Vous n'êtes pas identifié(e).

#451 2958-03-16 22:35:31

Un pochtron
Invité

Re : Le Skwatt'

Danaeis regarda glady passer devant elle. Il se croyait vraiment discret là? Mais le sectaire corrompu n'avait plus aucun interêt pour elle. Elle avait retrouvé le petit livre de Zorba, rien d'autre ne comptait. Si ses Kamarades désiraient le rattraper pour le faire couiner un peu, elle les regarderait avec amusement, mais elle ne se lança pas à sa poursuite. Elle fit une petite caresse à Pooky en sortant. Puis elle s'adressa à Kir en montrant le livre.

Il était là tout ce temps. Le manifeste du grand Leader.

Elle avait les yeux qui brillaient d'émerveillement. Elle remonta les marches blaz à blaz et rentra dans la salle principale du skwatt' d'un air victorieux.

KAMARADES! Le petit livre rouge de Zorba a été retrouvé! Victoire! Savoir! Révolution!

Trop émue pour en dire plus, elle alla se jeter sur le canapouille, et commença sa lecture de l'ouvrage. A chaque ligne, elle retrouvait ses débuts au mlb, ses motivations de jeune idéaliste, et croyait entendre la révolution parler à travers le livre.
Une feuille qui n'avait pas l'air d'appartenir à l'ouvrage tomba alors. Elle leva un sourcil étonné et le ramassa, on aurait dit une carte. Elle se souvint des paroles du neurone corrompu de crole.

crole a écrit :

Dans le livre, il y a aussi un plan qui conduit vers une autre salle secrète. J'ai besoin d'emmener Glady dans cette salle. Il doit m'aider à récupérer un bien caché par la rouquine.


Elle resta ainsi un moment plongée dans sa perplexité. Tant de questions lui venaient...

#452 2958-03-18 16:30:46

Un pochtron
Invité

Re : Le Skwatt'

Sillaby regarda curieuse Danaeis méditer sur son drôle de livre rouge. Puis, trouvant que son petit air perplexe avait assez duré, elle prit son élan et sauta pour atterrir sur le canapouille à côté d'elle, faisant rebondir son amie.

Allleeeeeeeez coupine c'est quoi c'te tête? T'as dit que c'était la victoire, faut faire la fête!

Elle fit un gros smak sur la joue de Danaeis et la regarda, l'œil brillant. Elle attrapa deux bierros et en tendit une à la zoukette, levant la sienne vers le ciel

Pour la révolution Kamarades!

#453 2958-03-20 14:35:28

Un pochtron
Invité

Re : Le Skwatt'

Danaeis fut brusquement sortie de ses pensées par Sillaby qui atterrit à côté d'elle, la faisant rebondir et manquer de tomber.

maaaaaaais....


Au bisou de sa koupine, la zoukette fit un grand sourire, et trinqua avec elle et les autres.

Pour la Révolution! Pour le MLB!

Elle jeta de nouveau un coup d'oeil à la carte, puis regarda Sillaby.


Il faut que je trouve la salle secrète sur ce plan. Il y a dedans des trucs... des sceaux je crois, qui peuvent aider Crole. Et le Mlboobz. Et les Kamarades ne laissent jamais un allié dans les ennuis. Seulement, je n'y comprends rien. Il me faudrait l'aide de ce truc rouge là. Le neurone corrompu de crole. Mais je l'ai envoyé bouler et je ne sais pas où il est allé se cacher.

Ouaaaaaaaais je sais c'est pas malin. Mais c'était la bonne chose à faire. Il faut juste que je le retrouve maintenant. Fichu neurone.

#454 2958-03-22 21:30:38

Un pochtron
Invité

Re : Le Skwatt'

929807Bernardo.png

BernardoW masqué pénétra dans le Skwatt' par le toit. Profitant de l'absence des MLBiste partit faire la révolution chez les Stru', le Zoukacapuche pouvait enfin mettre son plan a exécution. Il descendit le long d'une corde quand il arriva dans le local. L'odeur pestilentiel qui lui chatouilla la trompe faillit le faire vomir, il du se protéger la trompe avec sa main pour avancer au milieu du Skwatt' à la recherche de son butin.

C'est alors qu'il les vu, dans un coin de la salle, tout les tracts électorales, missive et autre à l'effigie de Danaeis. Il fouilla encore un peu quand il vit les faux vrai bulletin de triche au nom de la zoukette.

J'en était sur....quand j'ai vu ces bulletins j'était sur qu'elle trichait....hum....ça va me servir.

BernardoW mis les bulletin dans sa poche, puis il sortit un briquet et mis le feu au reste des outils de campagne du MLB. Il s’agrippa à ça corde et ressortit sans laisser de traces, si ce n'est un feu dans le coin du Skwatt'.

#455 2958-03-28 03:18:44

Un pochtron
Invité

Re : Le Skwatt'

*Kir, qui était tombé par la force du vent que venait de leur coller Glady, se relève péniblement et se tourne vers Pooky, moqueur*

Kir: #!@&*

Kir: Si cette crapouille perruquée avait la moindre importance, je lui referais la trompe.

Brizkran: haha

Kir: ça va, ça va. Tout le monde ne fait pas cinq mètres et deux tonnes, Pooky.

