Bouzouks.net

Édition du 27/03/2958

Ploukeurs en série, complot ou folle lubie?

Vous devez tous en connaître un. Ou une, la plus célèbre actuellement, Didou122 peut-être. Sauf si vraiment vous ne connaissez personne... Snif. Mais vous devez avoir entendu parler d'eux. Ils sont nombreux, plutôt inoffensifs mais assez bruyants.

Qu'ils crient leur joie lors de leurs victoires ou sèchent leurs larmes sur la place publique quand ils perdent, les ploukeurs sont des espèces jamais en voie d'extinction...

Pas comme le bon goût au Club des Bonnes Mœurs, malheureusement.

Le principe du jeu

Si vous êtes nouveaux venus ici, bienvenue, mais faites attention. Ils sont partout, à rôder dans les ruelles des mendiants, sur la place publique, au marché noir et pas qu’à la recherche de quelques produits à acheter ou vous extorquer.

Ce qu'ils attendent de vous est bien plus perfide. En un tour de main, vous vous retrouverez avec des cartes dans les vôtres, on vous promettra que les règles ne sont pas complexes, mais on se gardera de trop bien vous les expliquer.

Et puis pour votre neurone même pas capable de ne pas échouer lamentablement au second contrôle de Miss Augine, tenir des cartes et lire ce qu'il y a dessus, c'est trop vous demander.

organisation_escroquerie_mendicite.png

Attitude classique après une partie

Toujours est-il que vous voilà embarqué dans une partie qui peut parfois durer de longues minutes d'agonie, ou, si votre adversaire est plus concentré ou plus doué, se transformer en un humiliant spectacle dont vous êtes la victime, vous êtes désormais prévenu.

Le vrai but: Interrogatoire dissimulé et propagande pas masquée

Car si vous croyiez que c’est l'altruisme et l’amour du jeu qui motive les ploukeurs compulsifs... N’hésitez pas à postuler à la Secte du Schnibble, on saura prendre soin de vous.

M’enfin, à part à la Secte, rares sont ceux qui ont à cœur de répandre l’amour Schnibblique.

J'ai pu noter, durant les multiples (plus de deux) parties auxquelles je me suis forcée à assister pour la rédaction de cet article, que l’échange à priori anodin était souvent utilisé pour glaner des informations sur les habitudes des pauvres victimes.

Elles ne se rendent souvent pas compte du piège dans lequel elles sont tombées, ou, chose surprenante, elles sont consentantes.

Une ploukiste assidue, Danaeis, a ainsi avoué sans vergogne et malgré ma noble présence, qu’elle se considérait comme dépendante du plouk, et plus particulièrement des défaites qu’elle affirme presque collectionner.

Stratégie pour endormir la vigilance des jeunes arrivés avides de sensations fortes? Forcément. Cela semble très efficace, à défaut d’être honnête.

organisation_racket_mendiants.png

Tentative d'incitation au plouk

Et tant qu’on est dans le manque d’honnêteté, Schnibble m’a fait, dans Sa Grâce, assister aux échanges entre des joueurs au cours desquels des critiques envers certaines personnalités publiques ont été émises. De la propagande MLBiste, me direz-vous? Et bien vous aurez raison, mais ne vous y habituez pas trop, sauf si vous êtes Sectaire!

Les dérives: l’ignoble marché du pari d'objet de Culte

D’ailleurs, toujours pour les Sectaires, le plouk peut être vu comme un moyen pour affirmer au monde entier notre supériorité et notre splendeur. Aux autres, ne loupez ce spectacle sous aucun prétexte, ce n'est pas un conseil, mais un ordre.

Seulement il serait naïf de ne pas voir la face caché de cette activité.
Certains hérétiques osent miser ce qui ne devrait jamais l’être, car inestimable. C'est bien entendu Schnibble dont il est question.
Quoi d’autre? Pas du café!

Comme si posséder une combinaison de cartes un peu moins mauvaise que votre compétiteur vous rendrait plus digne d'accueillir le Saint Schnibble sous votre toit miteux, avec le risque qu'il finisse dans votre bouche, si vous êtes ce genre d'être répugnant et abject. Si vous vous sentez concerné, ayez honte. Et préparez vous à de longues séances de repentance qui vous attendent lorsque vous aurez compris et serez Sectaire.

sds_schnibble_traite.png

Le bonheur, le vrai

Si vos intentions sont moins dignes de la plus sévère des Malédictions et que vous tentiez de protéger les Schnibble injustement misés, vous prenez des risques. Mais vous pourrez toujours aller déposer les rescapés dans le sanctuaire à la Secte, où ils pourront passer de jours heureux loin de tout appétit vorace.

