du jour. Sa fortune est estimée à gozkahdru kahpoodru.bnz struls ... "

Elle plissa les n'oeils, se pencha en avant afin d'appuyer davantage sa prochaine phrase:

" Veux-tu m'expliquer cette manœuvre déloyale ... ou souhaites-tu que nous poursuivions l'enquête selon les méthodes traditionnelles ? "

Déconnecté

#4 2958-03-10 18:37:41

Un pochtron
Invité

Re : Burow de Karambo - N°BlazKahGnee

" Tu n'es pas en pays conquis ici ! "

== l’intonation de karambo souffla Jeoff comme comme le grand boom de la musique Rock. Elle lui retira de la bouche son cigare sans crier gare, ce qui surpris le parrain ==

Mais je... On n'enlève pas le cigare de la bouche du parrain ?!

== La zoukette plissa ses yeux et se pencha l'air accusateur. Jeoff compris qu'il n'était pas là pour partager un grazouk et discuter radioactvité. Il comprit qu'il s'agirait d'un interrogatoire musclé auquel il avait été habitué lorsqu'il devait faire le sale boulot à la place de Don Struleone.==

Les leçons de Peupa ne m'auront pas été inutiles (pense-t-il)

== il redresse légèrement et réajuste sa veste l'air flegmatique. Il sort une clope de son autre poche qu'il n'allume toujours pas. ==

Tu dis que kah des mes zouks serait physiquement capable d'engranger et de garder à l'abri kah telle somme aussi grosse, sans que le contrôleur ne l' ait vu? Et que par-dessus tout, après censure budgétaire il n'aurait payé que  kah strul? Ce zouk est un génie des finances ! le Zhoudinie de l'économie, kah loup du woulstrite !
Tu me parles de Kah magouille, mais es-tu certaine que ce n'est pas vos compiouteur qui ont kah défaut?

== me se penche légèrement a son tour en plissant les yeux pour se rapprocher très prêt du visage de karambo ... et d'une voix suave : ==

Bon et si on parlait de twa plutôt hum ?

#5 2958-03-10 19:10:08

Karambo
Quête du Schnibble

Re : Burow de Karambo - N°BlazKahGnee

Le Parrain ne mit pas longtemps à remplacer le cigare que Karambo lui avait arraché par kah cigarette. Elle agita légèrement la trompe, mécontente, mais n'en dit pas davantage. Elle écouta avec attention les explications du zouk. Dans sa main, elle froissa kah morceau de parchezouille. Il ne fut plus que bouillie de parchezouille quand les arguments en kharton de Jeoff prirent fin. Elle le jeta rageusement dans la poubelle.

Lorsqu'elle regarda à nouveau Jeoff, son visage était à peine à zig centimètres du sien. Elle plissa les n'oeils, glissa kah main dans sa nuque et lui sussura :

" Crois mwa, amûr, tu n'as pas envie de parler de mwa ! "

Elle relâcha sa prise sur la nuque de Jeoff et se cala contre le dossier de son siège.

" Bon ... fini le blabla de gangster. Je comprend que tu essayes de protéger les tiens, mais si tu continues, c'est ta responsabilité qui sera recherchée. "

Elle tourna la tête en regardant distraitement kah élément sur kah tableau d'affichage.

" Et je n'ai pas envie que tu te retrouves dans kah situation où nous devrions nous opposer ... "

Déconnecté

#6 2958-03-11 10:25:00

Bernardow
Quête du Schnibble

Re : Burow de Karambo - N°BlazKahGnee

929807Bernardo.png

BernardoW avait reçu le ZmZ de Karambo, il avait stopper ces zactivités pour répondre immédiatement à l'appelle de la zoukette. Masqué, il était sur le toit du CdBM.

Il se positionna au dessus du buroW de la Saine CenseuZ et descendit en rappel le long de la façade. Il se positionna ensuite afin de ne pas etre vu des protagoniste, et il preta une oreille attentive aux discussions.

Dernière modification par Bernardow (2958-03-11 10:25:50)


Sain Censeur Club des Bonnes Mœurs

Déconnecté

#7 2958-03-12 21:38:48

Un pochtron
Invité

Re : Burow de Karambo - N°BlazKahGnee

= Elle m'a appelé " amûr" pense jeoff. Ce simple mot réussit à le retourner. Les idées se bousculent dans son esprit. ==

- Est elle sincère ou cherche-t-elle à me piéger?
Papa nem'a jamais appris à faire face à cela.
Je peux résister à la torture, j'ai appris à répondre à n'importe quelle question sans donner la réponse, mais je n'ai jamais appris à lutter contre... des sentiments ! -

== Une présence se poste au-dessus du burow. Jeoff peut la sentir, mais il est trop perturbé pour en avoir plus et l'incroyable agilité de celui qui observe ne lui aurai pas permis d'en décrypter plus ==

Le blabla de gangster ? Je ne fais pas de blabla... bla! Je dis toujours la vérité. Même quand je mens, c'est vrai !