*Kir, qui observait le bouquin, se demandait bien ce qu'il avait de si important. "Surement un vieux piège de l'autre endimanché pour faire perdre du temps à ceux qui agissent pour la Révolution". Il décida néanmoins de ne rien dire à Danaeis qui semblait prendre le mille-feuilles très à coeur. Il monta Pooky, qui semblait s'agiter de plus en plus pour une raison inconnue.*

Brizkran: argh

Kir: Tu as raison vieux frère, allons faire un tour, acheter quelques bierros. Kamarades, à plus tard!

*Kir et Pooky quittèrent le Skwatt', sans se douter encore de la présence du parasite rouge de crole*

Dernière modification par Kir (2958-03-28 03:20:49)

#456 2958-04-03 11:06:20

Un pochtron
Invité

Re : Le Skwatt'

Après avoir reçu la missive de dedel, BernardoW arriva dans le Skwatt, son pioupiouk rôti à moitié mâché sous le bras. Accompagné d'une dizaine de Maux l'OS, le Sain Censeur défonça la porte et entra.

Que personne ne bouge c'est un hold up ! Euh...non...Attendez je reprend.

BernardoW ressorti referma la porte à moitié défoncée, et recommença, finissant de détruire la porte.

Que personne ne bouge c'est une perquiZafond ! Ah...la c'est mieux.

Nous avons reçu kah missive du dénommé Dedel, aujourd'hui bloqué chez lui à force de subir les sabotage du MLB qui lui ont même piqué ces clés.
L'urgence de la situation et surtout le fait que dedel, ne puisse pas sortir de chez lui...nous oblige à agir directement sans passer par un procès ! Cette mascarade a assez durée.

Le Sain Censeur désigna l'ensemble des MLBiste du doigts.

Vous les Maux l'Os vous m'embarquez tout ce beau monde à l'asile. Là bas Woodruff saura les faire parler. Bon maintenant ou est leurs cheffe...Surement a glander à la mairie encore...bon...

BernardoW commença d'inspecter le Skwatt' maintenant vide à la recherche des clés de Dedel. Il les retrouva reconnaissable entre mille à la bave de kornolimaces encore présente sur le trousseau. Il les attacha au pioupiouk rôti qu'il tenait sous le bras et l'envoya par la fenêtre brisant celle-ci au passage.

Va petit pioupiouk, Va porte les clés à Dedel. Bon....maintenant régler le cas de Danaeis.

BernardoW saisit un parchezouille à proximité.

Espèce de simulacre de Zoukette nauséabonde, cher Danaeis,

Moi BernardoW, Sain Censeur émérite, est été avisé de votre abus de pouvoir envers le bien innocent dedel. L'ensemble de vos complices a déjà été envoyé à l'asile afin que cela cesse.
Etant absente, votre lâcheté n'étant plus a démontrer...quand même moche et lâche ça fait beaucoup pour une seul zoukette... vous n'avez pas pu accompagner vos camarades.
Cependant, afin de dédommager Dedel et TPMT, qui n'a d'autre but que de défendre le racisme trompal sur la colline, vous trouverez ci-joint une Censure Budgétaire pour le dédommagement du préjudice causé.

Très pas cordialement,

BernardoW...

Ah si j'oubliais, l'ensemble du MLB sera maintenu à l'asile...ou recevra des Censures Budgétaires...(Je sais pas encore j'ai pas décidé, pas le temps pas l'envie pour le moment)...chaque jour tant que le sabotage envers TPMT sera maintenu.
Allez Bisous !


BernardoW laissa le parchezouille en évidence puis sortit du Skwatt, fier du devoir accomplit.

#457 2958-06-25 20:54:49

Un pochtron
Invité

Re : Le Skwatt'

Glady entre calmement dans le Skwatt'. Il est seul et sans protection. Pourtant, il paraît tout à fait serein lorsqu'il va vers un révolutionnaire.

Est-ce que Salazar est là ? J'ai quelque chose à lui remettre.

#458 2958-06-25 23:05:46

Un pochtron
Invité

Re : Le Skwatt'

Salazar, de retour de la mairie, fumait tranquillement le raki au skwatt' avec ses Kamarades. Ils fêtaient tous ensembles la réussite franche des deux mandats mlbistes. Un mlbiste vint le chercher pour lui dire que Glady lui même était au skwatt' et désirait lui parler.
Il s'esclaffa.

Je crois pas non, la dernière fois que ce mange strul est passé au skwatt' il était pas à son avantage, je doute qu'il réitère l'expérience. Surtout après avoir interné Aaron et ma douce Malia. Ce serait de l'inconscience. Et puis pourquoi il trainerai sa perruque jusqu'ici?

#459 2958-06-25 23:15:34

Un pochtron
Invité

Re : Le Skwatt'

Sillaby buvait bierro sur bierro en discutant avec Salazar. Elle se tenait face à lui, et haussa un sourcil en entendant mentionner Glady. Elle pencha la tête pour regarder par dessus l'épaule de son leader, vers l'entrée. Elle rit franchement, et avala trois bierros supplémentaires, de surprise.

Ben il faut crois qu'il aime ça, être victimisé! Et puis t'as qu'à lui demander ce qu'il fiche ici, parce-que en effet, le nuisible est descendu dans les bas quartiers on dirait!

Elle attrapa les épaules de Salazar pour le faire se retourner et faire face au censeur. Elle sourit ensuite en chuchotant à son Kamarade.

Allez renvoies ce schtroumpf dans son club à coup de pompe dans son amour propre!! C'est ce que la Kommandante aurait fait! Moi je dis ça....

La jeune bouzoukette donna un petite claque affectueuse dans le dos du leader et s'éloigna un peu pour les laisser parler, tout en gardant un oeil et les oreilles sur le déroulement de la conversation.