A propos d'appétit, on aurait repéré des traces de Nabuee sauvage près du péage de la Quête, soyez prudent et ne voyagez pas dans cette direction sans kahuètes. Mais c’est un autre sujet qui mériterait plus d’attention quand vous serez plus sages. Ou quand vous aurez mieux à faire que lire cet article jusqu’au bout dans l’espoir de solutions pour gagner toutes vos parties de plouk, vil gredin, comme dirait mon confrère journaliste myrddin s’il écrivait des articles.

Par Sangtriste, posté le 24/03/2958
3 commentaires

Lohtoh
Les numéros gagnants du 08/03/2958 étaient POO - BLAZ - GLAP. Blackbone et Malia ont donc remporté la cagnotte de 2 560 struls, soit 1 267.5 struls chacun et 25 struls pour la mairie (1% d'impôts). Félicitations à eux :)

Pub clan
Si souvent enviée, critiquée, dénigrée...

Parce qu'inégalable!

La Secte du Schnibble reste la Secte incontournable de notre belle Colline.

Ne vous contentez plus de survivre, si vous le méritez, venez apprendre ce que c'est la vraie Vie, grâce et pour Schnibble

*Moments de joie ni remboursables ni échangeables!
*Le port de soutane est fortement recommandé.
*Petites conditions illisibles.

La météo
Aujourd'hui, nuages nucléaires avec des températures allant de 15°C à 30°C. N'oubliez pas votre paire d'oculoplastok pour sortir.

Événement inutile
Pensez à souhaiter une bonne non-fête
à Asy !

L'État d'urgence : à qui la faute ?
L'État d'urgence... On se demande tout le temps pourquoi est-il mis en place. Mais on ne se demande jamais à cause de qui il a été mis en place. C'est ce que Rousta a fait dans ce nouvel article.
Par Rousta le 05/03/2958      Revoir cet article

Classement de la semaine
Cette semaine c'est Peaudzouk qui est le doyen de la ville avec 35776 d'expérience

boubouch est à l'honneur avec une fortune personnelle de 1 670 483.3 struls

Didou122 est le meilleur joueur de Plouk avec un ratio de 328.60

boubouch a bien chiné puisqu'il se hisse premier du classement collectionneurs avec une valeur d'objets rares de 2187.50

Enfin Zarken III a le plus gros porte-struls en se baladant dans les rues avec 538 970.5 struls

Les derniers articles du journal :

Le Club des Bonnes Moeurs : une caste ?
par Glady le 03/03/2958

Le triomphe du Club des Bonnes Moeurs est définitif.

L'institution de notables a effectivement fondé sa puissance sur une justice qu'elle commande sans partage. Si bien qu'on évoque parfois le règne des Censeurs, alors qu'ils ne sont qu'une poignée.

1472057599-duo.png


Lorsqu'on demande à Bernardow (Sain Censeur) la raison du pouvoir croissant du CdBM, celui-ci répond sans rire : "On est influent parce qu'on est un Censeur, le z'ami d'un Censeur, parce qu'on appartient à la dynastie de la Saine Censure. C'est LA règle."

Le Censeur, il est vrai, vit dans un univers à part qui lui permet de dominer ceux dont l'existence n'est assurée qu'à la journée. Vous savez... Ces gens qui ne bénéficient, en fait, que d'un maigre salaire. Ceux, en vérité, que je ne croise jamais ou alors non loin de la ruelle des mendiants.

Dans ce contexte, comment le Censeur peut-il assurer son train de vie très coûteux ? Qui peut croire un seul instant, par exemple, que Karambo couvre elle-même ses dépenses en Champagne 1000 ans d'âge et en Kornomouth hydratant ? Pour cela, elle peut compter sur sa capacité et son influence exercées à travers le Club pour capter une part substantielle de la richesse municipale. Le risque, cependant, est que les préoccupations populaires l'emportent sur le nécessaire besoin des Censeurs à assurer confortablement leurs dépenses.

cdbm_censure_budgetaire.png


Ainsi les maires de la ville qui ont reçu la tolérance bienveillante du Club à leur égard ont-ils toujours eu des attentions pour les Censeurs, sur le légitime prétexte du rôle essentiel qu'ils exercent afin d'assurer un service public de la justice. Les Censeurs du Club sont donc apparus plus préoccupés par les intentions municipales à l'égard de l'institution qu'ils représentent qu'à l'esprit démocratique qui anime l'élection d'un nouveau maire.