== Jeoff essaie tant bien que mal de reprendre le contrôle et baragouine légèrement avant de parler clairement ==

Je protégerai toujours ma famille, comme j'ai toujours voulu protéger Leela des douleurs de la colline...
Quand je pense à ce zloteur de Bernardow.... hummm... ma soeur il l'a... grrr  grrr ... Bernardow.... si tu étais devant moi...

== Puis, il se recentre sur ce qui le perturbe réellement .==

Je...
Amûr? Tu...
Je ...
Heu...

== Ne pouvant plus parler, il prend la main de karambo ==

#8 2958-03-13 14:26:41

Karambo
Quête du Schnibble

Re : Burow de Karambo - N°BlazKahGnee

Lorsque la brunette perçut que Jeoff était déstabilisé, elle colla sa trompe dans son dossier de la Famille.

* Est-il malade ? *

Elle releva la trompe lorsqu'il fut question de Leela et Bernardow. Interloquée, Karambo fronça les sourcils. Le zouk dont il était question ne devait pas être bien loin. En constatant l'état dans lequel se mettait Jeoff rien qu'à l'hypothèse de lui tomber dessus, Karambo commença à douter de son idée. Etait-il réellement judicieux que Bernardow intervienne si les choses dégénéraient ? Ne risquait-il pas de rendre la situation encore plus compliquée ?

La zoukette coupa court à ses états d'âme lorsque la main de Jeoff se posa sur la sienne. Son regard se braqua immédiatement sur lui, comme s'il venait de commettre kah crime si grand que la Saine Censure elle même ne l'avait pas prévu.

" Tu n'as vraiment pas l'air dans ton assiette. Est-ce que c'est la défense de ta Famille qui te met dans cette état ? C'est Bernardow ? Tu sais, ta sœur était grande et consentante. "

Karambo fronça les sourcils tout en parlant, jusqu'à détecter kah chose dans le regard du zouk. Elle se stoppa alors nette, et l'interrogea :

" Ou c'est le fait que je t'aime qui te perturbe ? "

Voyant qu'elle avait touché la corde sensible, elle sourit et se leva pour dominer Jeoff.

" Je t'aime, Jeoff Struleone, alors parle ! Je t'aime ! Dis mwa tout ! Qui est à l'origine de cette magouille, mon trésor n'amûr ? "

Déconnecté

#9 2958-03-14 12:31:47

Un pochtron
Invité

Re : Burow de Karambo - N°BlazKahGnee

== La perte de Leela était un fait encore bien trop frais pour que Jeoff l'accepte. Lui même ne savait d'ailleurs pas s'il était prêt à l'accepter un jour. Il se demandait s'il n'allait pas partir en quête le temps de la ramener à la colline comme elle avait su le faire pour lui. Il songeait également à contacter l'indien zarbi à moitié à pwal pour qu'il la guide jusqu'à lui. ==

- "grande et consentante"... consentement vicié ouais... À quoi a-t-elle consenti avec se fichu magicien à l'arc grrrr  grrr -

== Jeoff devenait rouge à l'idée qu'il puisse tomber sur Bernardow, même accidentellement. Tout cela fut vite oublié lorsque karambo lui parla d'amûr. Elle se leva, il la suivit des yeux. Elle lui déclara son amûr, il resta sans voix... ==


love ...
mwa tout ! love

== Il se lève soudainement pour chercher les lèvres de karambo ==

Dernière modification par Jeoff (2958-03-14 12:32:52)

#10 2958-03-19 12:46:24

Karambo
Quête du Schnibble

Re : Burow de Karambo - N°BlazKahGnee

La réaction de Jeoff n'était pas exactement celle que la zoukette avait recherché. Plutôt que de le rendre coopératif, il était devenu tout transi, languissant, kah vraie guimauve en sucre roz'. Kah moue dubitative s'infiltra sur les lèvres de la brunette, tandis que Jeoff approchait dangereusement son visage du sien. Les n'oeils plein d'amûr, le bougre devenait terriblement redoutable. Avec l'énergie du désespoir, Karambo se força à se rassoir, afin de remettre kah distance raisonnable entre eux.

" Jeoff ... Explique mwa. Qui est à l'origine de cette magouille ? Comment kah Parrain peut-il laisser faire ça et mettre en péril les finances de la Ville toute entière ? "

Sans doute trop innocente pour comprendre l'appropriation de l'argent public par kah bande d'enstrulés sans foi ni loi, la zoukette peinait à comprendre leur mobile.

" Je ne comprend pas ... Les Struleone ont donc l'ambition de dominer kah Colline en ruines ? "

Déconnecté

#11 2958-03-25 23:16:39

Un pochtron
Invité

Re : Burow de Karambo - N°BlazKahGnee

Danaeis, cheveux noirs, yeux rouges et une grande colère au ventre, s'était introduite dans le cdbm avec un fort désir de vengeance. On lui avait rapporté que Jeoff était au club, et il ne pouvait y avoir blazgnee raisons à cela. Elle ouvrit la porte du bureau de Karambo et y rentra sans prévenir, la claquant derrière elle.