#460 2958-06-25 23:26:24

Un pochtron
Invité

Re : Le Skwatt'

En voyant Glady, Salazar en lâcha son raki. Il pensa un moment avec nostalgie quand Sillaby évoqua la Kommandante.

Euh non elle l'aurait renvoyé à coup de pompe tout court, sans se soucier de son amour propre! M'enfin....

Il s'équipa de son sourire le plus aimablement faux, et s'approcha du censeur.


Hm... toi zici, ça doit être grave. Si c'est pour interner la totalité du mlb je te suggère de repasser quand l'ours sera calmé, parce-que là il est dangereux.

Je ne te demande ce que je peux faire pour toi, vu que je ne ferais rien pour toi, mais il doit bien y avoir une raison à ta présence non?

#461 2958-06-26 16:18:46

Un pochtron
Invité

Re : Le Skwatt'

Glady avait suivi la scène avec intérêt. Ces MLBistes étaient tellement isolés, fermés.

Bonjour à vous, Salazar. Il y a bien une raison à ma présence. Et les nouvelles sont bonnes.

Il y a quelques temps, j'ai voulu profiter de votre éviction de la Mairie pour vous empêcher de vous représenter. Voir pour vous empêcher de vous laisser en position de suppléant, capable de destituer un autre Maire.

Mais j'ai bien réfléchi et j'estime que le MLB a assez payé. Le Club des Bonnes Moeurs n'a toujours souhaité qu'une chose : que les Bonnes Moeurs soient respectées. Malgré la difficulté, il a réussi à vous entraver du mieux qu'il a pu. Vous faisant perdre des élections, vous renvoyant à la niche, vous internant, vous discréditant. Bref, il a épuisé son énergie à bâtir une hostilité envers le MLB au point d'oublier de prendre du recul et comprendre que le MLB est seul contre tous.

Le Super Censeur prit une inspiration.

Je n'aime pas m'acharner. Je suis donc venu vous annoncer en personne que vous ne serez pas interné. Ni vous, ni vos kamarades. Le CdBM espère que le MLB agira conformément aux Bonnes Moeurs. Si ça n'est pas le cas, le Club ne sera plus un rempart. Il décide d'être observateur. Bien sûr, il relèvera vos transgressions et les condamnera mais sous ma houlette, il ne s'acharnera plus sur vous.

Cela n'empêchera pas que des procès soient conduits contre des bouzouks qui s’avéreront par hasard être MLBistes mais le Club veut observer et permettre aux rapports de force de s'exercer librement. Le MLB, non entravé par le CdBM, arrivera peut-être à ses fins. Á dominer la Colline de manière hégémonique grâce à son nombre et son organisation mais qu'importe.

Glady se dirige vers la sortie du Skwatt' et ajoute une dernière chose.

Bon courage à vous, Salazar. Un jeune chef du MLB, ça doit faire ses preuves. Et ce n'est pas un vieux de la vieille qui vous en empêchera. cling

Dernière modification par Glady (2958-06-26 16:21:11)

#462 2958-07-12 13:57:19

Un pochtron
Invité

Re : Le Skwatt'

Zarley marchait en direction du skwatt', accompagnée de Jeoff. Cela faisait bien longtemps que la zoukette ne s'était pas rendue dans les ruelles mal famées, et elle n'avait pas vraiment croisé de mlbiste depuis longtemps. Elle n'avait pas amené Lucille, pour ne pas paraître offensive, mais son fidèle outil lui manquait, elle se sentait presque nue! Elle s'adressa au Parrain.

Je sais pas ce que ça va donner Jeoffounet... Ce sera déjà un miracle si ça tourne pas au pugilat... Mais ça vaut le coup d'essayer, ce serait profitable...

Arrivée devant la porte du skwatt, elle hésita. Cet endroit faisait resurgir des souvenirs qui n'étaient pas vraiment à elle, et la zoukette était des plus mal à l'aise. Sa trompe se tortillait dans tous les sens, mais elle enfonça la porte, ne voulant pas non plus paraître polie avec les klodos.
Elle entra, et sourit, se sentant toujours malgré elle dans son élément au milieu des vapeur de raki.

Bien le bonjour hum... gentils klodos. Avant que l'un de vous ne fasse une confusion douteuse, non je ne suis pas Danaeis. Je suis Zarley, et soyons francs, je ne suis pas votre amie. En fait je vous aime pas. Mais parfois... il faut savoir mettre son mouchoir sur ses petites préférences personnelles...

Comme vous pouvez le constater, je suis venue avec Don Jeoff Struleone, alors tenez vous un peu, c'est un honneur pour vous.

La zoukette parcourut la salle pour voir les zouks présents, et ses yeux passèrent sur Salazar.
Blazord Zorba Kir Sillaby Aaron Kroutchi19

C'est à un leader que nous sommes venus parler. Il y a des choses qui ne sauraient attendre. La question c'est... Es-tu vraiment un leader?

#463 2958-07-14 22:25:30

Un pochtron
Invité

Re : Le Skwatt'

*Kir se lève en voyant entrer Jeoff et Zarley. Il pointe une bierro de sa cuvée Coule-Gennie en direction des deux strulards.*

Kir: Ah! Tu m'étonnes d'avoir besoin de demander si Salazar est un Leader! Chez vous, le leadership, c'est quand les gens reconnaissent vos pompes avant votre visage!