Si c'est lorsqu'un maire paraît récalcitrant que prend naissance la puissance des Censeurs, c'est parce que cette institution majeure a son propre fonctionnement. Et ses membres, nobles et notables, ne font plus partis du temps partagé par la multitude et les masses. S'acheter un Schnibble dans la journée, pour le croquer et le dévorer, s'apparente comme la situation normale d'un Censeur. En être privé, c'est croire que l'économie municipale souffre d'un mal très grave.

pochtron.png


Les Censeurs, à bien des égards, sont des bouzouks moins préoccupés par les idées politikes que des intérêts de leur Club. Et cela, évidemment, n'est point condamnable. Car, si nous voulons que la justice soit bien rendue et qu'elle soit puissante et influente, il ne faut pas qu'elle supporte la capitulation et la débonnaireté. Croire naïvement que les Censeurs doivent être neutres et objectifs, c'est nier ce à quoi ils sont dédiés : la défense des Bonnes Moeurs. D'ailleurs, le nom de leur institution, n'est-ce pas "Le Club des Bonnes Moeurs" ?

Mieux encore, cette justice que les bouzouks appellent de leurs voeux, elle dépend d'un dogmatisme qui se manifeste dans le domaine de la Saine Censure. Ce dogmatisme, pour bien le connaître, est foncièrement anti-MLB, anti-Mafia et anti-Secte. Et lorsqu'il en a été donné l'occasion aux Censeurs, ne les a-t-on pas trouvé les premiers pour les condamner, ces groupuscules, ces idées scabreuses, ces anti-chambres de la zloterie organisée ?

parti_diffamation_collective.png


Á ceux qui se posent la question suivante : Le Club des Bonnes Moeurs est-il une caste qui use et abuse de son pouvoir ?
Je leur ferais la réponse que leur ferait n'importe quel Censeur digne de ce titre : L'ordre avant tout.

Dans la pratique, les Censeurs du Club se manifestent d'abord comme des bouzouks d'ordre. Et ce Club qui est composé exclusivement de nobles et de notables, rappelons qu'il est peu soucieux de compromettre sa popularité et qu'il ne s'embarrasse pas de contenir l'agitation. Que cet heureux Club, enfin, décide d'en découdre avec une mairie récalcitrante, on ne peut qu'y songer. Si la mairie prend ouvertement parti pour une minorité contre les Censeurs, pour la classe qui possède contre celle qui ne possède pas, c'est un moment essentiel.

Alors, pour consolider leur pouvoir, leur puissance, et maintenir l'ordre, les Censeurs sont acculés à utiliser les petits et les gros moyens. Au nom des Bonnes Moeurs, et donc au nom de la Saine Censure, il fallait destituer le tyran MLBiste, Danaeis. Et, à l'avenir, à la mairie et jusque dans les élections s'il le faut, il faudra les poursuivre, tout ces ennemis des Censeurs. Telle une caste, en effet. Mais surtout tel un Club fier et indépendant, renouvelé et résistant.

   =>   1 commentaire

Mairie Censurée : Bouzouks sauvés !
par Glady le 28/02/2958

parti_destitution.png



Je puis affirmer que c'est avec une profonde consolation que je monte à cette tribune. Membre de cette Noblesse municipale qui n'a cessé de soutenir l'Ordre Ancien, quelle qu'en fût la forme, j'éprouve, à voir séparer aujourd'hui la Mairie de Danaeis, une véritable allégresse ; mais, vous le reconnaîtrez, après ce qui a été dit, après les provocations directes qui ont été adressées, soit à moi, soit au Club des Bonnes Moeurs, se taire serait une erreur, ce serait déserter notre devoir de Censeurs et protecteurs de la Saine Censure.

Assurément, mes chers Bouzouks, nous avons destitué Danaeis, viré le Mouvement "Libérateur" Bouzouk et pris le pouvoir. Cette action est véritablement fondée sur notre dévouement à la Colline Pourpre et aux Bouzouks afin que nous puissions tous incliner notre trompe devant une Saine Censure redevenue la religion officielle de la Mairie.

Sans doute ne le savez-vous pas mais il nous en a coûté... Heureusement, nous avons bien réussi. Permettez-moi donc de vous le dire, c'est avec émotion, avec émerveillement, que je vois aujourd'hui le MLB bouté hors de la Mairie.