BEN TIENS, toi Jeoff, ici. C'est bien, tu n'as pas mis trop longtemps à m'oublier. Je dirais... quelques heures tout au plus! Tu changes toujours si rapidement de zoukette? Ou bien alors est-ce que tu en as toujours plusieurs en même temps?

Elle s'approcha rapidement du zouk et l'attrapa par le col, le soulevant légèrement de sa chaise.

Non mais sérieusement, tu m'as larguée MOI, pour ce ridicule machin à fleur? T'es lamentable. Tu me fais presque pitié.
Après tout ce qu'on a vécut ensembles, tous ces "je t'aime", toutes ces choses qu'on a faites, je te pensais meilleur que ça. Mais non, toi tu as choisis de faire la cour en même temps à ce truc informe là.
Sache, Jeoff Struleone, que tu as mis ta "petite fleur de raki" très en colère, et que tu vas le payer cher.

Elle le reposa et jeta un regard furieux à la censeuse, mais se repris en pensant qu'elle n'y était pas pour grand chose, et peut-être même pas au courant. Elle lâcha d'un ton acide.

Méfies-toi de lui, Karambo, c'est un menteur et un manipulateur. Demandes lui donc ce qu'il faisait de ses nuits jusqu'à pas plus tard que ce matin. Même toi tu mérites beaucoup mieux que CA.

#12 2958-03-25 23:32:35

Karambo
Quête du Schnibble

Re : Burow de Karambo - N°BlazKahGnee

Alors qu'elle attendait sa réponse depuis ce qui lui semblait kah éternité, Karambo regarda médusée Danaeis pénétrer en furie dans le burow. A ces kahiers mots, la brunette se leva brusquement. Elle entreprit de lever kah main pour la faire taire, puis se figea. Bien que la conversation se passait entre la Mlbiste et le Struleone, la Censeuz' voyait chaque parole lui revenir comme kah ricochet en pleine trompe. Elle accusa le coup, regarda sa main toujours figée, puis commença distraitement à compter sur ses doigts.

* Kah, zig, sto ... *

Depuis combien de jours Jeoff entretenait-il kah zigouble relation ? ... Pourquoi cette missive ? Pourquoi ces mots gentils ? Pourquoi ? Pourquoi ?! Pourquoi !

Les questions s'entrechoquaient dans le neurone de la zoukette. Les contradictions étaient si grandes que le pire se produisit ... Le neurone de Karambo, surchauffé, se glaça soudain. Kah neurone solitaire était incapable de traiter autant de données, de percevoir dans le même temps la trahison et l'amûr.

Il se passa zig secondes après que les derniers mots acides de Danaeis aient rompu l'atmosphère.

Karambo s'écroula, inconsciente.

Déconnecté

#13 2958-03-26 19:09:13

Un pochtron
Invité

Re : Burow de Karambo - N°BlazKahGnee

== Danaeis entra brusquement dans le bureau BlazKahGnee, elle révéla des choses qui mirent Jeoff dans l'embarra. Plus important encore Karambo s'évanouit zig secondes après les derniers mots acides de l'MLBiste ==

Tiens! comment as-tu fait pour entrer dans ce bureau? Et pourquoi tu racontes ces choses-là. Cela fait un moment qu'on ne se voit plus...
Ha ! Je sais , c'est Bernardow qui t'a donné son passe-partout ! Ha moins que tu le lui aies volé pendant que tu le flattais sur ses cicatrices et que tu les comparais aux miennes.
Oui... tu es comme moi Danaies, je le sais que tu le nies ou non!

La fleur de raki c'est fait pour être fumé et j'en ai abusé. Ca m'as donné des hallucinations et ça m'a bien bousillé le neurone. Affaire rondement remplie avec ton amoureux Bernardow en tout cas, belle attaque et belle manipulation, mais ce n'est pas assez pour me détruire !
Et même si c'était le cas, c'est kah geste sans conséquence, si je tombe la famille elle reste debout !

== Il s'approche de karambo et la prend dans ses bras alors qu'elle reste évanouie ==

Je suis désolé mon Karamel, mes mots sont sincères, il m’a juste fallu un peu de temps pour voir les choses véritablement importantes. L'erreur est à nouveau faite, mais c'était la dernière quoique tu penses.

== il regarde à nouveau Danaeis ==

Celle que tu traites de truc informe à fleurs c'est celle que j’aime ... pour de vrai !
Toi celle que tu aimes mise à part toi, c'est la révolution .
Va retrouver ses bras et ferme la porte en sortant s'il te plaît.