*Brizkran arrive en renversant tout sur son passage et fonce sur Zarley, langue pendante*

Brizkran: :-p

Kir: Ah, oui, tiens, je lui ai pas dit pour Danaeis. Boarf. Trop tard.

*Kir se laisse tomber dans un canapé non loin et se remet à siroter sa bierro sans perdre du regard les deux intrus.*

Dernière modification par Kir (2958-07-14 22:27:18)

#464 2958-07-15 09:59:05

Un pochtron
Invité

Re : Le Skwatt'

== Jeoff peine à ouvrir les yeux tellement kir empeste la bierrouïoli, il arrive a peine a comprendre ce que raconte le zouk quand il parle de "leadership", mais comprends que kir apprécie la qualité de chaussure. ==

Learder quoi?
C'est vrai qu'elle sont belles et confortable mes pompes ! SURTOUT QUAND JE LES METS DANS TAGGLE AHAHA!!!
mes pompes.... tayeule !
hoooooooo elle est marrante non? kah peu brute pour kah kahier rencontre je l'admets...

== Jeoff reprend son rôle de parrain, il réajuste sa veste et prend un air sérieux ==

Bien... Nous aimerions nous entretenir avec votre parpaing ! PARRAIN !!!! roooh eloh sort d'ici ...
Nous avons kah proposition à lui faire !

== Puis sans trop comprendre, il voit brizkran la langue pendante se précipiter sur Zarley ==

Ho tiens !
C'est quoi ça? C'est gros non?!

#465 2958-07-17 14:36:11

Un pochtron
Invité

Re : Le Skwatt'

Salazar arriva du fond du skwatt', attiré par tout ce boucan qui perturbait sa sieste.

Oh la kesskisspass Kamarade, c'est quoi ce rafu?

Le mlbiste vit pooky se jeter sur Zarley, la langue pendante. Il sourit. Le gentil animutant n'était visiblement pas au courant du changement radical de l'ex-Kommandante. Il ne s'interposa pas, trop content de voir comment la struleone allait se tirer d'un câlin à la bave.
Il remarqua alors Jeoff qui suivait la zoukette, et son regard s'assombrit.

Hm toi ici... Alors ce n'est pas une visite de courtoisie.

Salazar alluma un raki et s'assit à côté de Kir dans le canap'. Il soupira en respirant quelques bouffées de fumée.

Y'a pas de parrain ici, que des Kamarades. Mais en effet, je suis bien un leader, alors qu'est-ce que vous voulez, tous les deux?

#466 2958-07-17 18:38:27

Un pochtron
Invité

Re : Le Skwatt'

Zarley avait à peine finit sa phrase qu'elle ouvrit de grands yeux en voyant Brizkhran se précipiter vers elle.

Oh là touuuuuuut douuuuux........ *CHBOOOM*

La zoukette tomba à la renverse, bousculée par l'ours qui la couvrait de bave.

Beeeeeeeeeeeeeeeeerk.

Elle se débâtit pour se défaire de l'animutant, mais il était bien trop lourd. Elle réalisa alors que l'ours la prenait très certainement pour Danaeis. Elle se souvint de ce que son ancienne personnalité faisait dans ces cas là.

Elle gratouilla le menton de l'ours, qui s'affala sur le côté dans un grommellement satisfait. La zoukette pût enfin se dégager, et se releva avec difficulté. Elle sortit des bonbouilles au miel de sa poche et les déballa avant de les poser devant le museau de Pooky.

HUMPF. Ce qu'on veut.... mets lui une laisse à ton truc baveux déjà, il pourrait agresser quelkah. Et puis mets donc une laisse à celui qui est censé monter dessus avec, qu'il mesure ses paroles devant le grand Parrain de la Famille Struleone...
Laissez croire un instant aux pauvres que vous êtes leur égal et c'est immédiatement la familiarité vulgaire.

La zoukette tentait désespérément de se débarrasser de la bave qui collait ses cheveux rouges. Elle prit dans la poche de Jeoff un mouchoir probablement dans la souah la plus fine, qui n'aurais jamais dû entrer en contact avec de la bave d'ours mlbiste, et essuya maladroitement son visage puis ses cheveux avec.
Plissant les yeux vers Kir, elle ajouta d'un ton acide.


Si l'odeur part pas, ta trompe va faire connaissance avec Lucille....

La zoukette bomba un peu le torse pour récupérer sa contenance.

Mais on est pas là pour ça. Vous les Klo.... hum les révolutionnaires, vous révolutionnez pas grand chose à part la bierrolémie du skwatt' ces temps ci. Pourtant ça bouge là haut.
Zaviez pas remarquer que le club, et ces répugnants tpmtistes voulaient manier la colline à leur convenance
?

C'est pas bô de regarder les autres s'affronter et de rester en retrait. Vous espérez sûrement pouvoir achever le survivant.

La zoukette pressa délicatement le bras de son parrain pour lui signifier qu'elle savait ce qu'elle faisait. Elle s'approcha ensuite de Salazar et se pencha vers lui, un sourire méprisant au bord des lèvres et le regard aggressif.

Elle sont passées où tes blurxtes? Elle est où ta Révolution quand tu restes tapi dans ton skwatt' alors que bernardow lance une pénurie en bloquant les rachats? Quand Tpmt s'occtroie le droit de violer la censure en s'appropriant la mairie, et que le club applaudit et participe?

Quand la liberté fondamentale du peuple même est remise en cause, et que son avis est traité avec autant d'estime que j'en ai pour toi?