Alors, mes amis, chers lecteurs, réjouissons-nous car le Mandat MLBiste prend fin et le Club des Bonnes Moeurs a tout entre de bonnes mains. Et s'il fallait s'inquiéter d'une chose, ce serait des épreuves qui attendent Les Censeurs pour rétablir, si ce n'est l'Ordre Ancien déjà préservé, l'Ordre Moral sur nos Collines.

cdbm_internement.png



Et si certains se demandent pourquoi le CdBM a décidé de mettre fin au mandat du MLB, qu'il se figure plutôt que lorsqu'il s'agit de la Mairie et du MLB - cette organisation terroriste - Les Censeurs sont placés en présence du plus grave de leurs devoirs et de la plus incontestable de leurs prérogatives, et, ils seraient vraiment dans leur tort, si, face au danger que représente le MLB pour l'économie de la ville, ils négligeaient un rôle qu'aucune personne raisonnée et raisonnable ne songerait à leur dénier. Avec Danaeis, et ses défenseurs zélés dont les noms commencent par "bro" et qui ne méritent point d'être cités en ces hauts lieux, Les Censeurs auraient commis l'erreur la plus grave s'ils avaient laissé se perpétuer autant d'entraves et d'infractions à la Saine Censure. En effet, le CdBM, par sa bienheureuse action bénévole, en prenant le pouvoir, rend un hommage vibrant à tous les défenseurs des bons Bouzouks, et sages, et honnêtes.

Puisqu'ils n'ont point déroger à leurs devoirs, Les Censeurs du Club ont agi honorablement, en tout point.

   =>   3 commentaires

Schnibble quête...
par Pincemi le 24/02/2958

Quand j'étais une toute jeune bouzoukette (il y a fort fort fort longtemps vous diront les jeunettes jalouses de ne jamais parviendre à m'égaler), j'ai eu la chance de rencontrer le Grand Fuyuzora. Son nom résonne partout sur la colline, depuis toujours. Aujourd'hui c'est le jour où il résonne le plus fort et où il ne résonne plus du tout. On le pleure, on le réclame à corps et à cris. Désespéré, on murmure son nom en écrasant une larme. Qui était ce zouk aux Zabdos légendaires ?

Fuyuzora était prêtre du Schnibble quand je l'ai rencontré. Alors que je m'étais confessationnée la vessie au Confessatoire, il m'accorda le pardon une serpillère à la main. Son regard désapprobateur était teinté d'une grande mansuétude. Armé de son mini-minitel rose, il foudroyait quiconque provoquait son courroux. C'est tout naturellement que celui qu'on appelait "L'Intransigeant" devint le Grand Prêtre de la Secte du Schnibble au départ de son prédécesseur.

Il n'était pas mon prêtre référent mais je fus sa disciple dévouée. Ce bouzouk dévot a consacré sa vie au Schnibble sans jamais faillir. Est-ce son autorité naturelle, sa foi inébranlable ou ses Zabdos en Schnibble Traité ? Toujours est-il qu'il a recruté plus de femelles que de mâles dans ses rangs. Toutes lui furent d'un dévouement sans égal, le servant comme s'il était le Schnibble incarné.

Fondateur et Chef de la Sainte Brigade, une escouade sectaire spécialement entraînée à la lutte contre le Schnibble Corrompu et l'impiété en général, il a rédigé de sa main les Commandements que le Schnibble lui a commandés, au nombre de 180. Il s'est gardé d'en révéler un certain nombre, jugeant que nous n'étions pas encore prêts. Parmi les faits marquants de sa carrière figure la formidable Quête Émeraude, mission schnibblik confiée à des non sectaires lâchés au milieu d'une forêt pas du tout accueillante pour y collecter des gemmes, utilisées dans le procédé du traitement du Schnibble.

sds_sainte_brigade.png



On pensait qu'il ne comprenait rien à l'amour, puisqu'il il a célébré le mariage de zig zouks, l'un Struleone, l'autre MLBiste, et refusé de valider celui que j'avais inconsciemment moi-même célébré avec le Struleone sus-mentionné. On pensait qu'il avait fait le vœu pieu de se vouer corps et âme au Schnibble, renonçant à la chaleur des bouzoukettes pourtant nombreuses à essayer de s'attirer ses faveurs. On se trompait. Il voulait simplement que la bouzoukette soit exceptionnelle. Et elle l'est, même si nous la haïssons toutes, puisqu'elle est, rappelons-le, la Personnalité Préférée Des Bouzouks Gnagnagni Gnagnagna Vas-y Que Je Me Trimballe Avec Des Titres À Rallonge. Si je préserve son anonymat, c'est par mesquinerie, jalousie et vengeance pour avoir bidouillé l'intérieur de ma tête avant de la refermer n'importe comment.

Aujourd'hui, le Schnibble s'est rappelé à Lui-même et à présent, nous sommes seuls...

   =>   0 commentaire

Anciens articles : [ 1 2 3 >  Dernière]