#14 2958-03-27 00:00:03

Bernardow
Quête du Schnibble

Re : Burow de Karambo - N°BlazKahGnee

A l'évanouissement de Karambo, BernardoW brisa la vitre. Agacé des paroles sans fondement du parrain, il le fit valser d'un coup de poing dans la trompe.
Il récupéra Karambo dans ses bras et passa un main sur son visage puis dans ses cheveux.

Ka...Ka...Karambo revient...je suis là...Karambo c'est mwa...revient...

Le ZoukMasqué sanglotait, tremblait...il était complétement fébrile quand il s'agissait de Karambo. Il regardait la zoukette sans ne savoir que faire. Il approcha son n'oreille de sa bouche pour vérifier qu'elle respirait toujours. Puis il se redressa, regarda une nouvelle fois son visage endormi et déposa un baiser sur ses lèvres. Il pensait.

Karambo me fait pas ça...Karambo je te aime.


Sain Censeur Club des Bonnes Mœurs

Déconnecté

#15 2958-08-05 11:25:55

Karambo
Quête du Schnibble

Re : Burow de Karambo - N°BlazKahGnee

Installée dans son fauteuil, Karambo avait la mine grave. Elle venait d'avoir kah conversation houleuZ avec kah de ses ... collaborateurs. Ses n'oeils étaient encore posés sur kah médaillon et kah brotoflatron disposés de part et d'autre sur son burow. Agitant la tête de droite à gauche, Karambo tachait de conserver la maîtrise de la situation. Cet évènement avait le mérite de lui avoir remis les z'idées en place. Il lui rappelait notamment ses nouvelles responsabilités en tant que Cheffe du Club des Bonnes Moeurs.

Elle attrapa les zig souvenirs et les rangea distraitement dans kah tiroir. De ce même tiroir, elle sortit kah pliure de journal qu'elle posa en lieu et place sur son burow en prenant soin d'étaler la kah devant elle.

Puis elle sollicicita kah scribouilleur au moyen de kah bouton vert situé sous son burow.

" Oui cheffe ? "

Qu'est-ce que ça sonne bien !

" Hmm ... faites venir le Sain Censeur Rousta je vous prie ... et vite ! Appâtez le avec du Pothok si nécessaire. "

Déconnecté

#16 2958-08-06 12:32:46

Un pochtron
Invité

Re : Burow de Karambo - N°BlazKahGnee

Rousta était encore en train de râler contre les Scribouilleurs qui faisaient mal leur travail quand il sentit une odeur de Pothok dans les bureaux du CdBM - chose rare -... Il décida de suivre l'odeur...

- MMmh je vais te trouver petit filou ! nous c'qu'on aime c'est faire les fous

Le moustachu serpentait les couloirs jusqu'à tomber face à une porte où l'odeur de Pothok était la plus forte. Il posa sa main sur la poignée et ouvrit la porte violemment tout en déclarant...

- Ahah je t'ai trouvé saligaud !

En voyant Karambo, son sourire et son enthousiasme se figeaient...

- Humm... Désolé Cheffe... Vous n'êtes en rien une saligaude... Je pensais que c'était quelque chose d'autre... HEU ! Quelqu'un d'AUTRE !... Pardon...

#17 2958-08-06 19:09:06

Karambo
Quête du Schnibble

Re : Burow de Karambo - N°BlazKahGnee

La manœuvre d'appât du moustachu (ou MAM) avait fonctionné à merveille. Karambo masqua ses intentions sous kah surprise feinte lorsque la trompe de Rousta apparut sur le pas de sa porte.

" Oh, cher Rousta, c'est toujours un plaisir de te voir. On se tutoie n'est-ce pas ? Entre chefs, anciens chefs, futurs chefs, futurs anciens chefs, pas de chichi ! "

Kah sourire se dévoila sur ses lèvres, puis elle ajouta en faisant signe à Rousta d'approcher :

" Tu tombes bien, assieds-toi je te prie. "

Elle fit tourner la Gazette qui était positionnée devant elle pour que Rousta puisse prendre connaissance de sa dernière lecture, kah article qu'il connaissait déjà bien, puisqu'il en était l'auteur.

" Le Club des Bonnes Moeurs a bien reçu ton article. Et il y prête kah attention toute particulière, très silencieuse mais toute particulière ... "

Karambo fit kah grimace, puis se racla la gorge avant de poursuivre.

" Cette affaire d'adultère, c'est très intéressant ... enfin, pas celle-ci particulièrement, elle est plus digne de kah tabloïd que de la Gazette, si tu veux mon avis - et même si tu n'en veux pas, mais tu as mis le doigt sur kah chose très intéressante. Voilà des années que le Club s'évertue à faire régner la morale sur la Colline, aux prix d'innombrables efforts et sacrifices. Le Club est partout: Mairie, vie privée, vie publique, santé, faits divers, calomnies, PARTOUT ! sauf dans la sphère la plus z'intime de la communauté bouzouk : le lit conjugal. "

Elle tapa du point sur le burow en élevant le ton :

" C'est inadmissible ! Il reste encore tant à dire et à faire ! Pourquoi laisser kah telle marge de liberté à nos justiciables ?! Il est grand temps que nous nous immiscions davantage dans leur vie privée. Pour le bien de tous, évidemment. "

Karambo avait du mal à tenir sa tête droite tant l'auréole qui la surplombait lui pesait. Elle regarda Rousta dans le blanc des n'oeils, puis l'interrogea de manière totalement transparente. Elle estimait n'avoir par besoin de prendre de pincettes avec son homologue.