Elle se redressa et toisa tous les Kamarades présents.

Que dites-vous, anarchistes, quand c'est la Grande Famille de la corruption, les Struleones, qui doivent faire votre boulot en se battant contre les oppresseurs?

Elle haussa encore la voix.

Que dites-vous? Allez vous continuer de laisser le club des bonnes mœurs écraser toute liberté sans rien dire? Allez vous permettre à Tpmt de se pavaner quand ils bafouent tous les jours votre voix?

#467 2958-07-17 19:11:58

Un pochtron
Invité

Re : Le Skwatt'

== Jeoff observe attentivement Zarley se mettre en colère contre ses anciens Kamarades. Il ne peut que fièrement penser que son petit bonbon n'est plus aussi instable que dans les débuts. Il admire la zoukette agiter sa Lucille en carbone " incassab' ". Il se sent presque MLBiste tellement les mots raisonnent ! bref suffit les compliments ! le discours terminé, il reprend doucement son beau mouchoir avec initiales brodé (et non initiale brodik)  en soit offert part Don Struleone. Il tente vainement de le nettoyer en le secouant, le plie délicatement quelque peut écœuré par les fluides buccaux que l'animutant a déposé, et s'essuie les mains dedans comme s'il était propre. Puis, il s'adresse à Salazar ==

Mon jeune ami... ou Kamarade peut-être!
Permettez?

== il s'allume un cigare puant le strul et en sort un de sa poche qu'il propose au Leader ==

Chan vouloir en rajouté kah couche, ch'est vrai que la famille à kah buZiness à faire ! Et TPMT et le CDBM chon légèrement encombrant !

== il enlève son cigare de la bouche. Il comprend difficilement qu'on ne lui ai pas déjà apporté quelque chose a boire ou qu'on ne lui ai pas proposé de s'asseoir quelque part, mais n'étant pas chez lui il essaie de respecter les coutumes du lieu de son mieux ==   

Voyez, on leur a déjà gentiment demandé de ce pousser, parce que marcher sur de tels Zinsectes c'est quelque peu salissant et comme l'a fait remarquer votre ami j'ai de belles pompes et j'aimerai les garder propres.
Comme nous savons que vous éprouvez kah grande satisfaction à nettoyer la ville de toute sorte de nuisibles à grands coups de... Révolution, nous nous sommes dit que kah petit buZiness avec vous serez profitable à tout le monde !
Est-ce que l'idée vous intéresse qu'on entame les négociations?

Dernière modification par Jeoff (2958-07-17 19:12:53)

#468 2958-07-23 23:30:17

Un pochtron
Invité

Re : Le Skwatt'

Loup-Karouk, vêtu de sa blouse blanche de la Maison du Bonheur ainsi que d'une pince à linge sur la trompe pour éviter de sentir l'odeur pestilentielle de bierrouïoli, remet les pieds dans l'antre des Mlbistes après plusieurs années.

"Qu'est-ce que je fous là moi déjà ?" pense Loup-Karouk en traînant les pieds. Il traîne tellement les pieds qu'il marche sur une bouteille, tombe par terre, et salit sa blouse devenue jaune pisse. ZLOTE !


Est-ce qu'il y a quelqu'un dans le Swatt'?

...
...
...

Je suis Loup-Karouk de la Maison du Bonheur. Je suis venu discuter un peu avec vous pour connaître votre mode de vie et savoir si vous êtes un peu fou ou pas. "Enfin ... j'en ai déjà une petite idée évidemment."

#469 2958-07-24 21:58:15

Un pochtron
Invité

Re : Le Skwatt'

*Kir jette un coup d'oeil aux pompes de Jeoff en allant récupérer Brizkran*

Kir: C'est vrai qu'elles sont sympa, ces pompes...Boarf.

*Kir laisse volontairement trainer sa godasse boueuse sur la belle chouze de Jeoff et se vautre dans le mouvement, se rattrapant aux poils de Brizkran de justesse.*

Brizkran: pfff

Kir: Pffiouh. Merci mon vieux. L'exploitation a bien failli me mettre par terre.

*Kir grimpe rapidement sur Brizkran pour se mettre un peu à l'abri puis se tourne vers Jeoff en brandissant le poing*

Kir: Vile canaille! Regarde ce que tes pompes de qualité ont failli faire!

*Kir détourne volontairement le regard de Zarley, d'un air boudeur. Passe à côté de Salazar et le salue.*

Kir: Fais ce que tu dois faire, Kaptain'. Je vais profiter qu'ils soient là pour taguer chez eux.

*Kir se tape le torse*

Kir: DU GÉNIE!

*Kir se retourne vers les deux intrus, conscient soudain d'avoir tout dit à voix haute.*

Kir: Allez Brizkran, on va...prendre l'air.

Brizkran: pfff

*Kir passe à côté de Loup-Karouk et le salue*

Kir: Salut, docteur truc! Un strulard s'habillerait jamais aussi mal. Fais comme chez toi.

#470 2958-08-11 15:32:21

Un pochtron
Invité

Re : Le Skwatt'

Le moustachu continuait son objectif...Rousta passa par le repaire des ****** de MLBistes pour terminer son dépôt de dossiers... Mais bien sûr il n'y déposa aucun dossier. On ne veut pas de Terroriste dans la Brigade... Le moustachu en profita pour prendre une binouze et rentrer au QG de la Brigade...

#471 2958-09-21 12:30:05

Un pochtron
Invité

Re : Le Skwatt'

Encore une nuit de plus au floppeur en sucre... Malia qui n'avait jamais envisagé le fait de devoir se trouver un vrai "chez elle", avait accumulée les soirées dans l'enceinte de l'entreprise ou elle travaillait. Zarley n'était pas tellement regardante sur ces détails là, au grand bonheur de la hippie. Pourtant, la zoukette aux cheveux n'avait beau pas avoir d'adresse fixe, Le Facteur savait visiblement toujours ou la trouver.

Ce matin là, lorsqu'il déposa le courrier, Malia n'ouvrit pas immédiatement les plis qui lui étaient destinés. Sans doute était ce encore des factures, ou les traditionnelles publicités adressé par la secte du schnibble. Quelle importance ?

Organisant soigneusement les sucreries par couleur dans la vitrine, positionnant les rouges en avant plan, pour se conformer aux goûts particuliers de sa responsable, elle avait laissé passé quelques heures sans se soucier de la pile de courrier qu'elle avait entassé prés du téléphone. C'est uniquement quand celui-ci sonna, et qu'elle décroche, que la zoukette farfouilla dans la pile, trouvant l'enveloppe sur laquel était écrit son nom, dans une calligraphie qu'elle connaissait bien...

" Le floppeur en sucre bonjour, Malia à votre écoute "

" blaaablaaablaaaa "

" Pour Mercredi ? "

" Blablabla "

" C'est noté, bonne journée à vous. "

Elle raccrocha rapidement, oubliant de noter la commande qu'elle venait de recevoir, et déchira sans grande attention le contenant pour acceder au courrier. Elle n'avait pas eu de nouvelle de lui depuis des jours, a cause de se stupide malentendus, et de sa fierté un peu trop engagée. Elle dévorée les phrases, construites avec des mots qui lui faisait chaud au coeur... Lui qui avait si froid depuis qu'il avait quitté sa vie. Il restait toujours fidèle à lui même, lui demandant d'être heureuse, avec ou sans lui...
Malia ne pouvait plus attendre une minute de plus... Il était temps de dissiper toute cette histoire.

Elle balança son tablier, n'attendant pas le retour de ses collègues pour s'enfuir, et quitta la succursale vers la direction du MLB. Le skwatt était sans doute l'endroit parfait pour trouver Salazar. Une fois devant, elle n'osa pas entrer... Empoignant toujours la douce missive dans sa main gauche, elle toqua à la porte de son autre main libre.

Dernière modification par Malia (2958-09-21 12:30:14)

#472 2958-11-23 01:58:18

Un pochtron
Invité

Re : Le Skwatt'

Zarley était envoyée au skwatt par Jeoffounet, en mission très spéciale de volage de petit livre de Zorba. La zoukette savait parfaitement où le trouver. Danaeis l'avait elle même caché dans un mur, dans les caves de son cher Skwatt'.

Elle avait longtemps hésité à comment se vêtir pour l'occasion. Pas question d'emmener là bas une robe hors de prix, qu'elle pourrait salir au contact des klodos qui puent. Elle revêtit donc une tenue de sport tout à fait adaptée au parkour, qu'elle maitrisait toujours aussi bien que son alter ego. Tenue ayant l'avantage d'être solide et pratique. En se regardant dans une glace, Zarley soupira. Dans cet habit, elle ressemblait vraiment à l'ex Kommandante, sauf pour les cheveux. Mais elle se consola en se disant que son survèt' à elle au moins avait la classe, et faisait sportif riche.
Pour parfaire son adaptation à son environnement, elle attacha ses longs cheveux en une tresse. SI jamais action il y avait, elle ne risquait pas d'être décoiffée.

La nuit arrivée, et satisfaite de son apparence, Zarley se rendit au skwatt'. Elle réfléchit ensuite quelques instants. Si elle passait par la porte, elle devrait se farcir les klodos qui puent, qui ne la laisseraient sûrement pas descendre dans les caves sans broncher. Elle serait donc obligée de tous les maîtriser avant. Et même si elle s'en sentait tout à fait capable, elle se souvenait de Kroutchi19, l'ours garouk, et de sa force colossale. Le provoquer ne serait sans doute pas l'idée du siècle.
Elle établit alors un plan dans sa tête, pour atteindre les caves sans passer par la grande salle où tous les Kamarades moches pas beaux devaient picoler et fumer.
Bénissant le Corrompu de lui avoir donné l'intelligence de ne pas venir en robe, elle accrocha Lucille, sa fidèle batte dans son dos, et commença à escalader le bâtiment. Arrivée au zigond étage, elle se déplaça vers la stoième fenêtre et constata avec un sourire qu'elle n'était pas verrouillée.

"Un mlbiste, ça ne change jamais rien....."

Elle l'ouvrit et se glissa à travers, comme une ombre, sans le moindre bruit. A partir de là, elle devait tendre l'oreille, pour ne pas être surprise par un révolutionnaire. Bien qu'elle soit persuadée qu'il ronflaient tous plus ou moins, il valait mieux être prudent.
La zoukette descendit donc très prudemment les esclaliers, jusqu'à arriver à la partie complexe du parkour: se faufiler dans le couloir, passer en trombe dans une toute petite partie de la grande salle et s'engouffrer dans le passage vers les caves.