" Avais-tu kah grande idée derrière la tête en écrivant cet article ? "

Déconnecté

#18 2958-08-07 20:09:29

Un pochtron
Invité

Re : Burow de Karambo - N°BlazKahGnee

Quand Karambo le tutoyait, Rousta fut rassuré... Peut-être n'avait-elle pas entendu l'insulte involontaire du moustachu... Il s'assit donc...

- C'est un très bon article ça ! Il faut rémunérer celui qui l'a fait !

-...

- Ah ... C'est le mien ?! ... Je pense toujours ce que j'ai dit hein !

Rousta écouta donc Karambo se racler la gorge et poursuivre... A ses mots Maître Corbeau..., Rousta souriait...

- Oui effectivement c'est inadm...

* BAAAAAAAMMMMMMMM !!! * (bruit de Karambo qui tape du point sur le burow)

Rousta sursauta mais fit mine de ne pas avoir eu peur et écouta à nouveau la Cheffe...

- OUI ! KAH GRANDE IDÉE ! Il nous faut une Brigade Agrée du Lit Extrêmement Conjugal ! La B.A.L.E.C oui ... Elle traquera ainsi le mauvais comportement de certains bouzouks et aussi encadrer le concubinage ! Cela me semble le minimum ! N'EST-CE PAS ???

#19 2958-08-08 21:20:36

Karambo
Quête du Schnibble

Re : Burow de Karambo - N°BlazKahGnee

Le visage de Karambo marqua plus de kahdru expressions à la minute lorsque Rousta dévoila sa grande idée. Elle finit par opiner du chef.

" Le minimum en effet. Il est anormal que zig bouzouks puissent entretenir kah relation en dehors de tout lien juridiK et contractuel. Si n'importe qui se met à fréquenter n'importe qui, n'importe quand et n'importe comment, nous fonçons droit vers le dérèglement absolu de notre société, le chaos ! Il est temps de remettre de l'ordre là dedans. "

Joignant l'extrémité de ses doigts, l'arrête de ses mains posées devant elle sur le burow, Karambo se pencha légèrement pour venir cueuillir le regard plein de vivacité de son homologue.

" Kah brigade, c'est tout à fait ce dont nous avons besoin. Des zouks et des zoukettes spécialisés, chapeautés par kah Sain Censeur, ou à tout le moins par kah Censeur Moyen. Bien sûr, pour la bonne marche de cette brigade, elle pourrait acceuillir en son sein des bouzouks n'appartenant pas au Club, mais désireux de voir des comportements déviants et inadmissibles être enfin punis. "

Elle fit mine de réfléchir, positionnant cette fois ci kah main sous son menton.

" Ces zouks particulièrement attachés à la Morale et aux Bonnes Moeurs pourraient sans doute être dispensés de kah certaine ... surveillance. Après tout, la confiance absolue doit primer au sein de cette brigade. Si le doute interférait, il en serait fini de son courageux engagement. Il est donc tout à fait naturel que nous évitions de nous trouver face au doute. "

Satisfaite de cette initiative, Karambo sortit kah parchezouille de kah tiroir et le plaça devant elle. Elle prit kah plume très pompeuZ (obtenue sans violence) et entama la rédaction de kah manifeste.

" Je te donne immédiatement les pleins pouvoirs pour administrer cette brigade et recruter qui bon te semblera afin de t'assister. Quant au nom ... hmm ... que penses-tu de Brigade de Répression Interne des Situations Extraconjugales Bénéficiant d'une LogistiK Ultra Xylophage et de Terribles Responsabilités d'Endoctrinement ? ... kah peu long ? Soit. "

Karambo s'étant follement amusée à ce petit jeu d'acronyme incompréhensible du néophyte, elle adressa le parchezouille à Rousta en le faisant glisser sur le burow.

" Voici venue l'ère des brigades proactives. Va, Sain Censeur, et inonde la Colline de ta saine justice. "

Dernière modification par Karambo (2958-08-08 21:20:59)

Déconnecté

#20 2958-08-08 22:54:47

Un pochtron
Invité

Re : Burow de Karambo - N°BlazKahGnee

Rousta hochait la tête en signe d'acquiescement en écoutant Karambo... Il s’arrêta lorsqu'il entendit "Je te donne immédiatement les pleins pouvoirs"...

- Oooohhh ... !

-...

- Va pour la B.R.I.S.E.B.L.U.X.T.R.E !

Rousta prit le parchezouille, se leva et fit la révérence à la Cheffe, tout en laissant non pas un Pothok comme à son habitude mais un bonbouille saveur Pothok. Rousta savait bien que Karambo ne fumait pas... Il passa la porte du Burow de de la Cheffe, sourire aux lèvres...

#21 2958-08-09 10:18:47

Karambo
Quête du Schnibble

Re : Burow de Karambo - N°BlazKahGnee

Après réflexion, Karambo se demanda si c'était kah si bonne idée d'investir Rousta des pleins pouvoirs ...

" Bah, il sera toujours temps de créer kah dispositif d'auto destruction sur ce parchezouille pour nier toute implication du Club si cette histware tournait mal. "

Mais Karambo savait que Rousta était le Sain Censeur le plus indiqué pour mener à bien cette entreprise. Elle prenait kah risque très minutieusement calculé. En parlant de Sain Censeur ...
La brunette rouvrit le tiroir auquel elle avait confié zig objets avant de faire venir Rousta. Elle leur fit faire machine arrière, et les plaça soigneusement dans sa poche. Puis elle se leva et contourna son burow jusqu'à kah fenêtre. La pluie qui martelait les vitres kah peu plus tôt semblait s'être calmée.

" Parfait pour kah petite ballade dans Vlurx à la nuit tombée ! "

Déconnecté

#22 2958-08-21 10:50:50

Karambo
Quête du Schnibble

Re : Burow de Karambo - N°BlazKahGnee

Karambo s'esclaffa en lisant la Gazette du jour. Les références historiques étaient très éloignées de la réalité. L'article passait sous silence le long passif de Karambo avec le Club, et notammant la vendetta qu'elle avait mené à l'époque contre Bernardow. Si elle avait dû passer sous le burow comme le suggérait l'article, cela aurait été avec kah poignard bien affuté pour couper tout ce qui dépasse. Ah, le bon vieux temps ! Elle reposa la Gazette, kah sourire aux lèvres.

" C'est kah propagande comme je les aime ! Pas de détails historiques supperflus ! Scribouilleur A, veillez à ce que Rousta soit promu pour ce travail remarquable ! "

" Moi c'est Basil. "

" Ca n'a aucun sens ce que tu dis ... "

" Rousta est déjà Sain Censeur, vous y avez veillé, on ne peut pas lui donner plus grande distinction. "

" Donnez lui kah responsabilité supérieure alors ! "

" Vous l'avez déjà nommé responsable de la brigade-dont-il-ne-faut-pas-dire-qu'elle-est-affiliée-au-Club. "

" Zlote. La ligne hierarchiK est trop courte ... il nous faut kah nouveau système, moins lisible pour le justiciable, qui nous permette de promouvoir et rétrograder plus souvent, de manière discrétionnaire. "

Satisfaite de son idée de génie, Karambo se mit au travail sans plus attendre.

Déconnecté

#23 2958-09-22 06:18:28

Light
Quête du Schnibble

Re : Burow de Karambo - N°BlazKahGnee

Light se rendit dans le burow BlazKahGnee, après voir lu kah missive l'y ayant invité.  C'était tout d'abord la curiosité qui l'y avait mené mais aussi la reconnaissance de cette même bouzolettre!  Il hésita un instant une fois arrivé devant la porte.  Devait-il frapper?  De quelle façon devait-il s'annoncer?  Il savait qu'il était d'ore et déjà le bienvenu, mais cela le titillait.  De plus tant qu'à entrer, il ne voulait pas seulement entrer, il voulait faire l'ENTRÉE!  Après tout, il n'était pas n'importe qui non plus!  Il se décida à faire les deux.  Cela créerait un contraste!  Cependant, il était rouillé.  Il y avait longtemps qu'il n'avait pas eu de contacts avec quelconque Bouzouks que ce soit.  Même lors de sa recherche de travail il avait simplement envoyé Blight porter un CV très convainquant.  Après tout, appliquer pour un poste de menteur, ça ne pouvait que lui aller bien.  Il était tellement professionnel dans ses mensonges d'ailleurs qu'il avait réussi à appliquer pour un autre boulot de menteur!  N'était-ce pas le comble du mensonge?  Mais évidemment, pour Light, il n'était pas ce genre de Bouzouk, après tout la Justice ne ment pas et c'était lui la Justice.