Prudente, Zarley se glissa le long du mur sans un bruit, attentive aux sons de ronflements qu'elle reconnaissait bien: L'ours dormait, et le peu de voix audibles présageait que la majorité des Kamarades faisaient de même. Très lentement, elle passa la tête dans la grande salle pour observer. Instantanément, elle grimaça. Si l'ours dormait, il était étalé dans un coin, juste devant le passage menant aux caves.


"Là Jeoffounet, tu vas me devoir plus que kah piscine cola-karamel... je veux une villa en pain d'épice."

Analysant la situation, elle imagina un moyen d'enjamber l'ours et de s'engouffrer dans le couloir descendant à sa destination. Mais le sol était jonché de bierros, et si elle faisait du bruit, c'était game over. Elle réveillerait les klodos, et devrait choisir la méthode musclée.

"Humpf.... Bon ben y'a pas stogoz solution, si je réussit ce coup là, je veux qu'on m'appelle Spider-Zoukette."

Elle vérifia que Lucille ne risquait pas de tomber, et visualisa des prises possibles en hauteur. Heureusement, le skwatt' était haut sous plafond. Elle commença par s'agripper à une lampe murale, puis sauta et se receptiona du bout des mains sur les poutres du plafond.

"Pas passé loin de me vautrer.... un peu de prudence, ce serait pas mal."

S'appliquant toujours à ne pas réveiller les dormeurs, elle accrocha ses jambes à la poutre et se retrouva dans la position commune du blazpattes-pendu. Prudemment, elle commença à avancer, basculant sa tête vers l'arrière pour observer le sol. L'ours dormait toujours, ainsi que les autres.
Arrivée au bout de la poutre, elle avisa la distance qui la séparait de son échappatoire. Trop loin, assurément, mais Zarley n'avait pas froid au noeils, et avait un goût prononcé pour l'inconscience. Mais elle savait qu'elle n'atterirai pas si loin sans faire de bruit. Elle jeta un noeil autour d'elle, et sortit un bonbon de sa poche.

L'interrupteur commandant les divers lumières était atteignable, pour elle qui était un pro ratée du lancé de couteaux. Atteindre un tout petit bouton à l'autre bout de la salle avec un bonbon? Un jeu de zoukinet bien évidemment.
Elle se concentra, arma plusieures fois son bras, et lança le bonbon qui atterit pile sur l'interrupteur du premier coup. Elle se retint de pousser un cri de joie quand la lumière s'éteignit, en pensa très fort à la place.

"JE SUIS BATZOUK"

Rapidement, pour ne pas laisser le temps aux mlbistes de se rendre compte de ce qu'il se passait, elle lâcha ses jambes, se balança d'avant en arrière pour se donner de l'élan, et se jeta en avant. Elle se réceptionna avec une roulade derrière l'ours garou, dans un bruit de chute, et se mit à courir dans le couloir sombre. Le temps que les mlbistes se réveillent, elle serait déjà loin dans les sous sols.

A partir de là, tout était plus facile. Elle savait que les Kamarades ne passaient pas souvent dans les salles du sous sol, et elle savait parfaitement où aller. Ayant la capacité de voir dans le noir, elle se dirigea sans peine jusqu'à la salle la plus reculée de toutes, et tout à fait inaccessible, pour qui ne connaissait pas le bon chemin à emprunter.
Mais Danaeis avait tellement parcourut cet endroit que Zarley le connaissait par cœur. Arrivée devant une arche basse, elle se baissa et passa dessous, enfin à destination. Si loin sous le skwatt", la zoukette ne craignait plus de faire du bruit. Aussi, elle détacha Lucille, et frappa de toutes ses forces contre une pierre bien particulière, qui vola en éclat, révélant une cache, et le petit livre de Zorba.

"Eeeeeeet tu es là toi.... paaaaaaarfait. Jeoffounet sera très très content de mon efficacité."

Zarley empoigna le livre, et s'apprêtait à le ranger dans sa poche pour repartir, quand elle se sentit vaciller.

Wow... kesako?

Elle fixa le livre, puis releva les yeux et distingua une silhouette éthérée, bien trop familière.

Wooooooooooooow, là, j'hallucine, ça peut pas être vrai.

La silhouette avait l'apparence de Zorba lui même. Il la fixait, l'air à la foi plein de compassion et lourd de reproches. Etait-il le fruit de son imagination? Zarley jeta le livre loin d'elle, car elle l'estima peut-être ensorcelé et source de sa vision. Mais Zorba ne disparut pas, bien au contraire. Il s'approcha d'elle, et posa une main sur son épaule.

Tu t'es bien éloignée de la Révolution... Kommandante.

La zoukette recula de plusieurs pas, les yeux grand ouverts, pour la kahière fois vraiment effrayée.

NON. LA KOMMANDANTE A DISPARU. JE L'AI ECRASEE.

La vision de Zorba lui sourit.

Quand on a été mlbiste, on l'est pour toujours. Et tu seras toujours la Kommandante. La Révolution t'attends, Danaeis, il est temps.

La vision tendit alors à Zarley un objet qui ne pouvait pas se trouver là, elle en était certaine: Le rakitozouk de Danaeis, celui que Zarley avait brûlé elle même.

Non, non... impossible... elle était trop faible, je l'ai vaincue. Elle ne PEUT PAS REVENIR.

Mais quand ses doigts touchèrent malgré elle son ancien raki, elle poussa un cri de rage et s'écroula, inconsciente.



-----------------------------------------




Personne ne sait combien de temps plus tard, elle s'éveilla brusquement, affolée, et mit plusieurs zigondes à réaliser où elle se trouvait. Elle prit une profonde inspiration, qui lui sembla être la première depuis des mois. Sans trop savoir ce qu'elle faisait, elle rammassa le livre de Zorba, et sortit de la petite salle pour remonter vers la civilisation.
A mi chemin, sortant enfin du brouillard de son esprit et reprenant pleinement ses moyens, elle s'arrêta un instant, et inspira à nouveau.

Je suis.... libre....

Elle regarda ses mains, et ses ongles arc en ciel, encore hésitante. Pour s'assurer que tout cela était réel, elle se regarda dans son itobozon, et parla lentement, comme pour s'assurer de la vérité de ses paroles.

790743Danaeisreborn600.png

.
.

Je suis Danaeis. Je suis mlbiste. Je crois en la Révolution. Zarley a disparu. Je suis revenue.

Sa première envie fut de courir rejoindre ses anciens Kamarades, mais l'inquiétude la prit. Elle savait parfaitement tout ce que Zarley avait fait, et ne doutait pas que les mlbistes auraient quelques reproches à lui faire. Elle les avait abandonné, dans cet asile, quand elle avait laissé Zarley l'enterrer jusqu'au fond de son esprit.
D'un autre côté elle même, maintenant qu'elle respirait à nouveau, avait quelques rancoeurs envers eux. Elle leur avait tout donné, et ils ne l'avaient pas sauvée. Mais pire encore, depuis son départ, ils avaient abandonné la lutte, et laisser la corruption pourrir la ville jusqu'à l'os.
Jusqu'à ce que des puants méprisables comme Glady mettent à genoux la population toute entière.

Danaeis, indécise, finit par se rendre compte que l'envie de revoir ses Kamarades était bien plus forte que sa peur de leur réaction. Elle remonta vers la grande salle, et s'avança en plein milieu de celle ci, l'air impassible. Elle fut totalement débordée par l'émotion en apercevant Blazord, son très cher ancien mentor. Salazar, le gentil bisounours qui avait repris le flambeau qu'elle avait abandonné. Aaron, le gentil mais pénible amoureux transit. Et Sillaby, sa coupine adorée.... et tous les autres.

Elle toussota, autant pour s'éclaircir la voix que pour réveiller ceux qui roupillaient, puis dit d'un ton clair et révolutionnaire.

Salutations Kamarades. Ca faisait longtemps.

Dernière modification par Zarley (2958-11-23 02:09:46)

#473 2958-11-23 16:46:07

Blazord
Bouzouk

Re : Le Skwatt'

Blazord pose son raki et se frotte les yeux.
Il se lève et avance lentement vers Zarley jusqu'à pouvoir lui toucher le bras pour se rendre compte qu'elle était bien réelle.
Sa chevelure avait changer pour redevenir comme avant.

Danaeis?

.......

Ou plutôt Zalrey?

......

Il refléchie quelque seconde en se grattant la trompe.

......

Peut être Danaeis tout compte fait !
Et tu m'a l'air on ne peut plus réelle, sa me fait plaisir de te voir par ici !

Il la prend par le bras et la fait s'assoir sur le fameux canapouille 20 places du skwatt'.
Il rallume ensuite son raki et sors une bierro qu'il envoi à Danaeis.

Bienvenue chez toi !
Alors raconte nous tout, avant hier tu était la kommandante ici, hier tu était à zarkam et aujourd’hui tu reviens la fleur à la trompe...

Il la regarde avec un grand sourire et est impatient d'écouter l'histoire de la Kommandante.


À quoi reconnait-on qu'un patron ment ? Ses lèvres bougent.

Déconnecté

#474 2958-12-05 20:59:18

Un pochtron
Invité

Re : Le Skwatt'

*Kir lève piteusement le bras, étalé au sol, une bierro de sa composition dans l'autre main*

Kir: Bleargh...

Brizkran: pfff

*Brizkran se redresse sur ses pattes, attrape la manche du bras levé de Kir et le traîne dehors, sa bierro, dans l'autre main, trainant au sol dans un enchaînement mélodieux de "CLONG CLONG CLONG"*

*Après un bref silence, un bruit de jet d'eau retentit et un cri étouffé dans l'eau*

Kir: Blblblblblblblbl!

*Brizkran revient dans la pièce, trainant toujours Kir, complètement trempé et essoufflé*

*Il le lâche au milieu de la salle.*

Kir: fichue serpillère sur pattes...

Brizkran: smile

*Kir tapote approximativement Brizkran pour le remercier et roule d'un air pataud en direction de Blazord et Zarley, l'air livide, s'arrêtant à leurs pieds, face contre sol*

Kir: Je vais avoir besoin d'un point sur la situation, je crois

#475 2959-01-10 14:39:37

Un pochtron
Invité

Re : Le Skwatt'

Voilà bien longtemps que Pincemi n'était pas venue dans les caves MLBistes. Mais elle n'était pas certaine que Kir aie le message glissé sous la porte de Bierro Coule-Gennie. Et comme l'occasion fait le larron, c'était ma foi une bonne occasion de revoir ses potes clodos.

C'est avec une tenue réglementaire que Pincemi se pointe à la porte du Skwatt'. Vêtue d'un jean dru kahgneegnee kah, d'un débardeur et d'un souitakapuche dézippé, elle entre sans frapper.

Salut la Compagnie !

Elle dépose les zig packs de bierros qui occupaient ses mains et se laisse tomber le cul sur le canap'.

Comment ça va ? Alors ? Cette Révolution ? Ça avance ?

Pied de page des forums