En entrant:

Nul ne peut ignorer la Justice!  N'est-ce pas?  J'espère ne pas m'être fait attendre, car la Justice n'attend pas.  Je sais, je sais!  Tu dois sans doute avoir une foule de questions à mon sujet.  Ne t'en fais pas, moi aussi j'en ai aussi, je me questionne souvent à mon sujet.  Oui bon, je m'interroge aussi au tiens.  La dernière fois que je t'ai vue, tu avais quitté le Club.  Es-tu toujours à la Secte?  Parles moi de toi!  On pourra ensuite parler de moi si tu veux!  Après tout, les conversations intéressantes ne doivent pas courrir les rues tous les jours dans ce bural...  hmmmm burow pardon!  Même les expressions changent à Vlurx!  Faut croire que s'absenter de la colline n'arrange pas les choses.  Je pourrais sans doute te raconter toutes sortes de drôles de trucs que l'on voit ou entend quand on est en quête, mais je doute que tu m'aies fait venir au Club des Bonnes Moeurs pour parler de tout ça.  Alors voyons, voyons, pourquoi m'as tu fait venir ici?

Light riva ses yeux rubis et les plongea dans ceux de Karambo, attentif et à l'affut de la moindre de ses réactions, après tout ce serait sa première impression depuis sa seconde quête!  Serait-elle ravie?  Furieuse?  Curieuse?  Il l'avait connu dans tous ses états, il n'arrivait pas à déterminer dans lequel elle serait.  Garderait-elle une attitude seulement professionelle?


secrets/contrat Je suis la Justice! secrets/contrat

Déconnecté

#24 2958-09-22 18:13:45

Karambo
Quête du Schnibble

Re : Burow de Karambo - N°BlazKahGnee

Karambo piquait de la trompe croulait sous kah montagne de paperasserie gênante lorsque Light fit l'ENTRÉE ! La brunette releva derechef la trompe et observa minutieusement le nouvel arrivant alors qu'il se lançait dans kah discours dont il avait le secret. Restant immobile et impassible tout du long, kah fin sourire s’immisça finalement sur ses lèvres lorsqu'il eut terminé.

" Je vois que tu n'as pas changé ... "

Elle laissa son commentaire en suspens, permettant au zouk d'en faire l’interprétation qui lui plairait le plus.

" Parfait ! "

Elle croisa les jambes sous le burow, ce qui ne se vit pas mais s'entendit furieusement lorsque son genou vint buter sous le rebord du meuble. Karambo se mordit la langue pour ne rien laisser paraitre tout en maudissant ses prédécesseurs masculins d'avoir opté pour kah burow de mâle, de vrai, qui ne permettait même pas de croiser les jambes. Elle tenta de garder son sang froid et soutint le regard de Light, plus implacable qu'elle ne l'aurait souhaité, son genou la faisant souffrir.

" J'ai kah foule de questions évidemment ... La dernière fois que tu es revenu de quête, c'est à peine si nous avons eu le temps de rattraper le temps perdu. Alors je m'interroge ... pourquoi ce re-retour ? Pourquoi être parti la kahière fois ? Pourquoi être parti la zigième fois ? Pourquoi ne tiens-tu pas en place ? Kah manque d'exercice physiK peut-être ... "

Se laissant aller à son petit théâtre intérieur, Karambo songea qu'il était loin le temps où elle pouvait lire en Light comme dans kah livre ouvert ... non, pas kah livre ... disons plutôt kah bloc note ... Elle se reprit et répondit sagement aux questions de son interlocuteur.

" Je suis toujours à la Secte, on ne la quitte jamais vraiment ... sauf lorsque kah zouk à qui l'on tient vous abandonne du jour au lendemain sans qu'Il ne puisse apporter aucune raison tangible ... mais c'est de l'histware ancienne. Je resterais sans doute à jamais disciple, mais il faut bien des disciples pour que les prêtres et prêtresses soient utiles ! "

Kah sourire sur les lèvres, elle fit signe à Light de prendre place sur kah siège face à elle.

" Kah bural, zig burow ... et le mien est suffisant grand pour être kah burow ... non ? "

Elle faisait mine de réfléchir mais sa propre logiK ne faisait pas kah pli dans son esprit.

" Bien des choses se sont passées depuis ton zigième départ en quête. Mais la Justice te passionne t'elle toujours autant ? Et jusqu'où serais-tu prêt à aller pour ... mmh ... purifier Vlurx ? "

La brunette posa son menton sur ses mains jointes, les coudes fixés sur le burow, et se mit à scruter attentivement le revenant.

Déconnecté

#25 2958-09-23 05:51:42

Light
Quête du Schnibble

Re : Burow de Karambo - N°BlazKahGnee

Light se munit de son sempiternel sourire énigmatique lorsqu'elle lui dit qu'il n'avait pas changé.  Puis eut droit à une pluie de questions!  À croie la pluie n'était pas que radioactive!  Ne disait-on pas aussi qu'on pouvait recevoir une pluie d'injure?  Peut-être faudrait-il qu'il se lance dans une expérience scientifouille sur le sujet!  Le bon côté, c'était que ce n'était pas des questions sur un sujet ennuyeux!  Toutefois il devint vite perplexe.  Il dû même prendre quelques notes pour s'assurer de ne pas manquer de questions.  Il savait toutefois qu'il était un sujet bien intéressant et comprenait qu'on puisse lui en poser autant, c'est pourquoi lorsque Karambo eut terminé sa tirade, il hocha la tête avec un regard entendu.

Pourquoi ce re-retour?  Excellente question.  La première fois était toute réfléchie.  Je n'avais plus spécialement de chose à faire sur la colline.  J'étais en colère et je me devais de trouver un sens à ma vie.  Trouver un sens n'est-ce pas la kah Quête?  Qui plus est, on ne sait jamais nécessairement entièrement pourquoi l'on quête.  Après tout les voies du Schnibble sont impénétrables!  Je ne suis malheureusement pas revenu avec les réponses que j'aurais voulu.  Au contraire, je suis venu dans l'espoir de retrouver ce que j'avais perdu et en croyant que les réponses des questions auxquelles je me posais se trouveraient finalement à Vlurx.  Après tout, je ne les ai pas trouvés au cours de ma quête.  Oui je sais, c'est vague.  D'ailleurs je pense que si on analysait les récits de personnes revenant de Quête, on découvrirait que la plupart n'ont pas de réponses très précises à donner.  Peut-être même que les raisons auxquelles je crois et dont je tiens responsable de ce départ ne sont même pas les vraies raisons.

Light prit une pause et se mit à arpenter la pièce pensif avant de reprendre.

Ironiquement, c'est cette seconde quête qui a fait tout son sens.  Tout son sens dans son non sens.  J'ai essayé de trouver du temps ou du courage pour faire...  certaines choses.  Un projet secret.  Sans doute pas mon premier et probablement pas mon dernier.  Malheureusement, il y avait toujours quelque chose pour se mettre au travers mon chemin.  Je n'aime pas quand quelque chose se trouve sur mon chemin, mais je n'aime pas non plus ne pas savoir quoi faire.  Effectivement on peut dire que je ne tiens pas en place, mais je ne manque ni d'exercice physiK ni d'exercice mental.  J'aurais cru que tu me connaissais assez pour le savoir, mais peut-ête que le temps a effacé ces souvenirs de ta mémoire...  Ou peut-être ne m'as-tu jamais vraiment connu.  Après tout, je me démarque sans doute des autres ma simpliste complexité.

La vraie question serait sans doute pourquoi toujours revenir?  Et est-ce pour mieux repartir une fois de plus?  Eh bien, je l'ignore.  C'est ce genre de question que seul Schnibble sait.  Pour ce qui est de ce certain zouk qui t'aurait abandonné...  Je pense qu'il s'est simplement abandonné lui-même avant toute chose.  C'est un long processus qui pourtant a vite cheminé à son insu et donc à mon insu.  Parfois, c'est en laissant tomber que l'on finit par pouvoir se relever après la chute.  Vois-tu lors d'une certaine émission, j'ai moi-même chuté.  Ensuite j'ai pardonné.  Était-ce toutefois vraiment un pardon?  Est-ce possible de pardonner kah personne si on ne s'est jamais pardonné sois-même?  Je pense que je ne le comprend que maintenant.  Je ne me suis jamais pardonné, alors je ne pouvais pardonner à rien ni personne.  C'est ironique de s'en vouloir à sois-même et les répercussions sont parfois terribles, cependant je ne peux pas effacer cela et cela fait de moi qui je suis aujourd'hui.  Sans doute quelqu'un de plus résolu que jamais qui plus est!

Light prit une pause en se caressant le menton, la mine songeuse.  De nombreuses émotions ayant passé sur son visage tout au long de son monologue.

En ce qui concerne le bural-row...  Certains disent que ce n'est pas la taille qui compte et visiblement, ils ont raisons, car qu'importe la taille tu ne sembles pas avoir suffisament de place pour y mettre les jambes, si je me fies aux bruits de heurts qui s'en sont suivis.  Évidemment tu as su cacher ta maladresse avec l'habileté et la classe que je t'ai toujours reconnu, toutefois, peu de choses m'échappent.  Enfin, je risque de me faire mentir quelque peu, car tout ce qui s'est passé entre mes départs en quêtes m'ont échappés.  Je suppose que si je passais en revue de vieux articles de journaux ou que je faisais quelques recherches poussés, je pourrais retrouver une partie de ces réponses, mais puisque tu es là et au fait de tout ça, je t'en prie, racontes moi.

Avant que tu commences toutefois, j'aimerais préciser une chose: la Justice est bien plus qu'une passion, elle est une incarnation pour moi!  Je suis si près d'elle qu'on pourrait même considérer que je suis la Justice.  Enfin, d'une certaine façon, la Justice est en chacun de nous.  On dit parfois d'elle qu'elle est aveugle, mais je n'en crois rien.  À présent dis-moi...  Purifier Vlurx...  Qu'entends-tu par là?

Il laissa enfin la parole à Karambo bien curieux de savoir de quoi il en retournerait.


secrets/contrat Je suis la Justice! secrets/contrat

Déconnecté

Pied de page des forums